🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Le bateau Ubisoft prend l'eau, et de nombreux jeux boivent la tasse

12 janvier 2023 à 10h10
19
Skull & Bones © Ubisoft
© Ubisoft

Les affaires vont visiblement bien mal chez Ubisoft, se voyant obligé d'annuler plusieurs titres en production et d'en reporter un bien connu.

Le géant français s'est en effet fendu d'une lettre s'adressant principalement aux investisseurs quant à l'année passée et celle à venir, mais qui peut aussi intéresser les joueuses et joueurs. Et les nouvelles sont plus mauvaises que bonnes.

Encore loin du naufrage, mais le navire prend l'eau

Mise à part Rainbow Six : Extraction, l'extension Dawn of Ragnarök pour Assassin's Creed Valhalla, Mario et les Lapins Crétins ou encore Just Dance 2023, l'année 2022 s'est globalement montrée en demi-teinte pour Ubisoft. Durant ce laps de temps, des jeux tels que Roller Champions et son Battle Royale Hyper Scape ont dû fermer leurs portes, la faute à un compte de joueurs presque inexistant.

Le géant français a également annulé quatre jeux en cours de production (dont Splinter Cell VR et Ghost Recon Frontline). Dans la lettre qui nous intéresse ici, Ubisoft nous annonce l'annulation de trois projets supplémentaires, encore non annoncés. La recherche et le développement au sein du groupe en auraient ainsi pâti, perdant 500 millions d'euros en valeur.

La raison derrière ces nombreuses annulations se trouverait du côté d'un marché du jeu vidéo changeant, dans lequel ces nouveaux titres n'auraient pas eu leur place. Ubisoft évoque en effet une focalisation de l'industrie autour de marques très fortes, portées par des jeux et leurs suites tenant sur une longue durée, diverses plateformes et avec différents modèles économiques.

Au lieu de développer de nouvelles licences, la firme estime donc que la stratégie la plus viable est de développer ses licences majeures telles qu'Assassin's Creed, Ghost Recon ou encore Far Cry. Une emphase renforcée autour des jeux live service serait également au menu.

Des os qui prennent la poussière

Dans cette lettre, Ubisoft a également cité un certain Skull & Bones. Vous savez, le jeu de batailles navales pirates en monde ouvert, éternellement repoussé et prévu le 9 mars ? Sachez que ce n'est plus d'actualité, le titre étant une fois encore repoussé. Nous aurons en lieu et place d'un jeu complet une bêta à cette même date.

Mais il s'agirait presque du cadet des soucis de la marque, alors que des jeux phares tels que Mario et les Lapins Crétins ou Just Dance 2023 n'auraient pas connu le succès escompté. Les revenus du groupe auraient ainsi enregistré sur l'année 2022 une baisse de 10 %, au lieu de la hausse de 10 % prévue. Celui-ci pèse malgré tout le joli poids de 1,5 milliard d'euros.

De fait, une large opération de restructuration est à prévoir en interne, afin de recentrer les dépenses sur les domaines clés. Des licenciements pourraient donc bien avoir lieu dans les mois à venir.

Dans ce bien sombre tableau, il demeure encore quelques couleurs. Assassin's Creed Mirage, revenant aux sources de la franchise iconique, sortira notamment cette année. Le fameux Avatar : Frontiers of Pandora, devrait quant à lui sortir courant 2024. Ubisoft nous précise que plusieurs autres titres premium verront le jour dans ce (large) laps de temps (dont peut-être le fameux jeu Star Wars ?).

