Les tweets de Trump en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes (qu'il détestait)

Paul Taquet
Dénicheur de bons plans
18 avril 2021 à 16h20
10
drumpfs tweets trump NFT

Même si le compte Twitter de Donald Trump a disparu de la circulation sur le site de micro-blogging, les tweets de l'ancien Président des Etats-Unis sont en vente sous forme de NFT pour des bonnes causes.

Le Non Fongible Token, plus connu sous le nom de NFT, est une crypto-monnaie qui fait beaucoup parler d'elle depuis quelques semaines. Une organisation composée d'étudiants en a profité pour lancer un site de vente destiné à acheter des tweets de Donald Trump via ce jeton non-fongible.

Près de 47 000 tweets de Donald Trump en vente pour la bonne cause

De sa création en 2009 à sa suspension définitive en janvier dernier , il s'est passé beaucoup de choses sur le compte Twitter de Donald Trump. Absent du réseau social, l'ex-Président des Etats-Unis a posté, en près de 12 ans, un nombre exact de 46 694 tweets sur la plateforme en ligne. Ces derniers sont désormais archivés sur le site Drumpfs.io qui les met en vente pour la bonne cause.

100% des ventes versées à des associations caritatives que Trump déteste

Les Drumpfs sont une "oeuvre d'art" représentant un tweet de Trump. Mais en termes plus techniques, les Drumpfs sont des NFT basés sur la norme ERC721 et composés des tweets 'ressuscités' de Trump.

Le site Drumpfs.io (créé par l'association Strategic Meme Group, Incorporated) permet donc d'acheter les anciens tweets de Donald Trump à 0,0232 ETH l'unité (soit près de 49 dollars). L'ensemble des fonds récoltés par la plateforme iront directement à différents organismes que l'ancien chef d'Etat américain détestait. On notera l'AmeriCares, le Clean Air Task Force, l'Union américaine pour les libertés civiles, le Southern Poverty Law Center, Médecins sans frontières ou le National Association for the Advancement of Colored People.

Source : Drumpfs.io

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
nicgrover
Il yen a un qui doit rager et riche comme il est, serait capable de tous les acheter… 2 288 006 $ une goutte d’eau pour Trump…
Poze
Tant mieux si son argent est reversé à des associations caritatives
ultrabill
Comme dans le film « Ca$h » ?
pecore
Sur le fond, ah ah ah, très drôle que les tweets de Trump puissent servir à quelque chose de plus utile que cliver, accuser ou désinformer.<br /> Sur la forme, comment Drumpfs.io a t’elle pu acquerir les droits sur les tweets de Trumps et en faire des NFT ?
LowRun
Super façon de recycler de la médiocrité haineuse et avec humour qui plus est.
yam103
Alors déjà que l’on se met à vendre tout et n’importe quoi de virtuel à l’aide de ces NFT, comme le premier tweet. Comme si on pouvait s’acheter une oeuvre d’art.<br /> Clubic.com – 8 Mar 21<br /> Jack Dorsey met en vente son premier tweet sous la forme d’un NFT<br /> Jack Dorsey, P.-D.G. de Twitter, a placé aux enchères le tout premier tweet du réseau social datant de mars 2006.<br /> Mais dans ce cas, Donald Trump est au courant de cette vente ? Les droits d’auteurs n’existent pas pour ce genre de ventes virtuelles ?
choubaqua
ils pourraient les imprimer sur du papier toilette, cela nous permettrait de les lire aux toilettes d’une fesse distraite !
clockover
@yam103<br /> Je trouve cela très étrange oui.<br /> Déjà de vouloir posséder quelque chose comme ça et effectivement la priorité doit déjà être celle de son «&nbsp;rédacteur&nbsp;».
Cmoi
Les modalités de service de Twitter précisent que les tweeters ont la propriété de tout ce qu’ils affichent sur le service MAIS le faible nombre de caractères (comme les 140 caractères) pour un affichage Twitter ne permet pas d’atteindre le niveau de créativité requis pour être protégé par le droit d’auteur.<br /> Source → Les "Tweets" et le droit d’auteur? OMPI - Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle
jeanlucesi
Les médiocres progressistes sont prêts à tout pour se faire du fric. Ça change des impôts aux quels ils sont plus coutumiers.
pecore
Ok, ça fait une partie de la réponse à ma question plus haut mais je ne comprend toujours pas comment Drumpfs.io peut se revendiquer être propriétaire des tweets pour pouvoir les vendre sous forme de NFT.
Cmoi
Se revendiquer être propriétaire certainement pas. Je pense qu’il profite d’un vide juridique.
pecore
Pour vendre quelque chose il faut posséder l’abusus sur cette chose, qui ne s’obtient qu’en étant propriétaire. Sinon cela s’appelle du recel et chez nous c’est passible de 5 ans de prison. Ce serait un sacré vide juridique si c’était bien le cas. Ou alors on vend une chose qui n’existe pas et là c’est de l’escroquerie, cinq ans aussi.<br /> Mais j’imagine que ce n’est ni l’un ni l’autre, même si je ne comprend pas comment.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans
Metaverse : Facebook engage 50 millions de dollars pour rendre le monde virtuel
Ce robot caméléon est capable de changer de couleur en fonction de la température
Feu vert pour Virgin Galactic, décollage prévu pour Blue Origin, la bataille surborbitale reprend
Haut de page