Après le Pinephone, Pine64 annonce un concurrent au Raspberry Pi

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
06 février 2020 à 13h30
0
hardrock64.jpg
© Pine64

Après son PinePhone, un smartphone sous Linux lancé aux environs de 150 dollars, Pine64 souhaite s'attaquer frontalement au Raspberry Pi 4 avec un certain HardRock64. Cet ordinateur mono-carte arrivera sur le marché en avril 2020 à partir de 35 dollars.

Agressif sur les prix et sur la fiche technique. Telle pourrait être la devise du HardRock64 de Pine64 : un nouveau venu qui veut marcher sur les plate-bandes de la Raspberry Pi Foundation et de son iconique Raspberry Pi 4 Model B, disponible depuis quelques mois déjà. Pour y parvenir, le produit se déclinera à compter d'avril en trois modèles équipés, au choix, de 1, 2 ou 4 Go de mémoire vive LPDDR4 - pour des tarifs respectifs de 35, 45 et 55 dollars.

Un processeur à la hauteur... mais chaud comme la braise

Côté SoC, le HardRock64 sera animé par une puce RK3399 signée Rockchip. Sous architecture ARM, cette dernière embarque deux cœurs Cortex A72 et quatre cœurs Cortex A53. On y trouve aussi une partie GPU Mali T860 MP4. Il s'agit pour rappel du même processeur que celui intégré dans le PineBook Pro : un laptop à 200 dollars introduit l'année dernière par Pine64. Le Raspberry Pi 4 Model B arbore pour sa part un SoC Broadcom BCM2711 équipé de quatre cœurs ARM Cortex-A72 cadencés à 1,5 GHz.

Pour le reste, on retrouve une connectique complète comprenant deux ports USB 3.0, deux ports USB 2.0, une entrée Ethernet, un socket eMMC, un lecteur de cartes microSD et un connecteur GPIO 40 pin. Le HardRock64 dispose par ailleurs d'un modem Wi-Fi et Bluetooth 5. Un ventilateur et un support pour ventirad seront enfin fournis avec le produit, explique ZDNet. Et pour cause, Pine64 ne le cache pas : la puce de son HardRock64 « chauffe » ce qui rendrait l'ajout d'un ventirad « pratiquement obligatoire », selon la marque.


Quelques modules proposés en complément pour ouvrir le champ des possibles

Pour ce qui est du système d'exploitation, Pine64 veut faire simple. Son nano-ordinateur sera capable de lancer des images de l'OS du ROCKPro64 sans modifications ou presque, tandis que la plupart des images de l'OS du Pinebook Pro seront lisibles après une « simple » modification de l'arborescence de périphériques.

« En d'autres termes, si vous n'avez pas besoin de toutes les fonctionnalités du ROCKPro64 - comme par exemple les supports PCIe ou USB-C - alors cette carte est peut-être faite pour vous », explique Pine64.

Le groupe explique par ailleurs avoir pour projet de lancer deux modules destinés à compléter sa carte HardRock64 : SOEdge, un module dédié à l'IA connectable en USB, et une caméra baptisée CUBE IP.


Le module SOEdge sera disponible en avril ou mai à un tarif de 35 dollars et embarquera une puce Rockchip RK1808 dual-core (Cortex A35) avec un NPU 3.0 TOPS, 2 Go de RAM (DDR4 PC-2133) et 16 Go de mémoire flash (eMMC). On ignore par contre combien coûtera la caméra CUBE IP et quand elle sera lancée.

Source : ZDNet
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top