Sony renonce lui aussi à se rendre au Mobile World Congress

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
10 février 2020 à 10h10
3
Sony logo
© Sony

C'est l'hécatombe. Fortement touchés par l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV, qui a déjà fait plus de 900 morts — essentiellement en Asie —, les constructeurs renoncent un par un à se rendre au salon du mobile barcelonais.

Après LG, NVIDIA, ou plus récemment Amazon et Ericsson, c'est donc au tour de Sony d'annoncer le retrait de sa participation au Mobile World Congress, qui se tiendra du 24 au 27 février prochain à Barcelone.

La conférence est maintenue, mais se fera en ligne

Dans un communiqué de presse, l'entreprise nippone raconte suivre à la lettre les recommandations de l'OMS, et ainsi se retirer de l'événement.

« Sony a suivi de près l'évolution de la situation suivant l'épidémie du nouveau coronavirus (...). Comme nous considérons de la plus haute importance la sécurité et le bien-être de nos clients, partenaires, journalistes et employés, nous avons pris la décision difficile de ne pas participer au MWC 2020 à Barcelone ».


Sony, qui devait tenir une conférence au MWC le 24 février à 8 h 30, a néanmoins confirmé qu'il conservait son créneau afin de présenter ses nouveautés en ligne.

Via : Android Authority
Modifié le 10/02/2020 à 10h20
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

YouTube va permettre aux parents de mieux contrôler le parcours de leurs ados
Test de Bravely Default II : un RPG à l'ancienne sans grands défauts ?
Le P.-D.G. de Realme tease le realme 8 et son capteur de 108 Mp
Hyundai rappelle près de 82 000 voitures électriques en raison de risques d'incendie
La série TV Halo change de diffuseur (et ne sera pas disponible avant 2022)
Electronic Arts dépose un brevet permettant de passer outre l'attente du téléchargement d'un jeu
Vous pouvez réduire (ou désactiver) les contrôles de compte d'utilisateur de Windows 10
Google, Facebook & co devront rémunérer les éditeurs d'actualité en Australie, la loi est passée
Avatar : le dernier maître de l'air n'a pas dit son dernier mot et revient avec un nouveau studio dédié
Cdiscount : 1 million d'euros d'amende pour des manquements d'informations
Haut de page