Après le Pinephone, Pine64 annonce un concurrent au Raspberry Pi

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
06 février 2020 à 13h30
0
hardrock64.jpg
© Pine64

Après son PinePhone, un smartphone sous Linux lancé aux environs de 150 dollars, Pine64 souhaite s'attaquer frontalement au Raspberry Pi 4 avec un certain HardRock64. Cet ordinateur mono-carte arrivera sur le marché en avril 2020 à partir de 35 dollars.

Agressif sur les prix et sur la fiche technique. Telle pourrait être la devise du HardRock64 de Pine64 : un nouveau venu qui veut marcher sur les plate-bandes de la Raspberry Pi Foundation et de son iconique Raspberry Pi 4 Model B, disponible depuis quelques mois déjà. Pour y parvenir, le produit se déclinera à compter d'avril en trois modèles équipés, au choix, de 1, 2 ou 4 Go de mémoire vive LPDDR4 - pour des tarifs respectifs de 35, 45 et 55 dollars.

Un processeur à la hauteur... mais chaud comme la braise

Côté SoC, le HardRock64 sera animé par une puce RK3399 signée Rockchip. Sous architecture ARM, cette dernière embarque deux cœurs Cortex A72 et quatre cœurs Cortex A53. On y trouve aussi une partie GPU Mali T860 MP4. Il s'agit pour rappel du même processeur que celui intégré dans le PineBook Pro : un laptop à 200 dollars introduit l'année dernière par Pine64. Le Raspberry Pi 4 Model B arbore pour sa part un SoC Broadcom BCM2711 équipé de quatre cœurs ARM Cortex-A72 cadencés à 1,5 GHz.

Pour le reste, on retrouve une connectique complète comprenant deux ports USB 3.0, deux ports USB 2.0, une entrée Ethernet, un socket eMMC, un lecteur de cartes microSD et un connecteur GPIO 40 pin. Le HardRock64 dispose par ailleurs d'un modem Wi-Fi et Bluetooth 5. Un ventilateur et un support pour ventirad seront enfin fournis avec le produit, explique ZDNet. Et pour cause, Pine64 ne le cache pas : la puce de son HardRock64 « chauffe » ce qui rendrait l'ajout d'un ventirad « pratiquement obligatoire », selon la marque.


Quelques modules proposés en complément pour ouvrir le champ des possibles

Pour ce qui est du système d'exploitation, Pine64 veut faire simple. Son nano-ordinateur sera capable de lancer des images de l'OS du ROCKPro64 sans modifications ou presque, tandis que la plupart des images de l'OS du Pinebook Pro seront lisibles après une « simple » modification de l'arborescence de périphériques.

« En d'autres termes, si vous n'avez pas besoin de toutes les fonctionnalités du ROCKPro64 - comme par exemple les supports PCIe ou USB-C - alors cette carte est peut-être faite pour vous », explique Pine64.

Le groupe explique par ailleurs avoir pour projet de lancer deux modules destinés à compléter sa carte HardRock64 : SOEdge, un module dédié à l'IA connectable en USB, et une caméra baptisée CUBE IP.


Le module SOEdge sera disponible en avril ou mai à un tarif de 35 dollars et embarquera une puce Rockchip RK1808 dual-core (Cortex A35) avec un NPU 3.0 TOPS, 2 Go de RAM (DDR4 PC-2133) et 16 Go de mémoire flash (eMMC). On ignore par contre combien coûtera la caméra CUBE IP et quand elle sera lancée.

Source : ZDNet
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Cupra El Born, la bombe espagnole 100 % électrique
scroll top