Test Samsung HW-S61T : une barre de son évolutive et fidèle, avec une ampleur limitée

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
16 janvier 2021 à 18h18
0

Dans le domaine des barres de son comme partout, il en faut pour tous les budgets. Samsung fait partie des rares constructeurs proposant une gamme très étendue : elle s’étale de 150 à 1500 euros. Nous avons déjà testé la Samsung HW-Q800T, un modèle qui est dans le haut de cette échelle. Découvrons cette fois l’entrée de gamme afin de vérifier si l’esprit de famille est bien présent avec la HW-S61T tout-en-un. 

Test Samsung HW-S61T
  • Design agréable
  • Simplicité d’usage
  • Connectivité WiFi
  • Amazon Alexa intégré
  • Fidèle sur les voix
  • Englobement sonore très limité
  • Basses absentes
  • Quelques obstacles à l’installation
  • Pas d’afficheur

L’objectif de la barre de son est simple : améliorer le son d’un téléviseur sans avoir besoin de passer par une paire d’enceintes, au minimum, et un amplificateur. La barre de son est par essence un compromis. On peut pousser le curseur très loin avec la HW-Q950T, son gros caisson séparé et ses enceintes surround sans fil. De quoi rivaliser avec un système home cinema en éléments séparés d’entrée de gamme. Ou on peut rester modeste, avec une barre compacte et un objectif d’amélioration réel sans non plus viser les étoiles.

La HW-S61T est la quatrième barre de son du catalogue Samsung en partant par le bas. Deux des modèles inférieurs sont équipés d’un caisson de basse séparé, tandis que la HW-S61T est un modèle tout-en-un. Elle sera plus facile à placer. En contrepartie du grave moins bien loti, elle dispose du WiFi pour écouter la musique sans fil facilement. En comparaison avec les modèles supérieurs, la HW-S61T ne possède pas la capacité à virtualiser le son via des modes Dolby/DTS. C’est donc bien un modèle intermédiaire avec des fonctionnalités simples d’accès et une installation qui l’est tout autant.

Caractéristiques techniques générales

  • Barre de son 4.0
  • Référence : HW-S60T (noire) / HW-S61T (grise)
  • Haut-parleurs : 6x large bande
  • Amplification : 180 Watts max.
  • Décodages : Dolby Digital 5.1
  • Connectivité : WiFi, 1x sortie HDMI ARC, 1x entrée numérique optique, Bluetooth (SBC)
  • Autres : télécommande IR, câble HDMI, supports muraux
  • Prix :  299 €

Finition Kvadrat quasi intégrale

Qui dit barre de son d’entrée de gamme, dit petit format. La HW-S60T mesure 76,4 cm de large, ce qui reste facilement logeable puisque, pour vous donner une idée, c’est la taille d’un téléviseur de 32". Il est bien sûr possible de l’associer avec des écrans de tailles bien plus importantes. 

Sa hauteur est toutefois un peu plus élevée que bon nombre de concurrentes avec 6,8 cm. C’est son format aux courbes arrondies qui implique cette perte de place, mais qui lui offre une esthétique agréable. Surtout avec ce tissu Kvadrat qui la recouvre de façon quasi intégrale.

Ce tissu est toutefois un peu moins épais et un peu moins qualitatif que celui d’enceintes sans fil « prestigieuses ». A ce sujet, notez que la HW-S61T est la version gris clair. Si vous voulez la même en finition noire, il faudra choisir la référence HW-S60T.

La face supérieure accueille quatre touches en relief faites de caoutchouc. Discrètes, elles permettent d’allumer la barre, de modifier le niveau sonore et de couper le micro de cette barre intelligente. 

La HW-S61T embarque six haut-parleurs pour un fonctionnement en quatre canaux distincts. Il y a deux canaux frontaux, mais pas de voie centrale physique. Les deux autres canaux diffusent à la fois vers les côtés et vers le haut grâce à la technologie Acoustic Beam. Un pavillon dirige les basses fréquences vers l’extérieur, une sortie via plusieurs petits orifices multidirectionnels arrose le plafond.

La connectique est réduite à la portion congrue. Vous avez le choix entre une entrée numérique optique ou bien le HDMI ARC, à privilégier bien sûr. En complément pour les écoutes musicales, vous pouvez opter pour le Bluetooth classique, ou bien le WiFi, essentiellement pour Spotify Connect. Il manque un port Ethernet qui facilite toujours la connexion ou les mises à jour en cas de problème de WiFi.

