Pourquoi certains PDG renoncent à leur salaire

0
Certains grands patrons renoncent à leur salaire. Leur point commun est souvent d'être fondateur de leur société, en être un important actionnaire, et accessoirement être milliardaire.

Un grand patron qui renonce à son salaire, cela provoque toujours un certain émoi. Du point de vue d'un salarié, dont la totalité de la rémunération provient du salaire, le réflexe est naturel. De celui du dirigeant, qui peut bénéficier d'autres sources de revenu, le salaire peut devenir parfois anecdotique. Ne voyez donc pas trop précipitamment une action altruiste dans ces annonces. Souvent, il s'agit de communication... et de fiscalité.

La pratique, très américaine, du « 1$ salary » remonte aux deux guerres mondiales. Le but des patrons, à cette époque, était de manifester leur effort de guerre en renonçant à leur salaire. La loi interdisant le travail gratuit, la fiche de paie ne pouvait donc pas être ramenée à zéro dollar. C'est ainsi qu'est né le fameux salaire à 1 dollar.

Faire corps avec sa société

Mais en temps de paix, à quoi sert-il ? En théorie, c'est comme une déclaration de la part du PDG au conseil d'administration et aux actionnaires. En tournant le dos à son « fixe » (qui ne varie pas, lui, selon les résultats de la société), le dirigeant leur dit, grosso modo : « Désormais, je suis intimement lié à la santé de l'entreprise, donc si elle perd de l'argent, je ne touche pas de rémunération. » Ce serait en somme une preuve de dévotion.


03E8000008384766-photo-tesla-model-s-elon-musk.jpg
Grâce à ses actions Tesla, Elon Musk est à la tête d'une fortune virtuelle de 12 milliards de dollars selon Forbes.


Dans certains cas de figure, comme chez Tesla, il s'agit d'un effort de guerre personnel. En grand besoin de cash pour financer ses ambitions démesurées, Elon Musk a renoncé à son salaire pour augmenter le plus possible le « cash-flow » disponible, soit sa capacité de financement. À ce stade, l'entreprise doit à tout prix prouver qu'elle peut relever le défi qu'elle s'est fixée (500 000 voitures par an en 2020), et donc soigner cet « indicateur clé ».


Malheureusement, il peut aussi arriver que ce « 1$ salary » ne soit que du marketing, un message au grand public affirmant que le PDG « est l'un d'eux ». Ces déclarations sont souvent largement reprises dans la presse et suscitent une réaction-réflexe quasi-bienveillante. Et pour une raison : la majorité des gens n'ont pas d'idée de comment un haut dirigeant comme Mark Zuckerberg, Eric Schmidt ou Larry Ellison gagne de l'argent.

Oubliez donc le salaire !

Prenons le salaire de Satya Nadella, l'homme qui est en train de remettre Microsoft à flot - et qui a, par le passé, invité les femmes à « ne pas demander d'augmentation, car c'est bon pour le karma ». En 2014, ses revenus ont été estimés à 84,3 millions de dollars (le 5e plus gros revenu au monde cette année-là). Sur cette somme folle, on compte 79,8 millions de dollars d'actions Microsoft, 3,6 millions de bonus, et 919 000 dollars de salaire fixe.

Autrement dit, le salaire tel qu'on le connaît ne pèse que 1 % environ de ces revenus globaux. Satya Nadella renoncerait intégralement à son salaire qu'il ne verrait presque pas la différence. Vraiment ? En réalité, le PDG ne verra pas la couleur des actions tant qu'il ne les aura pas vendues - et si le PDG lui-même s'en sépare dans de telles proportions, autant dire qu'il indique au marché que la société part à vau-l'eau... Improbable.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top