Test Apple Watch Series 6 : une évolution en douceur pour une montre toujours aussi réussie

07 juin 2021 à 11h20
25
Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Avec la précision d'un métronome Apple a dévoilé au milieu du mois de septembre l'Apple Watch Series 6, la dernière évolution de sa montre connectée.

Apple Watch Series 6
  • Ecran très lumineux
  • Un système fluide et réactif
  • watchOS s'enrichit mais reste très ergonomique
  • Charge rapide
  • Le prix, toujours aussi élevé notamment pour la 4G
  • Autonomie qui ne dépasse pas les deux jours grand maximum
  • Réservée aux utilisateurs d'iPhone

La Series 5 avait été un très bon cru, l'accessoire intégrant un écran "always-on", longtemps réclamé par de nombreux utilisateurs des précédentes versions. On se demandait finalement ce que le constructeur californien pouvait bien apporter de plus à sa smartwatch, déjà particulièrement complète.

Cela tombe bien, nous avons passé quelques jours en compagnie de l'Apple Watch Series 6 afin de voir en détail les nouveautés de cette toute nouvelle montre connectée.

Apple Watch Series 6 : la fiche technique

Avant toute chose, jetons un coup d'oeil aux spécifications techniques de cette toute nouvelle montre connectée signée Apple.

  • Ecran : OLED LTPO 40 mm (324 x 394 pixels)
  • Processeur : SiP Apple S6
  • Stockage interne : 32 Go
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11b/g/n 2,4 et 5 GHz, Bluetooth 5
  • Capteurs : cardiofréquencemètre, oxymètre, ECG, accéléromètre, altimètre, gyroscope, boussole
  • GPS : oui
  • Étanchéité : oui jusqu'à 50 mètres 
  • Autonomie : 18h en moyenne 
  • Dimensions : 40 x 33 x 10.4 mm – Poids : 30,5 grammes 
  • Système d’exploitation : watchOS 7

Design : un boitier identique mais de nouveaux capteurs

Les possesseurs d'Apple Watch retrouveront rapidement leurs marques puisque le constructeur n'a pas fait évoluer son boitier cette année. On retrouve la couronne digitale pour faire défiler l'interface et le bouton latéral sur le côté droit et les haut-parleurs sur le côté gauche. Le système de fixation des bracelets reste identique aux précédentes versions, vous pouvez conserver une année de plus votre collection.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

La vraie différence notable se situe au dos avec une toute nouvelle réorganisation des capteurs. Sur cette génération Apple a ajouté un oxymètre en plus du cardiofréquencemètre soit huit diodes rouges et vertes placées sous le dos en cristal de saphir.

Apple Watch Series 6
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

La Series 6 est disponible en aluminium avec l'apparition de deux nouvelles couleurs Product (RED) et bleu en plus de l'or, de l'argent et du gris sidéral, en acier inoxydable et en titane dans sa version la plus onéreuse.

Écran : le même en mieux

On ne change pas une équipe qui gagne et Apple propose le même design général que les Series 4 et 5. On retrouve un écran au format carré de 40 ou 44 mm. La dalle OLED est toujours associée à une fonctionnalité "always on" qui fait varier la fréquence de rafraichissement de 60 HZ à 1 Hz et assombrit l'écran lorsque le bras est relâché.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Une luminosité plus importante en veille sur la Series 6 (à gauche) © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Apple a néanmoins amélioré la luminosité de son écran qui passe à 500 nits en mode "veille". Il est effectivement plus bien plus facile de jeter un coup d'oeil à vos notifications ou de regarder l'heure en plein soleil qu'avec notre Series 5, même si la différence ne saute pas forcément aux yeux, notamment sur les cadrans les plus sombres.

Performances : toujours aussi véloce

Pour l'Apple Watch Series 6 le constructeur californien a développé un nouveau System on Chip baptisé S6, annoncé comme 20% rapide que le précédent équipant la Series 5.

Il est difficile malgré tout de voir une réelle différence avec la version antérieure. Le système reste hyper-réactif, le défilement dans les interfaces répond au doigt et l'oeil et les applications se lancent en moins de trois secondes pour les plus lourdes.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'Apple Watch Series 6 dans sa version Wi-Fi reste très dépendante de l'iPhone. La montre utilise la puce GPS et le Wi-Fi du smartphone pour la plupart des communications afin de préserver l'autonomie. Il est malgré tout possible de l'utiliser sans, comme par exemple pour un footing , sans oublier de télécharger sa musique au préalable. Facile avec les 32 Go de stockage inclus.

