Denon AVC-X3700H : l’amplificateur home cinema de référence pour les débutants comme pour les plus exigeants

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
21 février 2021 à 12h24
12

L’amplificateur home cinema positionné en milieu de gamme chez Denon est régulièrement cité comme une référence universelle. Sa dernière déclinaison sous la référence AVC-X3700H est effectivement richement dotée avec ses neuf canaux d’amplification. Vérifions quelles sont ses propositions et si ses performances confirment sa réputation. 

Denon AVC-X3700H
  • Connectique complète
  • Lecture réseau HEOS, AirPlay 2 & Roon
  • Facilité d’utilisation
  • Immersivité totale
  • Cohérence scène frontale/effets surround
  • Une seule entrée HDMI 2.1
  • Finition légère

Commercialisé au-dessus de la barre des 1000 €, le Denon AVC-X3700H n’est pas à proprement parler un appareil accessible à tous. Mais dans le monde des amplificateurs intégrés home cinema multicanaux, le tarif demandé reste raisonnable lorsque l’on détaille la liste sans fin des fonctionnalités. En gros, il sait à peu près tout faire. Difficile d’en demander beaucoup plus au prix auquel il est proposé.

En-dessous de lui dans la gamme Denon, vous pourrez trouver deux modèles moins puissants, avec moins de canaux, moins de puissance et une connectivité plus légère. Dans l’autre sens, les trois modèles supérieurs affichent un nombre plus important de canaux, avec plus de puissance. Et quelques fonctions supplémentaires somme toute limitées. Equipé au final du meilleur de ses grands frères, l’AVC-X3700H fait donc figure de bonne affaire. 

Caractéristiques techniques générales

  • Amplificateur AV home cinema 9.1
  • Référence : AVC-X3700H
  • Amplification : 9x105 Watts (2 canaux sous 8 ohms)
  • Décodages : Dolby Atmos, DTS:X, IMAX Enhanced 
  • Connectivité : 7x entrées HDMI dont 1x 2.1 8K, 3x sorties HDMI dont 1x 8K, 4x entrées audio numériques, 7x entrées audio analogiques dont 1x phono, entrées/sorties vidéo composite/YUV, 1x sortie zone 2, 1x sortie pré-amplifiée 7.2.4, 1x port USB, Ethernet, WiFi, Bluetooth bidirectionnel
  • Autres : HEOS, AirPlay 2, Roon Tested, sortie casque, calibrage audio Audyssey avec micro, prises de contrôle IR, RS232 et trigger 12V
  • Prix : 1149 €

Présentation classique, connectique extensive

La présentation du 3700 est dans la droite lignée des générations précédentes, sans réelle modification physique. On reconnaît le style sobre cher à la marque, classique pour un amplificateur home cinema. Les deux potentiomètres, pour le choix de la source et le volume, entourent l’afficheur. En-dessous se trouvent dix touches de fonctions essentielles dont quatre servent à sélectionner un mode présélectionné incluant source et mode sonore. Il y a également une sortie casque, la prise pour le micro et un port USB pour lire des fichiers audio.

L’arrière tranche complètement car il est presque entièrement rempli de connecteurs. Il y a ici tout ce dont vous avez besoin, et même plus. Les entrées HDMI sont au nombre de sept. L’une d’entre elles est compatible 8K et 4K/120Hz. Trois sorties permettent d’alimenter un téléviseur et un vidéoprojecteur dans la pièce principale ainsi qu’un écran dans une seconde pièce qui aura accès aux sources de façon indépendante. Tous ces connecteurs HDMI acceptent le Dolby Vision et le HDR10+. Pour les aficionados des sources vintage, des prises vidéo composite et YUV pourront accueillir console de jeu, magnétoscope VHS ou lecteur LaserDisc.

Les entrées audio se partagent entre quatre participants numériques et sept analogiques. Une entrée phono est présente pour les platines vinyles. Notons également la présence de deux antennes détachables pour le Bluetooth et le WiFi, d’une liaison filaire RJ45 et de différents ports de contrôle pour une intégration dans un système domotisé. 

Le 3700 est un appareil à neuf canaux, il possède pourtant onze sorties haut-parleurs. En réalité, vous avez le choix de la configuration. Par exemple cinq enceintes dans le plan horizontal et quatre enceintes de plafond. Ou bien sept et deux. Il faudra alors utiliser des borniers différents. Cependant, le 3700 est bien capable de gérer 7.1.4 canaux simultanément. Les sorties pré-amplifiées sont là dans cet objectif, en comptant sur l’ajout d’un bloc de puissance stéréo externe. Les deux sorties pour caissons de basse ne sont pas gérées indépendamment, c’est une simple recopie.