Connexion WiFi et Amazon Alexa intégré

Pour la mise en fonction, il suffit de poser la HW-S61T devant le téléviseur et de connecter le HDMI ARC. La barre accepte tous les formats Dolby même si elle ne gère pas la reproduction avancée du multicanal avancé type Atmos. Bonne nouvelle pour une barre à ce tarif, elle accepte les bandes-son DTS ! C’est assez rare pour être souligné. 

Le design de la télécommande est identique à celui des téléviseurs de la marque, ici en version légère et miniaturisée. Il y a la possibilité de changer de source, de contrôler le Bluetooth et d’accéder aux modes sonores. La led centrale sur le dessus de la barre change de couleur selon la source sélectionnée. C’est suffisant et de toute façon la télécommande de votre téléviseur pilote la barre via le HDMI CEC.

La connexion WiFi passe par l’application Samsung SmartThings. La connexion implique la création d’un compte Samsung. Elle donne accès aux mêmes fonctions que la télécommande infrarouge. L’installation avec cette appli est nécessaire pour pouvoir associer Amazon Alexa à la barre. Les possibilités de contrôle vocal habituelles sont au rendez-vous. L’intégration étant suffisamment bien faite, il n’y a pas besoin de demander à Alexa de parler à Samsung. Les commandes sont directes.

Le bloc d’alimentation est externe. Samsung fourni en plus de la télécommande un cordon HDMI et des équerres de fixation murale. Elles viennent se fixer sous la barre via une petite vis. Une fois en place, et lorsque l’on est assis face à la barre, elles se révèlent être assez discrètes tout en étant suffisamment rigides. 

Une image sonore haute et stable

Nous avons installé la HW-S61T à l’emplacement habituel de nos tests. Elle a été reliée comme d’habitude à notre téléviseur Sony en HDMI ARC. Cependant, même si la connexion HDMI a été fonctionnelle tout de suite, nous ne pouvons pas en dire autant de la reconnaissance des différents formats. Tout d’abord, cette liaison n’était pas réellement fonctionnelle. Habituellement, deux éléments HDMI communiquent pour indiquer quelles sont leurs possibilités et limites respectives. Une barre de son indique qu’elle accepte le Dolby Digital+ au maximum par exemple et le téléviseur s’adapte. Cela a toujours été le cas. Avec la HW-S61T, cette information n’est pas bien passée, ou tout du moins, pas tout le temps. Parfois, elle acceptait le Dolby TrueHD, ce qui ne fait pas partie de ses possibilités. Dans ce cas, elle reproduisait uniquement les canaux droit et gauche, et donc pas le canal central. Résultat : aucun dialogue. Il fallait passer par les réglages du téléviseur pour basculer en PCM. Ce qui est un comble pour une barre de son acceptant le DD+ et le DTS. Normalement cette manipulation était inutile.

Il nous a été impossible de venir à bout de l’installation WiFi. Celle-ci s’arrêtait irrémédiablement en cours de route. Nous avons déjà testé les fonctionnalités de lecture audio et Alexa avec les barres de son Samsung. Mais cette liaison WiFi est aussi utile pour vérifier les réglages audio en cours de la barre, ce qu’il est impossible de faire autrement. Étant donné que nous avons reçu un modèle de prêt pour test hors commerce, il est fort probable que ces problèmes soient liés spécifiquement à la barre de son que nous avons eue entre les mains. Nous verrons si Samsung peut nous faire parvenir éventuellement un autre exemplaire afin de confirmer si les difficultés rencontrées étaient exceptionnelles. Dans ce cas, ce test sera bien évidemment mis à jour en correspondance.

Nous avons tout de même pu effectuer nos écoutes, à partir de programmes en stéréo, en Dolby Digital et en DTS. La HW-S61T n’est pas là pour virtualiser à tout va et remplacer des enceintes physiques. Ce n’est pas dans ses cordes techniquement. Cependant, elle est respectueuse des timbres sans jamais donner l’effet d’un son provenant de petits haut-parleurs. Le haut grave et le médium sont charnus, posés, avec de la prestance. Les voix ressortent très bien et sont diffusées bien au-dessus de la barre, pour correspondre avec ce que l’on voit à l’image. Même quand on se concentre, on a du mal à entendre le son venir spécifiquement de la barre. L’Acoustic Beam avec sa diffusion vers le haut fonctionne donc à merveille. 

