Test TCL TS9030 Ray-danz : une barre de son au concept original pour de l’Atmos enveloppant

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
12 septembre 2020 à 18h08
2
7

TCL propose un traitement original de la barre de son avec sa TS9030. Compatible Atmos, elle prend le pari de reproduire le son immersif à partir d’artifices physiques et non en multipliant les haut-parleurs comme le font ses concurrents directs LG et Samsung. La TS9030 est positionnée à un tarif hyper compétitif, l’une des marques de fabrique de TCL.

C’est le modèle le plus haut de gamme parmi les cinq propositions d’un des leaders mondiaux de l’écran plat. L’offre est limitée face à d’autres fabricants de téléviseurs et de barres de son qui ont plusieurs dizaines de références à leur catalogue couvrant tous les tarifs possibles. TCL
a décidé de se concentrer uniquement sur les barres de son pour les petits budgets. A 399 €, la TS9030 est la barre de son la plus chère de TCL. C’est la seule à être compatible Atmos grâce à l’emploi de la technologie Ray-danz sur laquelle nous reviendrons. Les autres modèles sont bien plus classiques, moins larges et proposés avec ou sans caisson.

TCL n’est pas une marque à laquelle on pense immédiatement si l’on cherche une barre de son. La différenciation par le prix est accompagnée d’un équipement réduit allant à l’essentiel mais néanmoins suffisant pour rejoindre un écran plat et se substituer à son équipement audio souvent perfectible. La TS9030 a obtenu un iF Design Award en 2020 pour sa conception innovante.

Caractéristiques techniques générales

  • Barre de son 3.1 avec caisson séparé
  • Référence : TCL TS9030
  • Haut-parleurs : 3x large bande 63x38 mm, 2x tweeter 25
    mm, 1x subwoofer 165 mm
  • Amplification : 240 + 300 Watts
  • Décodages : Dolby Atmos
  • Connectivité : Bluetooth 5, 1x entrée HDMI, 1x numérique
    optique, 1x mini-jack, 1x port USB, 1x HDMI ARC/CEC

Ray-danz ou le contrôle de la dispersion sonore

Avec 105 cm de largeur, la TCL TS9030 s’associe à des téléviseurs d’au moins 50" de diagonale pour une cohérence son et image. Son profil bas de 6 cm est idéal pour ne pas rogner sur le bas de l’image ni cacher le récepteur infrarouge de la télécommande de l’écran plat.

La construction originale repose sur une technologie appelée Ray-danz par TCL. La partie renfermant les haut-parleurs et recouverte d’un tissu acoustique mesure seulement 50 cm de largeur. Elle se termine de chaque côté par des sortes de demi-trompes de diffusion d’un peu plus de 25 cm chacune. La TS9030 organise elle-même sa dispersion sonore vers les côtés de la pièce plutôt que de faire confiance aux murs ou au mobilier pour cela. Des éléments très aléatoires il est vrai d’un salon à un autre.

Les haut-parleurs sont au nombre de quatre. Une véritable voie centrale est constituée d’un large bande elliptique entouré par deux tweeters. Pour les effets, un large bande est placé à 90°, face à l’embouchure de chaque demi-trompe. Il n’y a donc aucun haut-parleur dirigé vers le haut malgré une compatibilité Atmos.

A l’arrière, un élément clipsé vient cacher la connectique tout en ménageant un trou pour laisser sortir les câbles. D’un côté se trouvent la prise d’alimentation, un port USB, une entrée numérique optique et une entrée analogique sur mini-jack. De l’autre prennent place deux prises HDMI : une entrée et une sortie ARC.

Le caisson de basse sans fil au format vertical accueille un woofer de 16,5 cm, à membrane papier classique, placé à l’horizontal sur la face inférieure. Il est complété par un évent bass-reflex sur la face arrière. Il bénéficie de 300 Watts de puissance maximale.

Tout pour faciliter l’adoption de cette barre de son

La TS9030 est dépourvue de toute connectivité réseau. Pour lire de la musique, vous devrez passer par le Bluetooth ou via le port USB. Il accepte des clés remplies de fichiers de musique MP3, WAV ou FLAC, mais la navigation se fait à l’aveugle via les touches précédent/suivant de la télécommande.

Cette dernière est complète avec une touche par fonction : accès à chaque source, réglages de tonalité et modes audio. Les actions sont complétées par un large afficheur en façade caché derrière le tissu acoustique. Il informe sur le niveau de volume ou le mode sonore en cours.

La TS9030 reconnaît tous les formats Dolby, dont le Dolby Atmos. Ces flux multicanaux peuvent arriver via l’entrée HDMI, pour un lecteur multimédia ou un lecteur Blu-ray, ou depuis la sortie HDMI ARC. Cependant, le concurrent DTS n’est pas supporté, comme sur bon nombre de barres de son actuelles. C’est un problème dans le sens où l’utilisateur peut se retrouver sans son. Néanmoins, TCL ne nous laisse pas totalement dans le brouillard et affiche « Non support format ». Le manuel indique la manipulation nécessaire. Il faut alors régler la sortie audio de la source ou du téléviseur en PCM, mais dans ce cas on perd le décodage du Dolby Atmos…

TCL fourni un gabarit et le nécessaire de fixation murale ainsi qu’un cordon optique et un cordon HDMI. Tout est prêt pour une installation rapide sans rien avoir besoin d’acheter en plus.

