Avatar 2 en HFR au cinéma, mais finalement pas en vidéo

28 novembre 2014 à 18h43
0
Le cinéma haute cadence commence à s'étendre, tout doucement. Les suites d'Avatar seront effectivement produites en HFR... mais finalement pas à 60 i/s.

En partance pour le début du tournage en Nouvelle Zélande, après sept mois à peaufiner le script avec ses collaborateurs, James Cameron a démarré la promotion des trois prochains films Avatar avec un entretien accordé au site Internet Empire. Après avoir démocratisé la 3D avec le premier épisode il y a cinq ans, il imite son homologue Peter Jackson en se mettant lui aussi au HFR (high frame rate, haute cadence).

60 puis finalement 48 i/s

Contrairement à ce qu'il souhaitait initialement en revanche, il ne supplantera pas Le Hobbit et ses 48 i/s. James Cameron aurait effectivement aimé tourner à 60 fps, une cadence offrant une fluidité encore plus élevée mais qui était en fait justifiée par une meilleure compatibilité avec le marché domestique.

Car les téléviseurs peuvent fonctionner à 24, 25, 30, 50 ou 60 Hz, cinq cadences courantes, mais rarement à 48 Hz, quasi inexploitée. En outre tous les autres écrans, des ordinateurs aux téléphones, fonctionnent exclusivement à 60 Hz. Or restituer 48 images avec 60 trames entraine des artefacts, des approximations, faute de dénominateur commun. On obtient soit des brisures, soit des images qui se répètent de manière irrégulière. Adaptive Sync viendra à bout de cette problématique, comme son nom l'indique, mais il est encore loin de se démocratiser.

Quoi qu'il en soit James Cameron s'est finalement résolu à se contenter de 48 i/s, en raison dit-il de la maturité un peu plus élevée d'une telle chaîne de production.

03E8000007783637-photo-avatar.jpg

Vers du cinéma HFR à domicile

James Cameron espérait vraisemblablement commercialiser ses futurs Avatars en HFR, mais il se pourrait bien qu'il doive finalement y renoncer, tout comme Peter Jackson. Les Blu-ray sont effectivement compatibles 24, 25, 30, 50 ou 60 i/s, mais pas 48.

Ça n'a l'air de rien mais, de lubie d'un réalisateur jusqu'alors marginal, le HFR passera ainsi au stade de technique de pointe employée par deux cinéastes avant-gardistes. Probablement de quoi inciter d'autres producteurs de films à grand spectacle de l'adopter.

0000019005353776-photo-blu-ray-3d-d-avatar.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Les iOS 8.0 et 8.1 sont sur plus de 60 % des iPhones
Live Japon: les faussaires n'ont qu'à bien se tenir
Revue du Web : une côte d'agneau s'envole et rejoint le trailer de Star Wars Episode VII
Windows Phone : le contenu pourra prohainement être déporté vers la TV
Les prochaines Google Glass utiliseraient une puce Intel
Weezevent, la start-up au taux de croissance fou de 43 202%
A quelles conditions une demande de droit à l’oubli sera acceptée ?
Vie privée : le Royaume-Uni souhaite davantage de transparence des réseaux sociaux
Apple Watch : les fonctionnalités d'origine détaillées
Star Wars Episode VII : premier teaser officiel en ligne
Haut de page