Si vous souhaitez plus d'indépendance, ou plus de liberté dans vos différents entrainements, nous vous conseillons vivement une version 4G qui vous offrira bien plus de possibilités sans le fil à la patte que peut représenter l'iPhone.

Ergonomie : des améliorations très appréciables

Qui dit nouvelle Apple Watch dit nouvelle version de watchOS, la septième du nom. Le système mobile d'Apple est aujourd'hui mature et le constructeur a choisi une fois de plus de peaufiner son logiciel pour en améliorer un peu plus l'ergonomie.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On peut noter comme nouveauté discrète mais très importante la possibilité d'accéder à une application même lorsque la montre est en veille. Il fallait auparavant lever le poignet et attendre que l'écran se "rallume" pour accéder à son application, ce qui était tout sauf intuitif.

Pour le reste Apple ne réinvente pas la roue ni le look and feel de watchOS. Tout juste peut-on noter l'apparition de nouveaux cadrans et la possibilité de les partager avec ses amis depuis l'écran de la montre. Il est aussi enfin possible de personnaliser les options du centre de contrôle.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Forme et santé : l'Apple Watch rattrape son retard sur ses concurrentes

Avec watchOS 7 Apple a ajouté plusieurs nouvelles fonctionnalités liées au bien-être comme le mode sommeil ou la détection du lavage des mains. Nous avons déjà abordé ces nouveautés dans notre test de l'Apple Watch SE, que nous vous invitons à consulter pour obtenir plus de précisions.

Concentrons-nous sur la principale nouveauté de l'Apple Watch Series 6, à savoir son oxymètre qui vient s'ajouter à l'électrocardiogramme apparu avec la Series 5. Apple intègre enfin ce type d'analyse alors que d'autres montres connectées comme la Withings ScanWatch ou la Huawei Watch GT2 Pro l'intègrent depuis plusieurs mois.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une nouvelle application baptisée Oxygène Sanguin vous permet à n'importe quel moment de réaliser une analyse d'une durée de 15 secondes. Il faudra néanmoins garder le bras bien droit et éloigner la montre du poignet. Nous avons d'ailleurs eu quelques ratés lors de nos tests en ne respectant pas les consignes données par Apple, probablement pour éviter d'afficher un résultat peu concluant.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic

La Series 6 va également effectuer des relevés automatiques au cours de la journée. Il est possible de les activer lors du sommeil, si vous gardez votre montre au poignet, ce qui peut donner une indication sur une possible apnée du sommeil. Un taux anormalement bas peut aussi être un symptôme supplémentaire de la COVID-19. Les résultats sont ensuite consignés dans l'application Santé de l'iPhone.

Apple Watch Series 6
Apple Watch Series 6

Apple a également enrichi son application Exercice avec de nouveaux sports comme la danse, le renforcement fonctionnel ou le gainage pour les amateurs.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Nous avons été plus classiques avec plusieurs entrainements cardio. La présentation des différentes mesures reste très lisible même en plein exercice et les informations données comme le nombre de calories brulées est conforme à celui donné par les différentes machines utilisées. Le système reste taillé pour le grand public et sera peut-être un peu léger pour les sportifs plus aguerris.

Les différents Exercices s'affichent ensuite dans l'application Forme, anciennement Activité, qui recense également les trophées obtenus et ses différentes tendances calculées sur plusieurs mois.

Apple Watch Series 6
Apple Watch Series 6

Autonomie : la recharge rapide change tout

Apple reste très conservatrice concernant l'autonomie de sa montre connectée. Pas de surprise cette année, le constructeur annonce toujours les mêmes 18 heures d'utilisation polyvalente.

Selon les usages ces valeurs peuvent varier. Lorsque la montre est peu sollicitée, avec quelques notifications par jour et peu d'interactions, l'autonomie peut atteindre les deux jours. A l'inverse une heure de sport, le rythme cardiaque analysé en continu avec l'écoute de musique en parallèle depuis la montre lui fait perdre 15% aussi sec.

