La division gaming de Logitech est désormais certifiée neutre en carbone

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
05 décembre 2019 à 16h16
0
Logitech Gaming neutre carbone
© Logitech

Quelques jours après avoir annoncé sa ferme intention d'être alimenté intégralement en énergie renouvelable à l'horizon 2030 pour respecter l'accord de Paris sur le climat, l'équipementier suisse Logitech se félicite d'avoir déjà atteint son objectif sur ses périphériques gaming.

Suivant à la lettre les préconisations du CarbonNeutral Protocol émis par l'organisation Natural Capital Partners, Logitech est aujourd'hui en mesure d'annoncer que tous les aspects de la conception de ses produits de gamme Logitech G et Astro éliminent autant de CO2 qu'ils en rejettent dans l'atmosphère.

Logitech prône le gaming durable

« Nous promettons aux générations futures que nous utiliserons notre leadership en conception non seulement pour créer une formidable expérience utilisateur, mais aussi pour le faire d'une façon qui soit durable pour la planète », peut-on lire des mots de Bracken Darrell, P.-D-G de Logitech, dans un communiqué de presse.

Pour atteindre cet objectif, Logitech explique s'être d'abord penchée sur la phase de conception de ses produits dédiés au jeu - la plus polluante de toute la durée de vie d'un appareil électronique. Si le communiqué ne s'attarde pas vraiment sur les solutions qui ont finalement été retenues sur ce point, l'équipementier se félicite d'avoir réduit de manière drastique l'utilisation de plastique, aussi bien dans ses produits que dans ses packagings.


Aussi, dans une volonté de montrer à ses clients et - pourquoi pas - à ses concurrents, que le design écoresponsable avait du bon, Logitech d'affirmer que ses récents efforts en la matière lui ont permis d'augmenter sensiblement l'efficacité énergétique de ses souris sans fil. L'introduction des capteurs HERO sur les souris depuis 2017 aurait ainsi multiplié par six l'efficience des souris wireless en étant équipées.

Logitech Gaming neutre carbone
Plus efficients, les capteurs HERO ont sensiblement augmenté la durée de vie des souris Logitech G. © Logitech

Le recyclage en ligne de mire

La conception des appareils technologiques n'est pas la seule étape qui cause du tort à la planète. En janvier dernier, le World Economic Forum affirmait (PDF) que les déchets d'équipements électroniques et électriques (DEEE) représentaient le flux de déchets le plus croissant de l'année, avec près de 48,5 millions de tonnes dont on ne sait que faire.

Logitech neutre carbone
© Logitech

Logitech a donc également souhaité faire sa part sur cet aspect du problème. Non content de réduire drastiquement la présence de plastique (difficilement recyclable) dans ses emballages, le constructeur affirme de manière plus globale que l'extraction des matériaux, la conception, la production, l'emballage, l'acheminement et le recyclage de ses produits gaming est désormais neutre en carbone.


Dans le même ordre d'idées, Logitech annonce enfin que son usine (non exclusivement dédiée aux produits gaming) de Suzhou, en Chine, est déjà parvenue à réduire ses émissions de CO2 de 17 000 tonnes. Usine qui, d'ailleurs, est alimentée à 75 % par de l'électricité renouvelable.

Source : Logitech
Modifié le 06/12/2019 à 12h44
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top