Comment échapper aux algorithmes et protéger sa vie privée sur Internet ? Un documentaire Arte se penche sur la question

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
21 mars 2022 à 14h40
4
Disparaitre documentaire arte © LuFilms
© LuFilms

L'Internet est à votre service, mais pas à n'importe quel prix. En l'occurrence, tout le monde connaît l'adage : « si c'est gratuit, c'est vous le produit ». Et face à cette forme de surveillance, nous sommes nombreuses et nombreux à embrasser le fatalisme et à baisser les bras. Alors, comment reprendre le contrôle de ses données personnelles ?

Cinq ans après avoir démonté l'argumentaire hypocrite du « je n'ai rien à cacher » dans Nothing to Hide, le réalisateur Marc Meillassoux se penche sur les mesures concrètes à adopter pour protéger sa vie privée sur Internet.

Disparaître sous les radars

Financé grâce à un financement participatif ayant réuni plus de 30 000 euros sur KickstarterDisparaître propose un tour d'horizon des méthodes que chacune et chacun peut mettre en place au quotidien pour continuer de profiter d'Internet tout en prenant soin de balayer derrière soi.

Il y a bien sûr des évidences, comme troquer Google Chrome contre un navigateur plus respectueux de vos données, ou préférer Protonmail à Gmail . Mais le documentaire va plus loin, en nous conseillant avant tout de compartimenter nos activités en ligne. « Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » reste la règle d'or en matière de navigation en ligne.

Pertinents et lucides, le réalisateur et ses intervenants ne manquent pas une occasion de rappeler que la protection de ses données personnelles sur Internet n'est pas une nécessité réservée à quelques journalistes ou lanceurs d'alerte. « Ce n'est pas parce que ton pays est politiquement stable aujourd'hui qu'il va le rester », s'était confié un militant ukrainien à Marc Meillassoux lors d'un précédent voyage. Il ne pensait sans doute pas si bien dire.

Disparaître est à retrouver gratuitement sur Arte.tv jusqu'au 28 février 2023.

Dans l'un des épisodes du podcast « IRL » qu'elle anime pour Firefox, Manoush Zomorodi partage une anecdote glaçante. « L'une des auditrices, inquiète à propos de sa consommation d'alcool, s'est renseignée sur Google, raconte l'animatrice. Lorsqu'elle s'est ensuite connectée sur Facebook, elle a commencé à apercevoir des publicités ciblées pour des débits de boissons alentour ».
Lire la suite

Source : Arte.tv

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
sirifa
Y’a aussi la technique de faire pendant 1 mois une identité (fausse) et puis l’abandonné pour en faire une autre après. En faisant ca les rapprochements de données sont toutes perdu.
Felaz
Ca a l’air drôlement bien ca
gothax
Arte et France culture … Mes deux mamelles<br /> Merci pour l’info
zoup01
J’ai vu ce reportage…intéressant mais pénible à regarder, beaucoup de passage sous-titrés.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des pirates soutenant la Russie ont essayé de perturber l'Eurovision 2022
En Inde, le gouvernement met fin à l'anonymat en ligne
VPN : NordVPN revient en force avec une offre à ne pas louper !
Le meilleur VPN du marché profite d'une promo folle !
Un VPN dans Edge ? Microsoft nous en dit un peu plus
Ukraine : la Russie à l'origine de la cyberattaque de Viasat pour faciliter l'invasion
Attention à certaines clés USB ! Ce malware peut prendre possession de votre PC en un rien de temps
Voici 3 offres VPN pour vous protéger à prix mini !
Microsoft corrige 74 vulnérabilités, dont 7 critiques, affectant toutes les versions de Windows
Malware : les emails vérolés affichent une hausse de 48,3% au premier trimestre
Haut de page