Apple Watch Series 6 © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

C'est au niveau de la recharge que la Series 6 se démarque de ses grandes soeurs. Il suffit d'1h30 de charge pour voir son niveau de batterie atteindre les 100%. Auparavant, il fallait compter 2h30 pour l'Apple Watch Series 5 ou l'Apple Watch SE. À noter qu'Apple ne livre plus d'adaptateur secteur avec sa nouvelle montre, quelle que soit l'édition choisie, mais seulement le galet de charge à induction.

La charge rapide rend aussi plus facile l'utilisation du mode Sommeil. Même si ce dernier ne consomme que 10 à 15% de batterie chaque nuit, une petite recharge d'une demi-heure nous a permis de regagner plus de 45% d'autonomie, nous permettant de commencer notre journée sans nous soucier du niveau de batterie restante.

Même si l'autonomie reste largement inférieure à certaines de ses concurrentes, la charge rapide de l'Apple Watch Series 6 offre un confort supplémentaire et très appréciable. On irait même jusqu'à dire que c'est l'atout principal de cette nouvelle génération.

Apple Watch Series 6 : l'avis de Clubic

Pour cette sixième génération de montres connectées, Apple se contente d'une évolution en douceur. La nouvelle tocante se met au niveau de ses concurrentes sur le plan de la santé avec la présence de l'oxymètre et améliore l'existant avec plus de puissance et un système raffiné.

Le vrai plus de cette nouvelle smartwatch reste toutefois la recharge rapide qui permet de pallier l'autonomie toujours aussi limitée de la montre connectée. Quelques minutes le temps de prendre son petit déjeuner suffisent à récupérer assez de batterie pour la journée et cela fluidifie totalement l'utilisation de la tocante.

L'Apple Watch Series 6 est une montre connectée de très grande qualité pour les utilisateurs d'iPhone. Toujours aussi complète avec son écosystème d'applications et de services, l'ajout de nouvelles fonctionnalités bien-être bien pensées en font un coach très pratique pour se sentir mieux chaque jour.

La smartwatch cuvée 2020 d'Apple n'a qu'un défaut de taille et c'est son prix, toujours très élevé notamment si vous optez pour un modèle 44mm et 4G facturé au minimum 559€.

9

L'Apple Watch Series 6 est avant tout une mise à jour qui profite maintenant d'un oxymètre, de la recharge rapide et d'un écran toujours plus lumineux. Sans doute la montre connectée la plus complète du marché. Dommage que son autonomie soit toujours aussi restreinte et son prix si élevé.

Les plus

  • Ecran très lumineux
  • Un système fluide et réactif
  • watchOS s'enrichit mais reste très ergonomique
  • Charge rapide

Les moins

  • Le prix, toujours aussi élevé notamment pour la 4G
  • Autonomie qui ne dépasse pas les deux jours grand maximum
  • Réservée aux utilisateurs d'iPhone

Design 9

Écran 9

Fonctions connectées 8

Santé et sport 8

Autonomie 7

Depuis leur lancement, les montres connectées n’ont eu de cesse d’évoluer pour se rendre toujours plus utiles. Que ce soit pour suivre nos activités physiques ou servir d’assistant au quotidien, les tocantes 2.0 sont maintenant totalement intégrées dans nos vies modernes. Dans un marché particulièrement boosté par la pandémie, il peut toutefois être difficile de s’y retrouver tant les smartwatches sont nombreuses. C’est pourquoi nous avons conçu ce guide d’achat qui devrait vous aider à y voir plus clair.
Lire la suite

