Test Polar Unite : la smartwatch sport pour les petits budgets

Johan Gautreau
Expert objets connectés
09 septembre 2020 à 12h15
1
6

Après la Garmin fēnix 6X Pro Solar aux performances - et au prix - stellaires, Clubic revient vers des eaux plus calmes en testant pour vous la dernière montre connectée sport de Polar : la Unite. Petite sœur de la Ignite, cette smartwatch en reprend la plupart des éléments mais fait certaines concessions afin d’en réduire le prix. Voici nos impressions après plusieurs jours avec la belle au poignet. 

Contrairement à son concurrent de toujours Garmin, Polar n’hésite pas à s’aventurer dans les eaux mouvementées du matériel entrée de gamme. Un choix sensé pour séduire un vaste public, mais risqué quand on connait la rude concurrence qui y règne.  

Orientée fitness, la Polar Unite va ainsi devoir se frotter à la Huawei Watch GT2e et l’Amazfit T-Rex pour ne citer qu’elles. Deux montres connectées sport qui, comme elle, sont commercialisées à 150€ environ. 

La bataille s'annonce rude, mettant à l'épreuve le savoir-faire de la marque finlandaise. L’entrée de gamme est-elle un secteur viable pour la Unite ? Ou va-t-elle rejoindre la longue liste des produits oubliés aussitôt après leur sortie ?

Polar Unite : une fiche technique (trop) dépouillée 

En début d’année, la Polar Ignite nous laissait un petit goût d'inachevé, proposant une fiche technique assez limitée compte tenu de son prix. La Unite va malheureusement dans le même sens... 

Regardons ce qu’elle nous offre : 

  • Boitier : 43 mm – 32 grammes - Bracelet 20 mm 

  • Écran : 1.2” IPS – 240 x 204 px – Verre renforcé Asahi 

  • Batterie : 174 mAh – 4 jours d’usage normal / 50h en mode sport 

  • Bluetooth 

  • Étanche jusqu’à 30 m 

  • Capteur fréquence cardiaque 

Plus légère que la Ignite de quelques grammes, la Unite délaisse le GPS pour aller à l’essentiel. Ici, point de superflu : pas de dalle AMOLED clinquante, pas de NFC pour le paiement sans contact, pas de mémoire de stockage pour la musique... C’est vraiment dépouillé. 

La Polar Unite s’adresse ainsi aux sportifs débutants et intermédiaires qui ne veulent pas de fioritures inutiles. Seules comptent les performances ! 

Design : la légendaire sobriété de Polar 

Question piège : qu’est-ce qui ressemble à une montre Polar ? Une autre montre Polar bien sûr ! 

Prenez une Ignite, remplacez la couronne en métal par du plastique mélangé à de la fibre de verre et vous obtenez la Polar Unite. Sobre et légère, la tocante finlandaise passe presque inaperçue une fois au poignet. Petit bémol quand même pour le système de fixation du bracelet vraiment pas pratique... 

Tout comme sa grande sœur, la Unite embarque un seul bouton en aluminium. Il a plusieurs fonctions : 

  • Accéder au menu d’activités 

  • Faire un retour quand on navigue dans l’interface 

  • Mettre en pause ou arrêter une activité 

Tout le reste de la navigation passe par l’écran tactile. 

Au dos, on retrouve là aussi la même configuration que sur l'Ignite, à savoir le capteur de rythme cardiaque avec un ensemble de LED rouges et vertes. Le côté est quant à lui doté des plots de chargement, différents de la Ignite. 

Écran : le gros point faible de la Polar Unite 

Avec les années, l’entrée de gamme s’est bien améliorée, allant maintenant jusqu’à proposer de très beaux écrans AMOLED sur des smartwatches à moins de 150€. La marque finlandaise ne suit malheureusement pas la tendance... 

On se retrouve ainsi avec une dalle IPS de 1.2” avec une définition assez pauvre de 240 x 204 px. On distingue donc facilement les pixels, ce qui est loin d’être élégant. Mais ce n'est pas le plus gros défaut de cette dalle. Non, le plus gênant c'est qu'elle devient presque invisible en plein soleil. Pas génial pour une montre sportive vouée à nous accompagner en extérieur... 

Système d’exploitation : le minimalisme comme cheval de bataille 

Il y a des montres qui aiment nous fournir des tonnes et des tonnes de métriques, graphiques et autres, comme chez Garmin. Et puis il y a Polar, totalement à l’opposé, qui nous amène à l’essentiel. Si vous cherchez une montre connectée simple d’emploi, vous ne serez pas déçus ! 

Comme sur l’Ignite et autres modèles de la marque, l’interface de la Polar Unite fonctionne avec un système de calques. Le cadran principal reste ainsi visible en permanence, les glissements à gauche ou à droite faisant changer uniquement les informations autour de l’heure. Notez d’ailleurs que vous n’avez pas énormément de choix pour les watchfaces. il faut se contenter d’un afficheur numérique et un afficheur analogique. 

Regardons de plus près chaque écran. Le premier est basique, il donne juste la date. 

