Vie privée : Google en ligne de mire de l'organisation des consommateurs de l'UE

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
01 juillet 2022 à 13h05
2
Google © © Shutterstock

Sous le feu des critiques vis-à-vis de la protection de la vie privée, Google est visée par cinq nouvelles plaintes émanant d’associations de défense de consommateurs basées en Europe.

Ces cinq organisations, dont fait partie l’UFC-Que Choisir, reprochent à Google d’inciter les utilisateurs à « autoriser un traitement étendu et invasif » de leurs données personnelles au moment de la création d’un compte.

Un processus de création de compte qui sème la confusion

Coordonnées par le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), cinq organisations de défense des consommateurs ont déposé plainte contre le géant américain. Ces plaintes visent notamment la création de compte permettant ensuite de profiter de l’ensemble des services Google. Ursula Pachl, Directrice générale adjointe du BEUC, explique notamment que lors de ce processus d’enregistrement « une seule étape suffit pour autoriser Google à surveiller et exploiter tout ce que vous faites. Si vous voulez bénéficier des paramètres privilégiant la protection de la vie privée, vous êtes confrontés à un long processus et à des options peu claires et prêtant à confusion », arguant finalement que la protection de la vie privée n’est pas un choix par défaut et par conséquent n’est pas le choix le plus facile pour les utilisateurs.

Le BEUC estime que « des dizaines de millions d'Européens ont été placés sur une voie rapide vers la surveillance lorsqu'ils se sont inscrits à un compte Google », en raison d’un processus qui incite les utilisateurs à laisser tels quels les paramètres de confidentialité de leur compte, pour au final donner l’autorisation à Google de collecter et utiliser leurs données personnelles. Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) exige pourtant que les plateformes recourent à des paramètres de confidentialité « by design » et par défaut, ce pour quoi le processus de création de compte de Google est jugé comme étant en violation du RGPD.

Google joue la carte de la transparence

De son côté, le géant américain n’a pas tardé à répliquer par le biais d’un communiqué. À contrepied de ces plaintes, Google explique que les options de confidentialité ont été « développées sur les fondements des résultats de recherches approfondies, et selon les lignes directrices des autorités de protection des données, ainsi que sur les retours de tests d’utilisateurs », ajoutant par la même occasion que ces options « sont clairement présentées et simples à comprendre ».

Rappelons que des plaintes similaires avaient été déposées en 2018 contre Google. La multinationale était accusée d’enfreindre les règles de suivi de localisation des utilisateurs du RGPD. L’affaire a progressé depuis, puisque la Commission irlandaise de protection des données a pris le dossier en charge en 2019 et une enquête est en cours depuis février 2020. Si les pratiques de Google ne semblent guère avoir changé au cours de cette période, le commissaire adjoint à la protection des données de la Commission irlandaise, Graham Doyle, a laissé entendre qu’une décision interviendrait dans les prochains mois.

Après l’essor des réseaux sociaux dans les années 2010, les années 2020 se placeraient sous le signe de l’anonymat. Messageries sécurisées, pseudonymes, photos qui ne montrent pas de visage, la gen Z s’éloignerait de la lumière des spotlights d’Instagram pour privilégier des espaces privés réduits.
Lire la suite

Source : BBC

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
norwy
Google omet de dire qu’ils se sont assurés que 9 utilisateurs sur 10 abandonnent leurs droit de ne pas partager leur données en faisant bétà-tester leur interface en interne jusqu’à arriver à ce taux d’échec.<br /> Sournois le Google…
ovancantfort
Ils ont également pondus des tas de services qui requièrent le tracking. Vous appuyez sur le bouton commande vocale de votre Android TV et, désolé pour la commande vocale, vous devez réactiver le tracking. Pas de ce problème, on peut faire ça en un clic pour vous sans même redemander votre mot de passe et la collecte de données sera réactivée partout pour toutes vos activités. J’ai du trouver le moyen de désactiver l’application Google sur Android TV pour être sûr qu’un de mes enfants ou un visiteur n’ active pas tout cela (sur mon compte) par accident.<br /> J’adore aussi la transparence de choix sur Android Tv. L’option do not track, activée par défaut, ne se trouve pas dans les paramètres, mais au bas de la (très longue) déclaration légale de la politique de confidentialité.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Cyberharcèlement : en Europe, les parents protègent moins leurs enfants que dans le reste du monde
Apple déploie la 3e bêta publique d'iOS 16, d'iPadOS 16 et de macOS Ventura
Google veut faire de votre TV votre coach sportif
Taïwan a subi un pic de cybermenaces en marge de la visite de l'Américaine Nancy Pelosi
Ce vidéoprojecteur sera parfait pour vos soirées d'été !
Samsung annonce les Galaxy Watch 5 et ses Gala Buds 2 Pro
Haut de page