Apple : après la Chine, Qualcomm fait bloquer la vente de certains iPhone en Allemagne

Par
Le 22 décembre 2018
 0
iphone 7

Le géant Apple est contraint de retirer de la vente, au moins provisoirement, ses iPhone 7 et 8 en Allemagne, après une énième décision de justice provoquée par Qualcomm.

Qualcomm vient de remporter une deuxième bataille judiciaire importante dans sa guerre contre Apple. Jeudi, le tribunal de Munich, en Allemagne, a prononcé une injonction à l'encontre d'Apple, interdisant la firme de Cupertino de vendre plusieurs modèles d'iPhone (7 et 8) dans le pays, comme le rapporte l'agence Reuters. Quelques jours auparavant, c'est la Chine qui avait sanctionné Apple en demandant le retrait de la vente des iPhone 6S, 6S Plus, 7, 7 Plus, 8, 8 Plus et X. La société à la pomme conteste ces deux décisions.

Le juge allemand reconnaît la violation de la propriété intellectuelle de Qualcomm

La décision qui est tombée en Allemagne constitue une nouvelle victoire pour le fabricant de puces Qualcomm dans son entreprise visant à faire payer Apple, à qui il reproche d'avoir utilisé ses puces brevetées sans rétribution financière dans ses iPhone.

Si la Chine a reconnu la violation par Apple de deux brevets de Qualcomm, liés à la gestion des applications et au redimensionnement des photos, le juge allemand, Matthias Zigann, a précisé que les iPhone concernés (soit plusieurs millions d'appareils), violent les brevets de Qualcomm permettant aux téléphones d'économiser leur batterie lors de l'envoi et de la réception de signaux sans fil.

Qualcomm, qui n'a pas dit son dernier mot concernant d'autres modèles d'iPhone, souhaite voir la décision allemande entrer en vigueur sans délai et ainsi empêcher Apple de la bloquer. Pour cela, le fabricant de puces doit déposer une caution de 668 millions d'euros.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Qualcomm

scroll top