ARM dévoile des processeurs spécialement dédiés aux voitures autonomes

Par
Le 01 octobre 2018
 0
voiture autonome

Le concepteur de puces ARM vient de dévoiler sa nouvelle architecture Cortex-A76AE. Cette dernière est spécialement conçue pour les véhicules autonomes et les systèmes avancés d'assistance à la conduite (ADAS).

A l'heure où la voiture autonome se rapproche de la phase d'industrialisation, la compagnie britannique a créé ce qui devrait être la première pièce d'une nouvelle gamme de processeurs à sécurité renforcée. Les premières voitures utilisant ce processeur pourraient circuler en 2020.

L'intérêt croissant d'ARM pour le secteur automobile

Lorsque la société japonaise Softbank a racheté ARM il y a deux ans, elle a encouragé la compagnie britannique à étendre son champ d'activité jusqu'alors centré sur la téléphonie et l'informatique. Objectif : investir davantage dans le secteur automobile, et notamment la voiture autonome et les systèmes d'assistance à la conduite, mais également dans les équipements industriels et les appareils embarqués.

On retrouve d'ailleurs sa technologie sur 85% des puces utilisées dans des systèmes de divertissement automobiles et dans les deux-tiers des puces de processeurs de détection de collision. Plusieurs de ses clients, à l'image de Nvidia, NXP, Harman ou Renesas, travaillent d'ailleurs actuellement sur la voiture autonome.

Premier cœur de processeur intégrant la fonction Split-Lock

L'architecture Cortex-A76AE que vient de dévoiler ARM est optimisée pour accueillir un grand nombre de fonctions et d'applications de conduite autonome développées par les fabricants. Ces dernières sont centrées sur la sécurité et couvrent des champs allant des freins aux systèmes de détection de collision.

Cortex-A76AE représente même le premier cœur de processeur qui intègre la fonction de sécurité Split-Lock. Cette dernière combine des fonctionnalités verrouillées qui ne peuvent pas être modifiées, et des fonctionnalités déverrouillées qui mettent l'accent sur la performance et la réduction de la consommation d'énergie.

Une gamme complète bientôt dévoilée

Cette présentation préfigure celle d'une gamme complète de processeurs d'applications « Automotive Enhanced » (ou « automobile améliorée »). En effet, ARM pourrait bientôt dévoiler deux autres processeurs de classe AE : Helios-AE et Hercules-AE.

Intel Corp, grand rival d'ARM, a lui aussi saisi l'intérêt de ce marché porteur. Il est actuellement en train de travailler sur une feuille de route prévoyant la livraison de sa première génération de puces pour voitures entièrement autonomes à l'horizon 2020.
Modifié le 01/10/2018 à 10h03

Les dernières actualités Transports

scroll top