Avatar 2 en HFR au cinéma, mais finalement pas en vidéo

28 novembre 2014 à 18h43
0
Le cinéma haute cadence commence à s'étendre, tout doucement. Les suites d'Avatar seront effectivement produites en HFR... mais finalement pas à 60 i/s.

En partance pour le début du tournage en Nouvelle Zélande, après sept mois à peaufiner le script avec ses collaborateurs, James Cameron a démarré la promotion des trois prochains films Avatar avec un entretien accordé au site Internet Empire. Après avoir démocratisé la 3D avec le premier épisode il y a cinq ans, il imite son homologue Peter Jackson en se mettant lui aussi au HFR (high frame rate, haute cadence).

60 puis finalement 48 i/s

Contrairement à ce qu'il souhaitait initialement en revanche, il ne supplantera pas Le Hobbit et ses 48 i/s. James Cameron aurait effectivement aimé tourner à 60 fps, une cadence offrant une fluidité encore plus élevée mais qui était en fait justifiée par une meilleure compatibilité avec le marché domestique.

Car les téléviseurs peuvent fonctionner à 24, 25, 30, 50 ou 60 Hz, cinq cadences courantes, mais rarement à 48 Hz, quasi inexploitée. En outre tous les autres écrans, des ordinateurs aux téléphones, fonctionnent exclusivement à 60 Hz. Or restituer 48 images avec 60 trames entraine des artefacts, des approximations, faute de dénominateur commun. On obtient soit des brisures, soit des images qui se répètent de manière irrégulière. Adaptive Sync viendra à bout de cette problématique, comme son nom l'indique, mais il est encore loin de se démocratiser.

Quoi qu'il en soit James Cameron s'est finalement résolu à se contenter de 48 i/s, en raison dit-il de la maturité un peu plus élevée d'une telle chaîne de production.

03E8000007783637-photo-avatar.jpg

Vers du cinéma HFR à domicile

James Cameron espérait vraisemblablement commercialiser ses futurs Avatars en HFR, mais il se pourrait bien qu'il doive finalement y renoncer, tout comme Peter Jackson. Les Blu-ray sont effectivement compatibles 24, 25, 30, 50 ou 60 i/s, mais pas 48.

Ça n'a l'air de rien mais, de lubie d'un réalisateur jusqu'alors marginal, le HFR passera ainsi au stade de technique de pointe employée par deux cinéastes avant-gardistes. Probablement de quoi inciter d'autres producteurs de films à grand spectacle de l'adopter.

0000019005353776-photo-blu-ray-3d-d-avatar.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top