D’un swipe vers la gauche, on arrive au cadran d’activité. Une jauge se remplit tout au long de la journée selon vos efforts, le but étant bien entendu d’arriver à 100%. En appuyant sur l’écran, on obtient les infos suivantes : 

  • Pourcentage d’avancement dans l’objectif 

  • Nombre de pas 

  • Temps d’activité 

  • Calories dépensées 

Le troisième écran est dédié aux informations cardiaques. Il affiche le rythme actuel. Les données complémentaires donnent vos fréquences maximales et minimales du jour, ainsi que le rythme le plus bas durant le sommeil. 

Passons au quatrième écran. Celui-ci est consacré à votre dernière activité. Il vous dit quand elle a eu lieu. Un appui sur la dalle tactile ouvre plus d’informations sur ladite activité : durée, distance, fréquences cardiaques, charge cardiaque, temps dans chaque zone, allure, vitesse, etc... Les métriques varient selon l’exercice, graphiques à l’appui. C’est certainement le cadran le plus complet, idéal pour voir vos progrès. 

Vient ensuite l’écran de la Nightly Recharge. C’est une jauge qui indique la qualité de votre sommeil. Plus elle est remplie, plus votre corps est apte à faire de l’exercice. Si elle est trop basse, il est plus sage de prendre du repos ou de diminuer l’activité. En appuyant sur l’écran, vous aurez accès à toutes les métriques liées à votre sommeil : nombre d’interruptions, durée, temps dans chaque phase, etc... C’est hyper complet et ça semble surtout coller d’assez près à la réalité. 

Voyons maintenant le dernier cadran, qui est aussi le plus important : Fit Spark. C’est ici que vous profiterez du cœur de la montre connectée sport. Cet écran va en effet vous proposer des entraînements adaptés à votre niveau et votre condition physique. Au besoin, des animations vous expliqueront comment pratiquer tel ou tel exercice. 

Voici pour le tour des cadrans. Passons maintenant au bouton. Ce dernier active un menu avec diverses activités : 

  • Entrainement manuel 

  • Exercice de respiration Serene 

  • Chronomètre 

  • Test fitness 

  • Réglages de la montre 

Comme vous le voyez, c’est simple et sans fioritures. Polar va à l’essentiel. Ce minimalisme permet de se concentrer à fond sur la santé physique. 

Fonctions sport : un coach adaptatif pour améliorer vos performances 

En règle générale, les montres connectées sport fonctionnent toutes sur le même principe : accumuler un certain nombre de pas dans la journée, le plus souvent 10.000 afin de coller aux recommandations de l’OMS. La Unite va totalement à contre-sens en nous offrant un système basé sur le temps d’activité. Jardinez, marchez, faites de la natation ou jouez au foot : peu importe, tant que vous bougez ! 

...
...

Votre avancement est reporté au sein de l’application mobile Polar Flow, aussi disponible sur navigateur web. Comme nous l’avions constaté lors du test de la Polar Ignite, l’interface est pour le moins austère. Elle a cependant le mérite d’aller à l’essentiel, à l’opposé de l’usine à gaz qu’est l’appli Garmin Connect pour ne citer qu’elle. 

L’élément le plus important de l’interface est certainement le cercle d’activité. Ce dernier se remplit au fil de la journée avec divers codes couleurs allant du gris au bleu foncé. Plus vous bougez, mieux c’est. La finalité est bien entendu d’obtenir un maximum de zones en bleu foncé, attestant d’une activité intensive. Si nécessaire, vous pouvez migrer l’affichage vers un graphique plus classique affichant votre rythme cardiaque. Vos pas ainsi que les calories dépensées, la distance parcourue ou encore le temps de sommeil sont aussi relevés, mais ils ne sont pas mis en avant comme chez la concurrence. 

Passons maintenant aux entraînements. Là aussi, Polar mise sur une stratégie peu commune en mettant en avant son coach “intelligent” nommé Fit Spark. Ce dernier est en mesure d’apprendre de vos habitudes, mais aussi de vous proposer des exercices différents chaque jour en fonction de vos performances et de vos données corporelles.

Pour commencer à tirer pleinement parti de ce programme, il faut au moins utiliser la montre pendant une semaine. Suite à quoi, vous aurez chaque jour le choix entre des exercices de cardio ou de renforcement musculaire, ainsi que des exercices complémentaires. Aucune journée ne ressemblera à la précédente, la montre s’arrangeant pour varier le menu régulièrement. C’est vite addictif tant on a l’impression d’avoir un entraîneur personnel au poignet ! 

Bien entendu, rien ne vous oblige à utiliser Fit Spark. Si vous avez déjà votre propre routine, vous pourrez piocher dans les dizaines de profils sportifs préconçus par Polar ou créer les vôtres. Pour chacun vous êtes libre de personnaliser les cadrans de données à afficher sur la montre : nombre de pas, durée, rythme cardiaque, etc... Faute de GPS intégré, on perd au passage quelques métriques comme la vitesse ou l’altitude. Le potentiel de création est néanmoins très fort, chaque utilisateur pouvant réellement jouer avec les données à son goût. 

