Sony passe devant Nikon et devient le 2e plus gros vendeur de matériel photo au monde

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
02 décembre 2019 à 08h24
11
Sony Alpha a9 II
Le Sony Alpha a9 © Sony

La fulgurante ascension de Sony sur la photo fait une nouvelle victime. Le géant Nikon, deuxième historique sur le podium des plus gros vendeurs de matériel photographique, cède aujourd'hui sa place à son rival japonais.

D'après le quotidien financier japonais Nikkei, Sony talonne désormais Canon sur le marché de la photographie. Un dépassement qui tombe mal pour Nikon, qui vient justement de revoir ses prévisions de ventes à la baisse pour cette année fiscale.

Nikon paie le prix de son hésitation

Pour le site spécialisé Fstoppers, Nikon paie ici le prix de son hésitation à se lancer sur le marché en ébullition des appareils photo hybrides - ou mirrorless. Un segment sur lequel Sony se montre particulièrement agressif ces dernières années via sa gamme Alpha a, de plus en plus prisée par les professionnels.

Prendre le train en marche n'est pas un gage de réussite. Et si Nikon a d'ailleurs lancé sa gamme hybride « Z » quelques semaines avant son rival Canon, force est de constater que le constructeur peine à séduire les consommateurs avec ses produits, pourtant de plus en plus accessibles.

Par conséquent, Nikon a dû revoir ses calculs pour l'année fiscale 2019-2020. Partant sur une projection initiale de 110 millions de dollars de profit, l'entreprise a dû revoir ses ambitions à 92 millions de dollars. 92 millions de dollars, c'est justement ce que Nikon prévoit d'investir dans une restructuration massive dans l'objectif de redresser la barre dans les années à venir.

Un marché exsangue

Si tous ces chiffres tendent à prouver que l'ascension de Sony paraît infaillible, il faut se pencher sur la globalité du marché de la photo pour comprendre que ce n'est pas si simple. En septembre dernier, l'association des constructeurs d'APN dont font justement partie Canon, Nikon et Sony (la CIPA) déclarait que les ventes d'appareils photo n'avaient jamais été aussi basses.

En première ligne de cet effondrement : les DSLR (reflex) et les compacts, qui ne séduisent plus et entrent désormais en concurrence directe avec certains smartphones aux capacités photo bluffantes.

Presque intégralement porté par le segment des amateurs et des professionnels, le marché de la photo joue aujourd'hui son avenir sur les modèles hybrides. Autrement dit : le dada de Sony qui, ne commercialisant pas de DSLR, voit logiquement sa croissance moins impactée par la décrue des ventes. Un état de fait qui, peut-être, permettra à la marque de s'imposer comme leader du marché à l'horizon 2021, comme il l'a déjà prévu.

Via : Fstoppers
11
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Microsoft sous le feu des critiques en raison de son
Presque Black Friday chez Rakuten : notre sélection des meilleurs prix du web
Renault transforme son usine de Flins pour faire face à l’évolution de la mobilité
Le Parlement européen progresse en faveur d'un droit à la réparation des produits électroniques
Photo : le OnePlus Nord placé juste sous le Pixel 4a d'après les tests de DxOMark
Le Royaume-Uni se dote d'une instance officielle de régulation des géants de la tech
Pour le coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme, les jeux vidéo ne sont pas assez régulés
L'ESA sort un jeu vidéo
La plateforme crypto Coinbase rencontre (à nouveau) des problèmes majeurs de connexion
Bitdefender lance son Black Friday avec 60% de remise sur Bitdefender Total Security
Haut de page