Arnaques en ligne : porter plainte devient plus simple !

17 mars 2022 à 14h15
4
ordinateur personne âgée © Pixabay
© Pixabay

Le successeur de PERCEVAL, la plateforme lancée en 2018 qui permettait de signaler en ligne des fraudes à la carte bancaire, est arrivé. Son nom : THESEE.

Ce nouveau dispositif du ministère de l’Intérieur permet de porter plainte en ligne pour des arnaques qui ont eu lieu sur internet. Il englobe une dizaine d'escroqueries.

Le gouvernement lance sa plateforme THESEE

Plus besoin de sortir de chez soi pour porter plainte pour une arnaque sur internet . En phase d’expérimentation depuis octobre 2021 et initialement prévue pour 2018, la plateforme THESEE (un acronyme pour Traitement Harmonisé des Enquêtes et Signalements pour les E-Escroqueries) a enfin été lancée par le gouvernement français ce mardi 15 mars dans une version « consolidée ». Désormais opérationnelle, elle permet enfin de porter plainte en ligne sans avoir à se déplacer dans une brigade de gendarmerie ou dans un commissariat. 

Elle couvre une dizaine d'escroqueries en ligne, dont le piratage de messageries électroniques et messageries instantanées , le chantage en ligne, les rançongiciels , les arnaques à la petite annonce, les fraudes liées aux sites de ventes, ainsi que l'escroquerie à la romance alias les « romance scam » qui consiste à gagner l'affection d'une personne sous une fausse identité pour lui soutirer de l'argent.

Comment porter plainte après une arnaque en ligne ?

Plus concrètement, les utilisateurs et utilisatrices souhaitant déposer plainte via le dispositif du ministère de l’Intérieur doivent passer par le site Service-Public.fr , puis se rendre dans l’onglet Justice et cliquer sur « Arnaque sur Internet » dans la catégorie Infractions. Les victimes seront alors invitées à cocher les cases correspondant à leur situation pour ensuite être orientées vers THESEE si leur cas est couvert par la plateforme. Une authentification avec France Connect est nécessaire pour enregistrer son signalement ou sa plainte, sachant que l’internaute disposera de 30 jours pour la finaliser.

Elle est ensuite examinée par des enquêteurs de la gendarmerie ou de la police nationale. Si la plainte est validée, l’utilisateur recevra un message. Le communiqué du ministère indique qu’une équipe de 17 policiers et gendarmes est affectée à l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC). Elle est entièrement dédiée à la validation des plaintes et aux premiers actes d’investigation.

Source : Le Figaro

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
LeToi
Peut-être réfléchir avant de sauter à pieds joints sur un site avec des ampoules LED à un euro et qui prélève ensuite 30 euros par mois, un site de cash back qui offre de rembourser une commande 17 euros avec un abonnement mensuel à 30€/mois, etc……
jvachez
Seulement 17 policiers et gendarmes pour tout traiter ! Les escrocs sont tranquilles !
jobinseb
Ca ne se limite pas à ça. Il y a aussi les pubs facebook (mais c’est la même approche) et les arnaques aux fausses annonces Le bon coin, les faux sites marchands (pas mal de cas de vente de bois de chauffage par exemple), les vendeurs Amazon qui veulent se faire payer par CB, etc.<br /> Malheureusement, avec la hausse du coût de la vie et les produits chinois pas chers sur plein de plateformes, les gens sont devenus très crédules et aussi peu regardants.
xryl
En même temps, pour écrire un server web qui prend le contenu du formulaire pour l’envoyer dans /dev/null, faut pas non plus pousser des masses. Ça a coûté combien ?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Profitez de Netflix, Prime, à l'étranger grâce à ce VPN à prix réduit
Une visiteuse de Disney World se fait extorquer 40 000 dollars via son Apple Watch
Bon plan VPN : préservez votre anonymat en ligne avec ces 3 offres à prix fou !
Découvrez comment votre carte SIM pourrait protéger vos données des hackers
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Haut de page