...
...

Le suivi sportif est donc diablement attrayant sur cette montre connectée. Hé bien dites-vous que c’est la même chose pour le suivi du sommeil. De toutes les smartwatches que nous avons testées ces dernières années, les modèles de Polar sont certainement les plus précis dans ce domaine. La Unite met en œuvre deux types de données : le sommeil et l’indicateur Nightly Recharge. 

Le premier est classique, vous indiquant vos heures d’endormissent et de réveil, ainsi que les diverses phases de votre nuit. Rien de nouveau là-dedans, si ce n’est une précision impressionnante. Jamais la montre n’a raté un réveil nocturne ou une nuit agitée. C’est juste bluffant, surtout à ce niveau de prix ! 

...
...

Une fois ces données acquises, la smartwatch finlandaise ira calculer votre score Nightly Recharge. Ce dernier prend en compte tous les paramètres comme le rythme cardiaque et respiratoire pour y attribuer un score. Si ce dernier est peu élevé, l’application vous recommandera de lever le pied. Sinon, vous pourrez vous exercer à fond. C’est un principe assez proche du Body Battery de Garmin, mais les résultats semblent plus pertinents que chez le concurrent américain... 

...
...

La Polar Unite est ainsi un véritable coach de santé. Sa précision dans tous les domaines a de quoi écraser toutes les montres asiatiques de même prix. Même si l'application est assez austère dans son design, elle ne s'embourbe pas dans des dizaines de graphiques. On va à l'essentiel, ce qui permet de se concentrer plus facilement sur nos progrès. 

Fonctions connectées : loin d’être la meilleure... 

On pouvait s’en douter, les fonctions utilitaires de la Polar Ignite sont loin d’être les plus étoffées. Pas de NFC donc pas de paiement sans contact. Pas de mémoire interne donc pas de musique en local. Pas d’assistant vocal faute de microphone.  

En gros, vous ne pourrez que visualiser grossièrement vos notifications et c’est à peu près tout. L’écran tactile manque de réactivité, de même que le logiciel, ce qui rend la tâche peu agréable. Il n’est même pas possible d’envoyer des réponses pré-enregistrées en cas d’appel raté ou de SMS. 

La Unite est donc bonne dernière derrière Amazfit et compagnie. Si vous cherchez une montre sport capable d’être aussi une montre utilitaire, passez votre chemin... 

Autonomie : une petite déception

Bien qu’elle reprenne les mêmes traits que l’Ignite, la Polar Unite dispose d’une moins bonne autonomie. C’est même une petite déception puisque le constructeur annonce seulement quatre jours d’usage. Dans un monde où la plupart des montres sportives tiennent deux semaines, ça fait très léger... 

Durant nos tests, nous avons même eu du mal à atteindre ce score. En moyenne, on tourne plutôt autour de trois jours et demi, avec environ 20 à 30 minutes de sport par jour. L’absence de GPS aurait pourtant laissé supposer une meilleure autonomie, il n’en est rien. 

Du côté de la recharge, comptez environ deux heures. Polar déçoit là aussi avec un chargeur propriétaire étrangement conçu. Il n’y a pas de câble, c'est juste un morceau de plastique moulé à la forme de la montre qui se loge dans le port USB du PC ou tout autre appareil compatible.  

Ce chargeur pour le moins atypique semble très fragile. Faites donc attention lors de la recharge à ne pas laisser la montre sans surveillance. En cas de casse, il y a de fortes chances que le plastique reste coincé dans le port USB... 

Polar Unite : le verdict de Clubic

Visant résolument l’entrée de gamme, la Polar Unite est à la fois une réussite et une déception. Si on aime toujours autant son fonctionnement minimaliste centré sur le coaching, on apprécie beaucoup moins l’absence de GPS ou l’autonomie limitée... 

Il est d’autant plus difficile de la recommander qu’on trouve le modèle Ignite à 50€ de plus, voire moins avec des promotions. Donc à moins de dégoter la Unite aux alentours de 100€, il sera plus sage de profiter d’une offre sur sa grande sœur qui est, elle, dotée d’un GPS et d’une meilleure autonomie, sans compter un design plus premium. 

Polar Unite

6

La Polar Unite n'est pas une montre connectée qui restera dans les annales. Bien qu'elle soit abordable et efficace dans le suivi sportif, elle souffre de la concurrence interne apportée par la Ignite, mieux équipée pour pas beaucoup plus cher. Difficile donc de recommander cette Polar d'entrée de gamme, à moins que vous n'ayez un budget très restreint et/ou pas besoin d'un GPS intégré à la smartwatch.

Les plus

  • Coaching Fit Spark très efficace
  • Précision des relevés
  • Suivi du sommeil au top
  • Montre légère et discrète

Les moins

  • Écran de piètre qualité
  • Fonctions connectées quasiment inexistantes
  • Application austère
  • Autonomie décevante

Design et finitions 7

Fonctions connectées 4

Fonctions sport 8

Écran 5

Autonomie 6

1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top