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
11
malak
Autonomie, la note de 7 alors que c’est la plus mauvaise montre connectée du marché sur ce point… cela mériterait un 4 tout au plus!<br /> Mais bon comme souvent, dès qu’il y a des liens sponsorisés, l’article est faussé.
smover
Tous les articles ont des liens sponsorisés maintenant non ? Ca n’empêche pas des mauvaises notes.<br /> L’autonomie est suffisante pour la plupart des gens et la charge rapide rend la recharge plus pratique. Donc elle peut être moins bonne que les concurrents mais si cela suffit pour l’usage des clients pour tacler par principe ? Ca s’appelle prendre du recul <br /> Perso je préfère les montres automatiques, qui sont de beaux objets durables contrairement à ces montres numériques. Mais comme capteur de santé c’est super pertinent. J’aimerai juste que les concurrents se secouent un peu, Apple est le seul avec un produit aussi abouti, et de loin.
mrassol
t’a pas du tester de montre wear os pour dire que c’est la pire autonomie …
mrassol
Comme souvent en fait, apple sort un produit/service/logiciel, mais c’est abouti dès le départ, ca marche point barre
malak
Non, mais c’est du même niveau, sauf que les montres Wear OS coûtent en moyenne 4 fois moins cher…<br /> @smover<br /> Non l’autonomie n’est pas suffisante pour la plupart des gens… elle peut l’être quand on n’utilise pas sa montre connectée comme une montre connectée… et que c’est un simple signe extérieur de «&nbsp;richesse&nbsp;».<br /> Quand on veut suivre son sommeil, faire du sport, resté connecté sans avoir son smartphone sur soi perpétuellement, cette autonomie ne suffit pas. Devoir la quitter quotidiennement, c’est un gros inconvénient. C’est jongler constamment entre son smartphone et sa montre sur la charge, c’est usant et inconfortable.
smover
Qu’est-ce qu’il y a sous WearOS avec des capteurs aussi riches et fonctionnels ? Je n’ai pas trouvé d’équivalent.
smover
mrassol:<br /> Comme souvent en fait, apple sort un produit/service/logiciel, mais c’est abouti dès le départ, ca marche point barre<br /> Franchement c’est de moins en moins le cas je trouve. A une époque c’était le cas parce que les concurrents, Microsoft en tête, sortaient des produits de qualités moindre. Mais aujourd’hui tous les OS sont à la fois qualitatifs tellement riches fonctionnellement qu’ils sont parsemés de défauts. Et même les objets connectés Apple sont concernés, enfin ce n’est que mon avis. Sans compter les retards d’Apple sur pas mal de choses : Siri par exemple, l’iPhone avec son bandeau énorme en haut de l’écran qui me gave sur mon Xr et que l’on retrouve à l’identique sur l’iPhone 12 malgré le tarif élitiste, les iMac et les MacBook toujours pas tactiles et encore moins hybrides ce qui est juste anachronique en 2020, chacun verra plus ou moins d’exemple en fonction de ses intérêts.<br /> Donc je trouve que cette image d’Apple «&nbsp;simple et qui marche&nbsp;» est largement galvaudée aujourd’hui.
malak
Bah oui, il n’y a aucune montre premium sous Wear OS. OS pèse pas lourd dans la concurrence.<br /> La concurrence directe de l’Apple Watch, c’est la Galaxy Watch. L’autonomie n’y est pas excellente, mais largement meilleure.<br /> L’Apple Watch, comme indiqué, c’est 18h en moyenne, la Galaxy Watch, c’est 48h. Cela fait une belle petite différence pour des fonctionnalités équivalentes.<br /> C’est assez hallucinant la différence d’autonomie et surtout, qu’Apple n’arrive pas à combler cela.
mrassol
pour l’encoche y’a une raison en dessous. c’est parmis les derniers a avoir de vrais HP «&nbsp;a l’ancienne&nbsp;» et pas des HP qui font vibrer la dalle (comme les derniers huawei ou les pixel)<br /> Pour la partie tactile ou hybride, elle existe, c’est l’ipad … il n’y a aucun intérêt a avoir un écran tactile sur un pc portable / fixe …
gamez
quand tu dis: «&nbsp;L’autonomie est suffisante pour la plupart des gens et la charge rapide rend la recharge plus pratique.&nbsp;» pour justifier la note de 7, tu es de mauvaise foie. Ou alors il faudra que tu m’expliques pourquoi la forerunner 745 testée ici https://www.clubic.com/mobilite-et-telephonie/objets-connectes/montre-connectee/actualite-18076-test-garmin-forerunner-745-la-nouvelle-reference-des-montres-sport-.html a aussi 7 en autonomie alors qu’elle dure bien plus longtemps et qu’elle se charge aussi en 1h30. <br /> ce serait bien au delà du «&nbsp;suffisant&nbsp;» si on tient compte de ton critère, donc on devrait péter les scores à 12/10 non?
