TNT et Blu-ray 4K : les technologies sont prêtes, les standards approchent

03 février 2014 à 16h48
0
La TNT Ultra HD et le Blu-ray 4K sont plus proches qu'il n'y parait. L'industrie fourbit déjà ses armes et n'attend plus que les normes soient finalisées.

L'Ultra HD ou 4K fut indéniablement l'une des principale tendance de l'édition 2014 du CES chez les fabricants d'électronique grand public. Mais du côté des éditeurs et diffuseurs, seuls quelques services en ligne tels que Netflix ou YouTube sont parés.

La problématique des contenus a néanmoins franchi une étape, avec les révélations de porte-paroles de la Blu-ray Disc Association et la réussite d'une démonstration de diffusion en TNT.

00F0000005095872-photo-logo-4k.jpg

La BDA travaille sur les spécifications des Blu-ray Ultra HD

Le porte-parole de la BDA a pour commencer révélé dans une interview en marge du CES que « la BDA avait récemment approuvé l'ajout de l'UHD/4K aux spécifications des disques Blu-ray ». Le président du comité a quant à lui précisé qu'il comptait faire du Blu-ray le support le plus pratique et le plus qualitatif pour l'Ultra HD. Par rapport aux services de streaming dont les taux d'encodage seront relativement faibles (de l'ordre de 15 Mb/s), les Blu-ray devraient offrir non seulement la définition Ultra HD, mais aussi une dynamique, une profondeur et une gamme de couleurs supérieures.

Rappelons que les technologies existantes permettent déjà aux Blu-ray d'accueillir du contenu Ultra HD avec une qualité proportionnelle à celle de contenus Full HD. On sait effectivement doubler la capacité des Blu-ray, en passant de deux à trois ou quatre couches, et diviser par deux le taux d'encodage à qualité par pixel constante, en passant de l'AVC à l'HEVC.

L'Ultra HD par les ondes en DVB-T2

En matière de télévision par ailleurs, un opérateur suédois a fait la semaine dernière une démonstration de diffusion en Ultra HD par la TNT, ou plus précisément par son héritière.

La force de la démonstration est à nouveau d'avoir eu recours à des technologies existantes : la norme de diffusion DVB-T2, offrant de meilleurs débits que sa devancière, associée au codec HEVC. En l'occurrence Teracom a utilisé un échantillon d'une nouvelle plateforme Broadcom BCM7252, prenant en charge cette combinaison, avec un tuner Broadcom BCM3461. Compatible à la fois avec le DVB-T, c'est-à-dire avec la TNT actuelle, et avec le DVB-T2, la future TNT, ce dernier est déjà utilisé par certains fabricants de téléviseurs, et potentiellement par certains téléviseurs qui disposent également de décodeurs HEVC, et qui pourraient devenir compatibles sur simple mise à jour logicielle.

Autrement dit que ce soit en matière de support physique ou de diffusion par les ondes, la technologie est prête, il ne reste plus qu'à attendre qu'elles soient standardisées par les organismes compétents. Aucune échéance n'est malheureusement communiquée.

TV 4K : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

01706874-photo-logo-tnt-hd.jpg

Aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

E3 2021 : une édition en dématérialisé est prévue
Chaise gamer : notre comparatif pour jouer ou travailler le plus confortablement possible
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : les nouveautés de la SVoD en mars 2021
Soldes : les meilleures promotions high-tech à saisir ce week-end
Test eufy Indoor Cam 2K Pan & Tilt : une caméra de sécurité rotative à l'excellent rapport qualité-prix
Hitomi, l'espoir brisé des télescopes en bande X
Essai Mercedes Classe S : le test de la plus technologique des limousines
Test NVIDIA GeForce RTX 3060 : la carte idéale pour le Full HD (1080p)
Jeux vidéo : pourquoi les patchs day one sont-ils devenus la norme ?
Guide crypto : comment et quand se lancer dans les crypto-monnaies ?
Haut de page