Source : Ubisoft

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
18
nourdemars013
quand tu penses plus à faire de l’argent qu’a faire de bon jeu , au bout de 13 assassins creed et 6 far cry et 3 watch dog … les gens saturants que des jeux moyens sans âme developper par des equipes generique qui bossent a la chaine du canada a l’inde
SPH
Quel gâchis de devoir mettre à la poubelle X mois de code parce que la boite a un changement de stratégie !!
kurdy34
« la firme estime donc que la stratégie la plus viable est de développer ses licences majeures telles qu’Assassin’s Creed, Ghost Recon ou encore Far Cry. »<br /> « Le géant français a également annulé quatre jeux en cours de production (dont Splinter Cell VR et Ghost Recon Frontline). »<br /> J’ai pas bien compris la logique la… et personnellement je pense qu’au contraire ce studio a besoin de se renouveler. Je n’ai pas spécialement apprécié le dernier AC trop similaires au précédent avec le côté fun en moins. Je n’ai pas fait le dernier FC car n’ai pas vu de nouveauté sur le papier par rapport au précédent…
Wicked_Larkin
La VR demeure un très petit marché de niche, et même un jeu Splinter Cell ne motiverait pas forcément celles et ceux n’ayant pas un casque VR à en acheter un.<br /> Concernant Ghost Recon Frontline, il s’agissait d’une sorte de jeu PvPvE à la sauce Battle Royale, qui a connu une réception extrêmement froide (pour rester poli).<br /> Au lieu d’insister sur un jeu dont personne ne voulait, Ubisoft a donc décidé de mettre fin au projet.
DirtyShady
Le jeu Avatar sort un peu tard a mon avis…c’était clairement le moment de le sortir là a la sortie du 2e épisode, d’autant que c’est plutot calme niveau sortie.<br /> Ils s’y prennent vraiment comme des manches…
phil995511
Chez Ubisoft ils produisent des jeux qui sont quelques fois pas trop mal mais trop souvent ils sont tristement intéressant.<br /> En plus de cela depuis quelques années ils refusent de vendre sur Steam. En ce qui me concerne je veux avoir le choix d’acheter un produit là ou je le veux et je refuse qu’un éditeur m’impose ses choix à lui parce que c’est plus rentable de prime abord pour lui !! Je me suis donc par exemple abstenu d’acheter Anno 1800 même si c’est un genre de jeu que j’adore.<br /> En tant que consommateur de jeux vidéos, on n’a pas l’envie non plus de devoir créer 10 comptes pour pouvoir utiliser 10 luncher différents. En plus de cela il n’y a que Steam qui propose une compatibilité réelle sous Linux…
toast
L’article dit exactement l’inverse. Le constat d’Ubi Soft c’est que de sortir des suites à la pelle de licences connues paie bien mieux que d’essayer d’en lancer de nouvelles.
darouine
Valheim ! Comme quoi, il ne suffit pas de dépenser des milliards pour faire un bon jeu. Avec mes potes, on s’éclate comme des fous! un jeux à 20 balles.<br /> Ubisoft ne sort pas de sa boucle et est incapable de créativité, sûrement à cause des investisseurs et du modèle économique. C’est facile de dire que les joueurs ne veulent que des suites… qui se ressemblent toutes…
toast
Demande à Infogrames tout le bien que ça leur a fait de sortir un Matrix raté et pas fini pour pouvoir le sortir en même temps que le film.<br /> Je préfère bien plus qu’un jeu soit repoussé histoire d’espérer un truc mieux fini.
phoenix2
Moi je trouve Ubisoft excellent par apport à ce qui se fait aujourd’hui, les derniers assassins creed à part valhalla qui se repose un peu sur ces lauriers, sont remarquables, et présentent une bonne maitrise technique, je pense qu’ils ont encore de bons jours devant eux, et ils ont bien fait d’annuler les titres qui étaient voués à l’échec, c’est vrai qu’ils devraient creuser un peu pour de nouvelles licences, mais généralement c’est du très bon boulot, y’a aussi le fait que la masse à des gouts de plus en plus merdiques !!
pecore
Il y a dans doute un temps pour tout : un temps pour prendre des risques et un temps pour bétonner ses acquis. Toute l’industrie de la tech bas de l’aile en ce moment ou presque alors clairement ce n’est pas l’heure des innovations mais bien pour consolider ses acquis en attendant que la conjoncture doit meilleure.<br /> Je trouve donc le recentrage d’Ubisoft logique et sensé, même si je suis désolé pour les employés qui vont perdre leur emploi.
Feunoir
A mon avis le principal problème des jeux Ubisoft c’est leur monde ouvert. C’est sympa qq heures mais cela finit toujours par être répétitif, et même quasi une corvée si on décide de tout faire. Même les Assassin’s Creed et Farcry présentent cet aspect répétitif (même si je n’ai pas encore fait Farcry 6).<br /> Mais j’ai quand même bien aimé explorer Grèce,Égypte et Angleterre dans les AC mais j’ai probablement dû faire des 10zaines d’heures qui desservaient plus ces jeux qu’autres choses.<br /> Puis cette mode de vouloir nous retenir sur les jeux (solos) avec des activités régulières/hebdomadaires. Alors que je vois les succès de fin de jeu sur Steam qui tournent entre qq % et genre 47% même pour un jeu AAA de 60h, alors que j’ai passé 109h sur AC Origin avec qq dlc, 218H pour finir AC odyssey ultimate (avec tous ces dlc), et déjà 154H sur AC Valhalla standard sans extension (eu en bundle sinon je ne l’aurais pas pris en standard)<br /> Là je joue à un jeu qui présente le summum de ce problème, Starlink Battle for Atlas. Des planètes différentes oui, mais quoi on a 30? même villes/vaisseaux écrasés/trucs/bidules copier coller à foison sur toutes les planètes, c’est faire encore et encore les 30 même lieux sous d’autres cieux.