smover
J’ai du mal à voir le lien entre le HP et la bande en haut de l’écran, mais je ne suis pas spécialiste.<br /> Concernant le tactile Apple est le dernier à tenter de vendre 3 appareils (enfin 4 avec la watch mais là ça se justifie) : un smartphone, une tablette ET un laptop. MacOS ne supportant pas le tactile ils sont un peu coincé mais ils ne vont pas pouvoir et échapper longtemps et je suis sûr que les MacBook ARM finiront pas être tactiles comme les concurrents.<br /> Perso l’arrivée de la Surface Pro 3 (il y a bien longtemps !) déjà a tué l’iPad chez moi. Les PC hybrides, si on n’a pas besoin de puissance particulière, c’est le pied pour faire à la fois du web/netflix et de la bureautique, avoir tout avec une seule machine super légère et complète à la fois. Et quand on a pris goût au tactile sur PC portable c’est quand même souvent utile : pas indispensable mais pratique et convivial. Je me rends surtout compte quand je tombe sur une machine non tactile, il y a toujours un moment où j’essaie de scroller avec le doigt par exemple.<br /> Et pour beaucoup de monde les smartphones de plus en plus grands ont contribué à rendre la tablette obsolète, d’où le recul mondial des ventes de ces appareils depuis des années après leurs succès initial déclenché par l’iPad. Avec les écrans pliables qui vont se généraliser bientôt ce n’est que le début…<br /> Enfin après avoir gouté au Surface Studio (ok c’est 3000€…), ce PC démontre même l’intérêt du tactile sur un écran fixe, et quel écran !! Si cela représente l’avenir du PC fixe cela donne envie d’y être !! Si seulement ils vendaient l’écran tactile et son pied sans PC à l’intérieur il serait génial pour mon Alienware. Bien sûr au prix du Studio c’est une niche, mais cela peut inspirer des modèles moins délirants demain comme les Surface Pro ont changé le marché des portables…
smover
Honnêtement je ne peux pas répondre à ça, n’étant pas l’auteur de ces articles hein
mrassol
tu sais que la surface a été créé pour concurencer l’ipad ?<br /> Pour ma part, je ne trouve pas que windows soit adapté a l’utilisation au doigt, le tactile sous windows n’est pas ergonomique a mon gout … premier truc que j’ai fait sur mon xps, c’est couper l’écran tactile.<br /> mac os n’aura jamais d’écran tactile, a cause l’ipad, et des traces de doigts sur l’écran …<br /> si y’a pas besoin de puissance particuliere autant rester sur un ipad … ca fait TOUT comme une surface, en moins cher …<br /> la surface studio, c’est pour concurrencer wacom … mais ca ne trouve pas son public malheureusement … comme beaucoup de hardware microsoft,<br /> Pour la bande en haut c’est qu"un HP normal ca prends plus de place qu’un HP sous l’écran
fredmc
Là où on voit que le capteur sp02 est mauvais c’est qu’il arrive à des valeurs de 100% ce qui est impossible… personne n’a une sat de 100%<br /> Les gens sans problèmes respiratoires font du 98-99 d’ailleurs un capteur spo2 de type médical n’a que deux chiffres…
cyrano66
smover:<br /> l’iPhone avec son bandeau énorme en haut de l’écran qui me gave<br /> Bandeau énorme l’encoche ? C’est pas un peu exagéré ?<br /> Et c’est plus une histoire de choix technologique que de retard.<br /> Mais après les goûts et les couleurs…<br /> smover:<br /> les iMac et les MacBook toujours pas tactiles et encore moins hybrides ce qui est juste anachronique en 2020,<br /> L’IMac ne sera jamais tactique ça n’est pas un laptop. Et un écran tactile à la vertical<br /> de 27 pouces ça serait tout sauf ergonomique.<br /> Sinon autant demander à sa télévision d’être tactile<br /> Anachronique le non tactile ? Encore un point de vue personnel. On est pas tous accro au tactile. Entre un smartphone, une tablette, un notebook, un laptop, et un ordi de bureau les usages sont différents.<br /> Les constructeurs nous donnent de plus en plus l’impression que tout se ressemble mais ça n’est pas tout à fait vrai.<br /> Un laptop tactile pour quelles usages ?<br /> En bureautique ça sert très peu, a part la sélection et le scrolling. Et encore la sélection avec les doigts c’est pas super précis sur des écrans &lt;13 pouces.