ARM Cortex-A50 : ARMv8, 64 bits et efficacité énergétique améliorée

05 novembre 2012 à 17h04
0
ARM a finalement annoncé la semaine dernière les microarchitectures de la série ARM Cortex-A50, qui concrétisent l'architecture ARMv8 dévoilée un an plus tôt presque jour pour jour. En plus de la prise en charge du 64 bits, elles promettent d'améliorer encore l'efficacité énergétique.

02002606-photo-arm-logo.jpg

Avec la série ARM Cortex-A50, l'objectif est de « consolider » les acquis mais aussi de « diversifier » les usages, autrement dit d'empiéter de plus en plus sur les plates bandes de l'architecture x86.

Pour ce faire, ARM se met finalement aux registres de 64 bits, et revendique d'emblée proposer « les processeurs 64 bits à la meilleure efficacité énergétique au monde ». Il reproduit par ailleurs le schéma existant, avec deux microarchitectures complémentaires, optimisées au passage.

Elles exploitent toutes deux de nouveaux procédés de fabrication CMOS et FinFET jusqu'en 20 nm, en attendant le 14 nm, de quoi réduire l'encombrement des puces, leur consommation électrique et leur coût.

Le Cortex-A57 succède ainsi au Cortex-A15 et reprend sa conception out-of-order. Il promet des performances trois fois supérieures à consommation égale, c'est-à-dire des performances comparables à celles d'un ordinateur conventionnel. Le Cortex-A53 succède quant à lui au Cortex-A7 et reprend sa conception simplifiée in-order. Il permettrait d'obtenir les performances d'un superphone contemporain en consommant quatre fois moins d'énergie.

Sur le segment des smartphones, des tablettes ou des ordinateurs convertibles, ces deux microarchitectures peuvent donc être associées dans une seule puce big.LITTLE, avec par exemple quatre cœurs Cortex-A53 qui maintiennent le terminal en fonctionnement et assurent les activités les moins gourmandes, et deux ou quatre cœurs Cortex-A57 pour les tâches plus gourmandes. Ils restent dans un premier temps associés aux GPU ARM Mali-T62x ou T67x existants. Des puces pour serveurs peuvent quant à elles associer quatre fois quatre cœurs Cortex-A53 ou A57, avec ou sans GPU.

ARM a déjà accordé des licences pour ces microarchitectures à AMD, qui a récemment annoncé se lancer sur le marché des processeurs ARM pour serveurs, Broadcom, Samsung ou STMicroelectronics. Rappelons qu'ARM conçoit des architectures et microarchitectures mais confie à des partenaires le soin de les concrétiser.

00F0000005497511-photo-arm-cortex-a50.jpg
00F0000005497513-photo-arm-cortex-a50.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique
JerryRig met le Samsung Galaxy Z Flip à l'épreuve (et ça fait mal)

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top