Netflix : en plus de l'Ultra HD, des couleurs plus vives et du HFR

08 décembre 2014 à 17h02
0
Netflix est déjà l'un des principaux chantres de l'Ultra HD, mais il prône également le HFR ainsi qu'une petite révolution colorimétrique.

Streaming : première source de contenus Ultra HD

Netflix lancera vendredi son premier programme Ultra HD maison en France : la série Marco Polo, qu'il coproduit avec The Weinstein Company (TWC). Le célèbre Netflix Original House of Cards, produit en 4K à partir de la deuxième saison, est effectivement réservé à Canal+, qui ne propose pas encore l'Ultra HD. Jusqu'à présent seule Breaking Bad, une production tierce, était donc disponible en UHD en France.

Le catalogue accueillera ensuite un long métrage maison, la suite de Hidden Dragon, Crouching Tiger.

Premier service généraliste à avoir diffusé de l'Ultra HD avec House of Cards aux États-Unis, alors que les seuls contenus disponibles jusqu'alors étaient quelques films livrés par certains fabricants avec leurs téléviseurs compatibles, le service de vidéo à la demande sur abonnement poursuit son action de démocratisation.

03E8000007801671-photo-marco-polo-netflix.jpg

Vers des couleurs plus vives et des images plus fluides

Mais Netflix ne s'en tiendra pas à la seule hausse de définition, qui n'est qu'un des multiples critères qualitatifs pour la vidéo. Face à des normes très strictes et quasi immuables comme le futur Blu-ray 4K, Netflix profitera de la souplesse qu'offre le streaming pour améliorer d'autres aspects.

Nous avons effectivement appris que Netflix travaille activement sur l'augmentation de la profondeur des couleurs. Les vidéos sont codées sur 8 bits depuis les débuts du numérique, mais la plateforme de SVOD ambitionne de prendre en charge le 10 puis le 12 bits, c'est-à-dire de passer de 256 à 1024 et 4096 nuances par canal de couleur, et donc de 16,7 millions à 1,07 et 68 milliards de couleurs. Netflix anticipe tout particulièrement une future génération de téléviseurs Ultra HD qui passeront de l'espace colorimétrique ITU-R Recommendation BT.709, hérité de l'ère Full HD, au Rec. 2020. Ces téléviseurs délivreront des couleurs nettement plus vives.

0000014007801679-photo-ciexy1931-rec-709.jpg
0000014007801681-photo-ciexy1931-rec-2020.jpg
Source : Wikipédia

Netflix travaille enfin sur des cadences d'image supérieures, c'est-à-dire sur le HFR, sans plus de précision. Il pourra accueillir des films tels que The Hobbit ou les prochains Avatar à 48 i/s voire plus.

Le son en revanche n'est pas mentionné.

Ces améliorations entrainent des hausses supplémentaires du débit d'encodage (déjà à 15 Mb/s en Ultra HD), l'espace colorimétrique requiert de nouveaux téléviseurs, ainsi que l'adhésion et l'adoption des producteurs de contenus, il faudra donc plusieurs années avant qu'elles ne se concrétisent.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top