Snapdragon 8cx, la première puce Qualcomm pour PC

Par
Le 07 décembre 2018
 0

Qualcomm a présenté sa nouvelle puce pensée et conçue pour être utilisée sur des ordinateurs. Le 8cx est le premier processeur Snapdragon certifié par Microsoft.

Le Snapdragon Tech Summit avait un programme très chargé. Le constructeur américain a présenté sa nouvelle puce mobile, le Snapdragon 855, et ouvert la voie aux premiers smartphones compatibles avec les réseaux 5G.

Mais l'autre temps fort de cette conférence était la présentation du Snapdragon 8cx. Ce système sur puce (SoC) est conçu pour équiper des tablettes ou des PC sous Windows. « C'est le Snapdragon le plus extrême jamais conçu », affirme très fièrement Qualcomm.

Une puce ARM taillée pour les PC

La puce est gravée en 7 nm, de la même manière que les processeurs Zen 2 d'AMD, annoncés tout récemment. Elle associe un nouveau processeur Kryo 495 octa-core à un processeur graphique Adreno 680 et offre de meilleures performances multitâches, avec une puissance graphique deux fois plus rapide que celle du Snapdragon 850, affirme le constructeur.

La puce promet également une autonomie de plusieurs jours sur des machines légères, sans ventilateurs. Sur le papier, les performances de ce système sur puce seraient équivalentes à celles de la série U d'Intel, qui équipe les MacBook Pro de dernière génération.

Le 8cx introduit également la technologie Quick Charge 4+ et gère la connectivité 4G avec des débits théoriques jusqu'à 2 Gbps en téléchargement, 316 Mbps en upload, ainsi que les dernières normes Wi-Fi.

Une nouvelle architecture pour des PC ultra-nomades

Qualcomm pourra compter sur Microsoft pour imposer son processeur de dernière génération. L'éditeur a certifié officiellement le 8cx pour Windows 10 Entreprise et sera adapté à la version ARM de Windows 10.

Avec ce SoC, Qualcomm et Microsoft veulent faire entrer l'ordinateur dans l'ère de l'ultra-mobilité, tout en conservant des performances et une autonomie que seuls les smartphones et tablettes offrent actuellement. C'est aussi un coup dur pour Intel, qui n'arrive pas à rattraper son retard en matière de puces pour appareils mobiles, et qui se voit attaquer sur son activité historique.

Les premiers ordinateurs équipés du Snapdragon 8cx arriveront progressivement, à partir du troisième trimestre 2019.

Source : Digital Trends

Modifié le 07/12/2018 à 14h42
scroll top