<br /> Puis quand je suis face à des versions Standard / Deluxe / gold / ultimate et bien j’achète pas, la standard c’est déjà chère et le jeu est pas fini en gros, la deluxe c’est inutile, la gold on paye des contenus de dans 2ans … donc au final j’attends souvent 3ans que l’ultimate tombe sous les 30 ou 25euros , ou 2ans et qq pour au moins la gold avec tous les contenus sortis. C’est bien gentil les DLC mais je ne joue pas à un jeu par petits bouts, tous les 6mois, je le ponce complétement et je passe à un autre.<br /> Un monde ouvert cela ne doit pas être une répétition de même actions, j’espère que cela sera bien géré dans un certain « Beyond good and evil 2 » , pas de nouvelle depuis 2020? Mais au vu de l’article c’est plutôt « pas de nouvelle, bonne nouvelle »
exoje
Je n’ai jamais compris la stratégie d’Ubisoft, je ne suis pas dans le métier bien évidemment je dit ca de ma vision de joueur.<br /> Ils ont un titre comme Rainbow Six Siege qui aurait pu exploser dans l’e-sport si il avait été pris en charge et suivi dés sa sortie et au lieu de ca ils ont attendu des années avant de s’y mettre (plus ou moins) et c’est seulement maintenant quand il manque de sous qu’ils veulent peaufiner les titres sortis il y a plusieurs années ?<br /> Oui effectivement, la masse de joueur est accrocher à quelques titres, mais le défi aujourd’hui c’est l’innovation dans le jeu vidéo, donc effectivement sortir un quelconque BR ou autres FPS style CS n’attira pas les foules, il faut être innovant, ce re-centrer sur des vieux titres est une erreur car le gâchis est déjà fait. Maintenir à jour des jeux avec une certaine popularité ok, mais il faut rester innovant!<br /> Je l’ai voit bien essayer de devenir un Activision bis, qui surf sur la vague et essaye d’être un maximum rentable en crachant sur les joueurs, ce qui serait dommage (bien que la suite Assassins Creed y ressemble beaucoup).
Couscous78150
Je n’ai pas compris ton point sur Anno 1800. Il est bien dispo sur Steam, non ?
Francistrus
Cela fait bien longtemps que je n’attends plus rien d’Ubisoft.<br /> A part sortir des suites (sans saveur) de leurs licences les plus porteuses, ils ne font plus rien.<br /> On a vraiment l’impression que le peu de nouvelles IP sorties ces dernières années n’ont été créées que pour se positionner en concurrent de jeux qui cartonnent et espérer grapiller quelques parts de marché :<br /> le Battle Royale cartonne ? Allez hop on te fait un Hyperscape<br /> les jeux de course en monde ouvert cartonnent ? Allez Hop on te sort un The Crew<br /> Zelda Breath of The Wild cartonne ? Hop on te sort un Immortals Fenyx Rising<br /> GTA5 cartonne ? Allez hop on te sort un Watch Dogs<br /> Sea of Thieves commence à bien marcher ? Allez hop on bosse sur Skull and Bones<br /> Et je ne parle pas (ah bah si en fait) des Free2play à foison développés à la hâte et reliés à des licences/univers connus (Tom Clancy…) histoire de générer un peu de hype.<br /> Au final on se retrouve avec des jeux fades et qui doivent toucher un maximum de personnes (et qui n’excellent dans aucun domaine)…<br /> Où est passé le Ubisoft des années 2000 ? Les premiers Assassins Creed, les retours de Rayman en 2D, les Splinter Cell…<br />
StephaneGotcha
Je dois bien dire que c’est pas avec moi qu’Ubisoft a fait des brouzoufs ces 20 dernières années …<br /> Mais un bon Rayman à la sauce Ratchet &amp; Clanck ca pourrait le faire.
Sacrilege83
Les jeux UBI : Une map énorme, plutôt jolie avec pleins de quêtes répétitives qui n’apportent rien de bien intérressant.<br /> La sauce ne prend plus.
vonkar
ils savent plus faire de jeux, ils savent et veulent faire de l’argent. il suffit de voir que tous les bons jeux sont tous a la base des jeux de modder décliné en jeu ou des jeux de studios INDé… ca fait longtemps que je n’achete plus un seul jeu AAA.
kiwi5
je ne sais pas ce qui est mieux, creer une nouvelle marque ou poursuivre les anciens mais dans tous les cas on semble manquer de creativite.<br /> les modes des types de jeux semble aussi s’estomper, avant on semblait avoir des cycles FPS, RTS ect, maintenant on a des bouillies online et des jeux inde. a vouloir faire des trucs qui plaisent a tout le monde c’est vraiment un peu fade et plus rien ne fait rever, un peu comme au cine ou les films reprennent les memes constructions<br /> faire des reboots un peu innovants je ne serais pas vraiment contre
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Scout, la fusée du
Connaissez-vous les salaires dans la cybercriminalité ? Vous allez être jaloux...
Impressionnée par le succès de ChatGPT, l'Europe veut encadrer l'IA
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres folles à saisir ce week-end
Bon plan : profitez dès maintenant des offres avantageuses antivirus et VPN Norton !
Prix fou : CyberGhost vous offre son VPN avec 82% de réduction
Twitch : ces chiffres qui témoignent de l'incroyable succès de la plateforme
Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Haut de page