Google souhaite créer une initiative open source pour la conception de puce électroniques

le 20 mai 2019 à 14h19
0
processeur noname

L'entreprise souhaite mettre en place une communauté open source chargée de concevoir des processeurs afin de créer des designs sur-mesure, selon les appareils équipés.

Google a embrassé l'open source depuis longtemps, avec des projets tels qu'Android et Chromium. Mais le géant de la Silicon Valley veut désormais dépasser le simple cadre logiciel pour bâtir une communauté dédiée à la conception de puces informatiques.

Soutenir et financer plusieurs projets open source déjà existants


Sur son blog Google Open Source, le moteur de recherche détaille sa vision qui vise à encourager l'innovation dans le domaine en mettant en place une « base de données commune et ouverte qui offrira l'avantage d'un choix d'implémentation tout en garantissant la compatibilité logicielle et un ensemble d'interfaces communes ».

Google souhaite multiplier les talents afin de proposer au final de nouvelles puces, adaptées aux besoins des constructeurs partenaires et aux appareils qui en seront équipés.

Pour ce faire, la société va soutenir et financer lowRISC, une fondation se définissant comme le « Linux du monde hardware » dont le but est de créer un processeur ouvert et à faible coût. L'Alliance CHIPS va également recevoir le soutien de Google dans son projet d'hébergement et de partage de code libre lié au développement de nouvelles puces informatiques. Le moteur de recherche va en devenir un membre fondateur pour offrir davantage de moyens financiers et juridiques à ses équipes.

Google pourrait à terme fabriquer ses propres processeurs


Google pourrait également tirer parti de ces avancées dans sa propre production de processeurs. Le géant produit déjà ses propres puces, notamment avec Titan, ce composant de sécurité qui équipe tout aussi bien les smartphones Pixel que ses centres de données.

Sur le long terme, l'ambition de Google pourrait être similaire à celle d'Apple : maîtriser la majeure partie de la conception de ses produits et lier plus intimement hardware et software, pour maximiser les performances et les coûts de production.

Source : 9to5Google
Mots-clés :
Processeur ARM Google
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
Libra : ce qu'il faut savoir sur la cryptomonnaie annoncée de Facebook
scroll top