L’ambiance sonore se déploie naturellement sur les côtés

Cela fonctionne : en Dolby Atmos, le son est bien diffusé sur les côtés de la pièce, de façon assez convaincante, avec une ambiance assez majestueuse et parfois quelques effets ponctuels dans l’espace. Cependant, il ne va jusqu’à envoyer de la musique derrière notre tête. Sur des déplacements circulaires, on a donc le son qui part sur le côté gauche, s’approche de nous puis se retrouve au niveau de la barre quand il devrait être derrière nous, pour continuer sur notre droite et revenir vers la barre. Sur des barres concurrentes, cette problématique ne se rencontre pas car la diffusion latérale n’est jamais aussi précise, le son reste donc globalement toujours en face, sans effet de déplacement.

Le mode Vertical Surround est obligatoire. Désactivé, le son reste irrémédiablement collé à la barre. Une fois en route, la scène sonore s’étend vers le haut et le son colle parfaitement à l‘image. Cela sans ajouter de réverbération désagréable. Ce mode porte bien son nom !

Les différents mode audio TV, Movie, Music ou Boost agissent essentiellement sur l’égalisation. Le mode Movie est le plus intéressant avec une mise en avant de la voie centrale rendant les dialogue clairs et détaillés. Les voix manquent de poids et d’ampleur dans le grave/bas-médium, un résultat logique avec la taille mini des haut-parleurs de la TS9030.

Le raccord avec le caisson est bien réalisé mais ce dernier reste facilement localisable. Le positionnement du haut-parleur avec rayonnement vers le sol n’aide pas. Attention donc à son placement que nous conseillons au plus proche de la barre, juste en-dessous si possible. Le caisson s’en sort bien sur les scènes d’action avec un bon impact et bonne exploration des nappes de basses fréquences. C’est tout à fait correct dans cette gamme de prix, même si nous préférons les caissons à diffusion directe, avec un haut-parleur placé en façade ou latéralement, plus faciles à placer et à contrôler.  

Les écoutes musicales sont agréables car le son occupe un large espace sans jamais sembler venir de la barre. Elle ne crée pas pour autant une scène sonore correspondante à l’enregistrement d’origine mais plutôt une
bulle de musique avec une sensation d’ambiance globale très ouverte que l’on trouve rarement sur les barres de son, même beaucoup plus chères. Bien entendu, pour obtenir ce résultat il faut laisser le vertical surround activé. Le mode audio Music ajoute quant à lui un soupçon de basses bienvenues, même si elles sont là encore trop localisables au niveau du caisson. Remettons les choses dans leur contexte : le caisson TCL procure un grave en phase avec les attentes d’un tel produit, mais il ne faut pas le comparer à un caisson séparé qui sera toujours plus performant.

Prix et concurrence

Beaucoup de concurrents sont présent sur le créneau des barres de son à 400 €. La plus proche est la Yamaha ATS-207 proposée au même tarif, avec caisson de basse sans fil. Elle est Dolby sans Atmos et elle accepte
le DTS. Un mode virtuel s’applique à tous les flux audio. La nouvelle Klipsch Cinema 400 se contente du Dolby Audio et fait aussi l’impasse sur le DTS comme la TCL TS9030. La très efficace Sony HT-X8500 décode tous les formats, Dolby Atmos et DTS:X compris, mais elle n’a pas de caisson de basse.

L’avis de Clubic

TCL n’est pas un spécialiste du home cinema et de la barre de son en particulier. Pourtant, la marque a bien effectué son travail, peut-être en louant les services d’un sous-traitant car la TS9030 a beaucoup de
similitudes avec la Sharp HT-SBW800 (afficheur, caisson de basse…). En ajoutant la solution maison Ray-danz, cette barre TCL se distingue franchement de la concurrence au même tarif avec la reproduction d’une ambiance en façade et latérale très convaincante. La précision dépend de la qualité des sources, mais on obtient une ambiance large et profonde dans la plupart des cas. Le caisson est valeureux, faites simplement attention à son placement. Un socle en dur ne pourra pas lui faire de mal. Le reproche principal que nous ferons à la TCL TS9030 Ray-danz concerne une nouvelle fois l’absence de prise en charge du DTS. Une mauvaise habitude assez fréquente chez les fabricants de barres de son.

TCL TS9030 Ray-danz

7

Les lentilles acoustiques latérales Ray-danz, mise en œuvre imaginée par TCL, offrent une scène sonore grand spectacle à cette barre de son et son caisson sans fil proposés à un tarif compétitif.

Les plus

  • Effet de largeur convaincant
  • Mode Vertical Surround
  • Nombre d’entrées suffisant
  • Affichage en façade

Les moins

  • Absence du DTS
  • Caisson trop souvent localisable
  • Bas-médium en retrait

Films 7

Musique 6

Connectivité 7

Ergonomie 9

Finitions 7

2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
scroll top