<br /> En créa le tactile a un intérêt et comme vous le soulignez il existe des produits spécialisés là dedans.<br /> smover:<br /> Donc je trouve que cette image d’Apple « simple et qui marche » est largement galvaudée aujourd’hui.<br /> Pas faux. Apple est en train de s’éloigner de son public.<br /> smover:<br /> Perso l’arrivée de la Surface Pro 3 (il y a bien longtemps !) déjà a tué l’iPad chez moi<br /> Pas chez moi. C’est pas le même usage.<br /> Quand je veux regarder un truc vite fait sur le net j’allume pas le surface, son ergonomie est moins adaptée à un usage immédiat.<br /> Par contre si j’ai à faire des trucs plus compliqué je passe sur le surface. Et souvent plus avec le stylet que les doigts.<br /> smover:<br /> Avec les écrans pliables qui vont se généraliser bientôt ce n’est que le début…<br /> Perso Je n’y crois pas une seule seconde aux écrans pliables. Ça fera comme la TV3D ou la curveTV. Des avancées technologiques qui ne trouveront pas leur public.<br /> smover:<br /> comme les Surface Pro ont changé le marché des portables…<br /> Franchement j’ai des doutes. Le surface existe depuis 2012. 8 ans plus tard le tactile n’est toujours pas généralisé, c’est pas ce que j’appelle une révolution.
smover
cyrano66:<br /> Bandeau énorme l’encoche ? C’est pas un peu exagéré ?<br /> Et c’est plus une histoire de choix technologique que de retard.<br /> Le bandeau en haut de mon Xr mais tout autant sur le dernier 12 n’existe pas chez les concurrents qui proposent pourtant aussi des capteurs de reconnaissance faciales (la différences étant que certains les complètent avec des capteurs d’empreinte, particulièrement pratique en cette période de masques…). Je ne vois pas en quoi cette encoche est justifiée en 2020 vu que plus aucun concurrents n’impose ce genre de chose et que fonctionnement on trouve les mêmes performances.<br /> cyrano66:<br /> L’IMac ne sera jamais tactique ça n’est pas un laptop. Et un écran tactile à la vertical<br /> de 27 pouces ça serait tout sauf ergonomique.<br /> Testes le Suface Studio et tu verras qu’un écran tactile sur un PC fixe peut-être à la fois pratique mais surtout un outil de créativité génial ! Et c’est un 28". Je rêve d’avoir ça à la maison pour les laisser dessiner dessus en 2D et 3D <br /> cyrano66:<br /> Anachronique le non tactile ? Encore un point de vue personnel.<br /> Bien sûr que c’est un point de vue personnel, je ne représente personne d’autre que moi et mon avis hein Mais c’est une évidence : le tactile est sur tous nos téléphones, les tablettes, et les ordinateurs portables qui le peuvent lorsque le budget ne l’empêche pas. A part les Macs et les PC de gamers les portables tactiles se sont imposés. Comme je le disais c’est pas indispensable, mais un confort appréciable pour scroller, zoomer, mettre en pause son film… soit des usages vraiment à la base du web d’aujourd’hui.<br /> D’ailleurs si les MacBooks étaient tactiles ils n’auraient pas ajouté la Touchbar ^^<br /> cyrano66:<br /> Quand je veux regarder un truc vite fait sur le net j’allume pas le surface, son ergonomie est moins adaptée à un usage immédiat.<br /> Perso pour les trucs rapides c’est l’iPhone, au moins au début et c’est ce que j’ai toujours sur moi. Par contre bien sûr pour les sessions de consultations plus longues (sans même parler de créa, bureautique ou codage évidemment) ou les vidéo c’est la Surface direct. La reconnaissance faciale des Surface (depuis la SP4) marche super bien et a quand même rendu l’étape du login beaucoup plus transparente, ce qui compte dans son usage au pied levé.<br /> cyrano66:<br /> Perso Je n’y crois pas une seule seconde aux écrans pliables. Ça fera comme la TV3D ou la curveTV. Des avancées technologiques qui ne trouveront pas leur public.<br /> Les TV3D ou courbes n’avaient pas d’apport important. Par contre les smartphones pliables (avec deux écrans façon Surface Duo ou pliables, peu importe) permettent d’avoir toujours sur soi un écran de tablette, dans sa poche, avec un seul appareil. Autrement dit tout ce qui est consultation web est grandement facilité et le multitâche devient utilisable dans certains cas. Si les tailles d’écrans de smartphone ne font que s’agrandir ces dernières années c’est bien parce que c’est plus pratique dans la plupart des usages, et si avec un form factor similaire on peut proposer un écran encore bien plus grand cela va cartonner. En tout cas cela me parait évident ! Aujourd’hui les freins sont les coûts et la fragilité des écrans pliables, mais les deux finiront par se régler rapidement.