Red lance un lecteur 4K et un service de VOD pour cinéphiles fortunés

0
Red s'invite dans le salon des particuliers. Le spécialiste du cinéma numérique, initialement fabricant de caméras, a effectivement lancé vendredi les précommandes pour son « Redray 4K Cinema Player », et même annoncé un service de vidéo à la demande en 4K.

01E0000005586193-photo-redray-4k-cinema-player.jpg

Sony a annoncé un lecteur 4K pour son propre téléviseur le même jour. Hasard du calendrier ? Quoi qu'il en soit, Red a profité de l'occasion pour détailler la version définitive du sien, après avoir présenté un prototype au NAB, au mois d'avril.

Le Redray 4K Cinema Player est destiné à décoder des fichiers .RED qui lui sont spécialement destinés. Il décode la vidéo en définition 4K (4096 x 2160 pixels) ou Ultra HD (3840 x 2160 pixels) jusqu'à 60 i/s, et prend donc en charge la 3D et le HFR (high frame rate) tel que pour Le Hobbit. En plus d'une définition quadruplée par rapport au Blu-ray, Red promet un meilleur rendu des couleurs au travers d'un codage sur 12 bits et d'un échantillonnage en 4:2:2 (contre 8 bits 4:2:0).

Le lecteur se connecte à un téléviseur ou vidéoprojecteur 4K à l'aide de quatre sorties HDMI 1.4. Il dispose également d'une sortie HDMI 1.3 dédiée à l'audio, jusqu'en 7.1 24 bits 48 kHz, et d'une sortie HDMI 1.3 pour une prévisualisation en Full HD 1080p.

Un service de VOD 4K

Les films sont lus depuis une simple clé USB 2.0, une simple carte SD, mais aussi et surtout depuis un service de distribution par Internet baptisé « Odemax », amené à référencer des films au format .RED avec le DRM REDCrypt. Red promet effectivement qu'un débit de 20 Mbps (2,5 Mo/s) suffit pour offrir une grande fidélité avec son codec propriétaire. Deux ports Gigabit Ethernet et un disque dur interne de 1 To permettent de télécharger puis de stocker les films.

Last but not least, Red destine autant le « Redray 4K Cinema Player » et le service « Odemax » aux professionnels, en particulier aux salles de cinéma, qu'aux particuliers fortunés, pour un usage domestique. L'appareil sera disponible au premier trimestre 2013 au prix public de 1450 dollars, ce qui n'est pas excessif compte tenu de la jeunesse de la technologie. Notons toutefois que le 4K devrait devenir abordable en quelques années, quand il sera poussé pour tous les acteurs de l'industrie et qu'il se démocratisera.

00F0000005586195-photo-redray-4k-cinema-player.jpg
00F0000005586197-photo-redray-4k-cinema-player.jpg
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page