Fabrication de puces : Intel sur le point d'être détrôné par TSMC

Par
Le 01 décembre 2018
 0
tsmc wafer

On l'a longtemps pensé indétrônable, mais Intel est sur le point de céder sa place de leader des semi-conducteurs à TSMC, une société taïwanaise âgée de seulement 30 ans.

TSMC, principal partenaire des constructeurs mobiles

Le nom TSMC s'est imposé très rapidement dans l'univers de la technologie mondiale. Le constructeur indépendant taïwanais, fondé en 1987 est actuellement l'un des plus importants fabricants de semi-conducteurs sur la planète.

Il compte parmi ses clients Nvidia et ATI, pour lesquels il fabrique les puces graphiques, mais également Qualcomm et Apple, dont il est le partenaire unique quant à la fabrication de ses processeurs mobiles.

Cette multiplication des commandes est en train de bouleverser l'industrie, à commencer par Intel. En effet, selon Bloomberg, TSMC est en train de prendre la place du fondeur historique et de devenir le numéro 1 de la fabrication de processeurs.

Le succès de TSMC s'explique par l'avance technologique prise par la société par rapport à Intel. En effet, TSMC a été le premier fabricant à produire en série des processeurs gravées en 7 nm, permettant des gains de puissance spectaculaires, tout en réduisant la consommation électrique. Les puces voient également leur taille réduite de près de 70%, à nombre de transistors équivalents.

tsmc

Intel paye son retard face à l'explosion du smartphone

Intel souffre également de n'avoir su anticiper l'explosion des smartphones dès 2007, et de ne jamais avoir proposé de puces adaptées à ces appareils, à l'inverse de Qualcomm et le développement de son architecture ARM qui équipe la quasi-totalité des appareils mobiles de nos jours.

Les constructeurs également cherchent à internaliser la production de processeurs, comme Apple dans ses iPhone et iPad, mais également Amazon qui développe des puces propriétaires pour ses infrastructures cloud.

Intel reste malgré tout leader sur l'informatique traditionnelle et conserve une part de marché de 90% sur les ordinateurs portables et de bureau. Mais le volume de production de ces puces est six fois moindre que celui des smartphones. Le budget des clients d'Intel est estimé à 4 milliards de $ pour l'année 2020, pour plus de 20 milliards pour celui revenant à TSMC.

Aussi, Microsoft, l'un des principaux partenaires du fondeur, développe activement une version de Windows adapté aux processeurs ARM, avec l'objectif d'une autonomie considérablement augmentée à performances égales.
Modifié le 30/11/2018 à 16h11

Les dernières actualités Processeurs Intel

scroll top