Il n’y pas vraiment d’ambiance à proprement parler. La scène sonore est assez contenue et il est préférable d’éviter d’associer cette barre à un trop grand écran. Avec un téléviseur de 40 à 50", ce sera idéal. Au-dessus, Samsung a suffisamment d’autres modèles de barres de son pour trouver la bonne association. Le grave n’est pas très véhément. Il n’y a pas d’impact ni de nappe telles que celles des vrombissements ou des explosions. Le rendu dans ce domaine est assez proche de celui d’un téléviseur. Mais tout cela est volontaire car la HW-S61T est une barre évolutive. Elle fait très bien le boulot à l’emplacement qui la concerne. Pour obtenir des effets surround, il y a les enceintes arrière sans fil SWA-8500S. Et pour le grave, vous pouvez ajouter le caisson SWA-W500. Ces deux éléments apporteront toute l’ampleur nécessaire. Le mode Adaptive Sound qui analyse le flux audio en temps réel pour adapter la restitution a surtout comme effet de mettre les voix en avant mais il n’agit pas sur l’ampleur sonore.

Prix et concurrence

La HW-S61T/S60T a été lancée à 400 € mais on la trouve plutôt autour de 300 €. A ce prix, elle tombe face à certaines barres que nous avons testé récemment comme la Yamaha SR-C20A. Cette dernière est dépourvue de connexion réseau et n’a pas d’assistant vocal. Au niveau son, la Yamaha est plus exubérante car elle doit vraiment tout faire elle-même n’étant pas évolutive. La Yamaha YAS-109 est mieux placée avec des capacités proches de la HW-S61T, dont Amazon Alexa intégré. En investissant 100 € de plus, vous aurez des barres plus grandes dont certaines sont compatibles Atmos comme la TCL TS9030 Ray-danz.

L’avis de Clubic

La barre de son Samsung HW-S61T peut s’envisager de deux manières. Dans un premier cas en tant que barre principale d’un petit système, dans un appartement ou une chambre. Sa très bonne lisibilité et ses qualités dans le médium en font une barre fidèle occupant une place limitée. Dans le second cas, c’est un point de départ à un système complet avec enceintes surround et caisson de basse sans fil pour un total de 750 € environ. Cela permet d’évoluer au gré de son budget. Nous regrettons les quelques couacs à l’installation et à l’usage qui sont possiblement dus à notre exemplaire de prêt. La HW-S61T est aussi une jolie barre avec un design aux formes arrondies qui passera peut-être mieux à vos yeux que les modèles noirs aux angles acérés habituels.

Samsung HW-S61T

7

Une jolie petite barre de son évolutive avec enceintes surround et caisson en option. Idéale pour de petites surfaces, elle assure avec les voix, un peu moins sur le grave et l’ambiance.

Les plus

  • Design agréable
  • Simplicité d’usage
  • Connectivité WiFi
  • Amazon Alexa intégré
  • Fidèle sur les voix

Les moins

  • Englobement sonore très limité
  • Basses absentes
  • Quelques obstacles à l’installation
  • Pas d’afficheur

Films 6

Musique 7

Connectivité 7

Ergonomie 8

Finitions 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test NVIDIA GeForce RTX 3060 : la carte idéale pour le Full HD (1080p)
Les meilleurs jeux PC et consoles accessibles pour jouer avec (ou contre) vos proches à distance
Vie privée, gaming, sécurité : quel est le meilleur navigateur web selon votre usage ?
Test Vivlio Color : une liseuse couleur pour révolutionner le marché ?
Kings of Leon devient le premier groupe à sortir un album sous forme de tokens non fongibles (NFT)
Test MSI GP76 Leopard : une RTX 3070 très énervée dans une machine équilibrée
The Spy : qui a besoin d'un nouveau James Bond quand Sacha Baron Cohen enquête ?
Avis pCloud (2021) : notre test de ce service de stockage en ligne suisse et vraiment sécurisé
Meilleur VPN : comparatif de mars 2021
Jeu vidéo : la rejouabilité est-elle importante pour vous ?
Haut de page