Le robot, un impératif pour rester compétitif

Par Alain Clapaud
le 24 mai 2016
 0
Les robots creusent-ils le chômage ou sont-ils au contraire des moyens de créer des nouveaux emplois ? Pendant un mois, la rédaction de Clubic enquête sur ce mouvement de fond, et vous livre chaque semaine une partie de la réponse.

Pris dans une compétition désormais mondiale, les entreprises et les industriels ne peuvent faire l'impasse sur la robotisation. Pas d'emplois sans entreprises compétitives, pas d'entreprises compétitives sans robots est le leitmotiv des industriels et bientôt des entreprises du tertiaire.


Lorsqu'on se tourne du côté des industriels français, pour eux, le danger le plus immédiat, c'est la perte de compétitivité de leur outil de production face à la Chine sur les productions en grande série, mais aussi face à des pays où les coûts de main d'œuvre sont très proches des nôtres, l'Allemagne et l'Italie notamment. Serge Nadreau, président du groupe robotique au Symop et directeur d'activité robotique d'ABB France souligne : « La France a une base installée robotique moitié moindre que celle de l'Italie et 5 à 6 fois moindre que l'Allemagne. Si on parle du volume de nouveaux robots installés chaque année, la proportion reste la même avec ces deux pays, voire un peu supérieure, ce qui signifie que le fossé continue de se creuser encore ».

08450294-photo-yumi.jpg
Les robots collaboratifs de nouvelle génération tels que le YuMi d'ABB, le Baxter de Rethink Robotics et le UR5 d'Universal Robots, moins couteux à mettre en œuvre, vont permettre à de nombreuses PME de s'équiper et de réaliser des gains de productivité


L'industrie automobile, traditionnellement grande consommatrice de robots en France, a réduit ses projets sur le territoire français et fait assembler ses véhicules en Afrique du Nord et en Europe Centrale. Le relais est aujourd'hui pris par l'industrie générale qui se met enfin à acheter des robots sans toutefois parvenir à rejoindre leurs rivales asiatiques ou allemandes. Les vendeurs de robots industriels s'attendent à une croissance de l'ordre de 20% sur 2015, après une forte croissance en 2014.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Emploi informatique

Qu'est-ce que Simplon.co, l'école des métiers du web qui a levé 12 millions d'euros ?
Voici les 11 pays où les développeurs gagnent le plus d'argent
scroll top