Apple : l’USB Restricted Mode ne bloquerait pas Graykey selon Grayshift

le vendredi 15 juin 2018
Les mesures prises par Apple concernant le boitier de déverrouillage GrayKey ne semblent pas être suffisantes pour empêcher ces boîtiers de sévir sur les iPhones. La firme Grayshift prétend en effet avoir trouvé une parade à l'USB Restricted Mode.

Si jusqu'ici Apple a gardé le silence concernant cette affaire, c'est lors d'un échange par email avec nos confrères du New York Times que le géant de Cupertino a confirmé que ces évolutions en matière de sécurité étaient bel et bien destinées à mettre un terme à l'utilisation des boîtiers GrayKey pour déverrouiller ses iPhones.

« Nous avons le plus grand respect pour les forces de l'ordre, et nous ne concevons pas nos améliorations en matière de sécurité pour les empêcher de faire leur travail » a cependant déclaré Apple.

iphone lightning


Une victoire de courte durée pour Apple ?


Pour rappel, le géant de Cupertino a récemment amélioré les mesures de sécurités concernant la fonctionnalité USB Restricted Mode sur la bêta d'iOS 12. Celle-ci a eu pour effet de désactiver totalement tout échange d'information depuis le port Lightning d'un iPhone qui serait verrouillé depuis plus de 1 heure.

Si cette fonctionnalité semblait avoir réussi à bloquer la route aux boîtiers de déverrouillages, la victoire d'Apple n'aura cependant été que d'une très courte durée. Grayshift pourrait déjà avoir réussi à passer outre le fait que l'USB Restricted Mode empêche tout échange avec un iPhone après être resté plus d'une heure verrouillée.

boîter graykey


« Grayshift a déployé de grands efforts pour s'assurer que sa technologie résiste aux évolutions et a déclaré qu'ils ont déjà vaincu cette mesure de sécurité dans la version beta » rapporte Motherboard dans un échange avec un expert en sécurité.

Il ne reste donc plus qu'à attendre la sortie d'iOS 12 pour être certain des capacités de GrayKey à déverrouiller un iPhone sous cette version.

Modifié le 18/06/2018 à 11h51
scroll top