Sony passe devant Nikon et devient le 2e plus gros vendeur de matériel photo au monde

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
02 décembre 2019 à 08h24
0
Sony Alpha a9 II
Le Sony Alpha a9 © Sony

La fulgurante ascension de Sony sur la photo fait une nouvelle victime. Le géant Nikon, deuxième historique sur le podium des plus gros vendeurs de matériel photographique, cède aujourd'hui sa place à son rival japonais.

D'après le quotidien financier japonais Nikkei, Sony talonne désormais Canon sur le marché de la photographie. Un dépassement qui tombe mal pour Nikon, qui vient justement de revoir ses prévisions de ventes à la baisse pour cette année fiscale.

Nikon paie le prix de son hésitation

Pour le site spécialisé Fstoppers, Nikon paie ici le prix de son hésitation à se lancer sur le marché en ébullition des appareils photo hybrides - ou mirrorless. Un segment sur lequel Sony se montre particulièrement agressif ces dernières années via sa gamme Alpha a, de plus en plus prisée par les professionnels.

Prendre le train en marche n'est pas un gage de réussite. Et si Nikon a d'ailleurs lancé sa gamme hybride « Z » quelques semaines avant son rival Canon, force est de constater que le constructeur peine à séduire les consommateurs avec ses produits, pourtant de plus en plus accessibles.

Par conséquent, Nikon a dû revoir ses calculs pour l'année fiscale 2019-2020. Partant sur une projection initiale de 110 millions de dollars de profit, l'entreprise a dû revoir ses ambitions à 92 millions de dollars. 92 millions de dollars, c'est justement ce que Nikon prévoit d'investir dans une restructuration massive dans l'objectif de redresser la barre dans les années à venir.

Un marché exsangue

Si tous ces chiffres tendent à prouver que l'ascension de Sony paraît infaillible, il faut se pencher sur la globalité du marché de la photo pour comprendre que ce n'est pas si simple. En septembre dernier, l'association des constructeurs d'APN dont font justement partie Canon, Nikon et Sony (la CIPA) déclarait que les ventes d'appareils photo n'avaient jamais été aussi basses.

En première ligne de cet effondrement : les DSLR (reflex) et les compacts, qui ne séduisent plus et entrent désormais en concurrence directe avec certains smartphones aux capacités photo bluffantes.

Presque intégralement porté par le segment des amateurs et des professionnels, le marché de la photo joue aujourd'hui son avenir sur les modèles hybrides. Autrement dit : le dada de Sony qui, ne commercialisant pas de DSLR, voit logiquement sa croissance moins impactée par la décrue des ventes. Un état de fait qui, peut-être, permettra à la marque de s'imposer comme leader du marché à l'horizon 2021, comme il l'a déjà prévu.

Via : Fstoppers
11
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Windows 10 : le système de fichiers de Linux bientôt accessible dans l'Explorer
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
scroll top