Wuaki : enfin un service de VOD Ultra HD généraliste en France ?

27 novembre 2014 à 11h22
0
Wuaki a annoncé hier le lancement de l'Ultra HD sur son service de vidéo à la demande. C'est potentiellement le premier service grand public indépendant, sur lequel on pourrait retrouver un catalogue varié.

Les téléviseurs et autres diffuseurs ultra haute définition grand public sont commercialisés depuis maintenant plus de deux ans, mais l'accès aux contenus UHD demeure problématique.

À ce jour, outre des vidéos vitrine sur YouTube et consorts, les acquéreurs de téléviseurs 4K n'ont que quelques rares films récents à se mettre sous la dent. Le luxueux Redray 4K Cinema Player annoncé en décembre 2012 par le fameux fabricant de caméras de cinéma n'est finalement pas commercialisé, en dehors de ses propres séries, Netflix ne pourra proposer que des films de plus de 3 ans, et le service de vidéo à la demande que Sony a lancé en janvier 2013 se limite encore aux États-Unis mais aussi et surtout au catalogue du studio maison.

0258000007780047-photo-wuaki-en-ultra-hd-sur-t-l-viseurs-lg.jpg

Le service de Wuaki n'est pas encore la panacée, loin de là. Le service de vidéo à la demande de Rakuten sera effectivement réservé aux nouveaux acquéreurs de téléviseurs LG jusqu'à la fin de l'année, et le catalogue ne comptera dans un premier temps que quatre films, tous produits par Paramount Pictures. Ce sont certes des blockbusters américains, mais ils ne sont pas tombés de la dernière pluie.

L'intérêt de l'annonce de Wuaki tient en fait à une promesse : le service assure en effet que « c'est une première étape vers une généralisation future ». Attention il ne suffira pas de posséder un écran Ultra HD, il faudra aussi une connexion à 20 Mb/s, ce qui limitera le service aux foyers fibrés ou éligibles au VDSL. Aucune solution de préchargement ne semble prévue.

Contenus relatifs

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page