<br /> cyrano66:<br /> Franchement j’ai des doutes. Le surface existe depuis 2012. 8 ans plus tard le tactile n’est toujours pas généralisé, c’est pas ce que j’appelle une révolution.<br /> D’accord avec toi ce n’est pas une révolution, mais bien une évolution du PC portable comme le MacBook Air l’a marqué en son temps. Tout autant que lui la Surface Pro 3 (et ses petites sœurs) a été clonée par tous les constructeurs et depuis les hybrides se sont multipliés et généralisés. Il n’y aurait pas un tel surcoût ils auraient remplacé tous les laptop «&nbsp;à l’ancienne&nbsp;» mais on en est pas loin (hors Mac et gaming/station de travail).
fredmc
En vrai je me suis dit la meme chose mais à l’usage c’est pas génant la mienne tiens deux jours et en rentrant du boulot je suis quasi inactif je l’enleve à peine une heure meme moins pour la charger donc au bout du bout c’est pas si génant
fredmc
@malak en pratique l’apple watch fait aussi 48h … tout dépend de ce que tu fais avec ta montre …<br /> c’est surtout la puce gps qui bouffe la batterie
aladin_78
«&nbsp;Quelques minutes le temps de prendre son petit déjeuner suffisent à récupérer assez de batterie pour la journée et cela fluidifie totalement l’utilisation de la tocante.&nbsp;»<br /> Non ca ne s’appelle pas prendre du recul, mais ca s’appelle de l’arnaque.<br /> Pas mal d’autres montres ont une autonomie tres supérieure, tq la Huawei Watch GT1/2 (que je possède) et qui tiennent la route.<br /> Aujourd’hui tous les appareils se doivent de tenir au moins 2j en autonomie. Cela s’appelle le progrès. Les autres objets sont des antiquités. Je n’ai pas, pour ma part, envie d’attendre ni de m’occuper du chargement de ma montre, non définitivement.<br /> Je ne suis pas esclave de mes objets connectes, qui doivent être le plus autonomes possibles , donc doivent tenir la charge.
smover
Pourquoi pas, sur le principe évidemment moins tu la recharges mieux ça vaut. Il faut voir ce qui cause cette conso supérieure sur la watch mais est-ce que les concurrents embarquent autant de capteurs ? Si oui alors effectivement soit Apple est moins bon là dessus, soit ils ont fait des choix pour privilégier d’autres choses (réactivité ou je ne sais quoi ?).
smover
Attention hein je n’ai pas de Surface Studio qui est à 3000 Mais j’adorerai avoir ça chez moi, ne serait-ce que pour apprendre aux enfants à dessiner sur un support numérique.<br /> Par contre je suis fan de ma Surface Pro (6 dans mon cas), souvent proposée à 800€ (lors de promos comme le Black Friday par exemple), et qui déchire Ce n’est pas donné mais c’est bien moins cher qu’Apple tout en proposant Windows Hello (capteur de reconnaissance faciale pour déverrouiller instantanément), un écran tactile, un format ultra polyvalent avec le pieds de la tablette et le clavier rabattable derrière ou détachable au besoin… C’est une super machine, et justement même son prix est loin d’être délirant. Je rêve qu’ils fassent la même en 14-15" borderless, là ça serait encore plus génial
KlingonBrain
Autonomie : 18h en moyenne<br /> Moi je garde ma bonne vieille Casio qui se contente d’être utile avec son autonomie de 5 ans .<br /> Mon grand père nourrissait ses lapins tous les jours… les jeunes d’aujourd’hui nourrissent des gadgets.<br /> Sauf que les lapins, ça faisait d’excellents repas de famille. Je suis beaucoup moins sûr des qualités culinaires de l’Apple Watch bouillie.
Voigt-Kampf
«&nbsp;Je suis beaucoup moins sûr des qualités culinaires de l’Apple Watch bouillie.&nbsp;»<br /> Bin passe-la au blender et tu nous diras <br />
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Fitbit Sense 2 : la montre connectée sport de Google rate le coche
Test de l'option Power de Shadow : nos impressions sur le PC dans le cloud sous stéroïdes
Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée
Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Test JBL Bar 1000 : séance de rattrapage pour la barre de son avec enceintes d’effets détachables
Haut de page