Cet intégré Denon sait décoder le Dolby Atmos et le DTS :X auxquels s’ajoute l’IMAX Enhanced, un format encore peu utilisé et basé sur le DTS:X. Pour l’Auro-3D aussi rare et le DTS:X Pro, il faut forcément se tourner vers les modèles supérieurs. Dans le cas où vous n’auriez pas la place d’installer toutes les enceintes nécessaires dès le départ, les modes DTS Virtual:X et Dolby Height Virtualization simulent les enceintes de plafond. Les upmixers DTS Neural:X et Dolby Surround désormais généralisés utilisent toutes les enceintes, même lorsque la source d’origine est en stéréo.

Un appareil facile à installer, même par les néophytes

La procédure d’installation initiale des appareils home cinema Denon s’est automatisée depuis quelques années maintenant. Tout se passe sur l’écran de votre téléviseur. De multiples étapes pas à pas vous expliquent comment tout brancher ensemble, jusqu’au dénudage des fils haut-parleurs. Il y a beaucoup d’informations, il suffit de tout lire et de bien suivre chaque consigne à la lettre. A la fin, tout sera configuré, réglé et prêt à être utilisé.

Au sein de cette procédure, l’AVC-X3700H vous propose d’effectuer les réglages audio automatiquement via une session de calibrage appelée Audyssey. Celle-ci passe par un micro à relier sur la prise idoine en façade de l’appareil. Le fil est très long car le micro doit se poser autour de la position d’écoute principale. Huit mesures sont nécessaires. Le système en profite pour vérifier que toutes les enceintes sont branchées correctement et vous indique si le plus et le moins ont été inversés sur une enceinte.

L’application mobile payante Audyssey MultEQ Editor (20 €) permet d’aller plus loin en effectuant le calibrage depuis votre smartphone. Vous pouvez ainsi piloter toutes les étapes en vous trouvant hors de la pièce. Différents réglages supplémentaires se trouvent uniquement dans cette app qui se destine aux utilisateurs avancés. Pour eux, l’achat de cette app est hautement conseillé. 

Les paramètres s’affichent à la fois sur l’afficheur à une ligne de l’amplificateur et en grand sur le téléviseur. La deuxième solution est plus confortable. Rangés dans différentes catégories, les réglages permettent de personnaliser le fonctionnement du 3700 : la façon dont est géré le HDMI, l'eARC, le CEC, avec la présence d’un upscaler, l’accès aux paramètres des enceintes, le réseau, la zone secondaire, etc. D’autres appareils sont bien plus complexes, avec le 3700 on retrouve assez facilement dans les menus ce que l’on cherche.

Comme tout amplificateur home cinema de milieu de gamme et au-dessus, l’AVC-X3700H est un appareil connecté. Il accède via le réseau à différents services de musique sur abonnement, aux radios web et aux dossiers partagés. Il utilise pour cela le protocole HEOS qui le rend compatible avec de nombreux autres appareils Denon et Marantz pour équiper toutes les pièces de sa maison.

Tout cela se passe sur l’application mobile HEOS. Le 3700 étant équipé d’une zone secondaire, il est possible de transmettre la musique vers deux pièces. Cependant, bien qu’elles puissent être allumées et éteintes indépendamment, la musique sélectionnée sera forcément la même dans les deux zones.

Cette application ne permet pas d’accéder aux fonctions de télécommande de l’ampli en dehors de la musique. L’app Denon 2016 AVR Remote peut remplacer quant à elle la télécommande infrarouge du 3700. Tout est bien là, avec en supplément la possibilité de visualiser le format des flux audio/vidéo entrants et sortants, avec encore plus d'informations sur la version pour tablette. 

Pour revenir au réseau, l’AVC-X3700H bénéficie des compatibilités AirPlay 2 et Roon Tested. Ce qui permet de l’inclure dans des réseaux audio ouverts avec des appareils d’autres marques. Par ailleurs, il se pilote à la voix depuis une enceinte intelligente, que ce soit avec Siri, OK Google ou Alexa.

Une immersion en trois dimensions

Pour cette fois, nous avons installé l’AVC-X43700H au centre d’un système d’enceintes en 5.1.2. Après la phase initiale de mise en route, nous avons effectué nos premières écoutes sans calibrage. Toujours pour voir un peu ce que propose l’appareil en mode « brut ». Aucun accroc, le son est posé, clair, avec un grave en retrait, tout comme les enceintes d’effets. Nos enceintes frontales et d’effets étant différentes, le réglage de niveau entre elles est obligatoire. Nous avons alors passé le calibrage Audyssey via l’application mobile. Les distances pour chaque enceinte trouvées par le micro étaient correctes. Les réglages de niveau étaient pour leur part légèrement différents par rapport à nos derniers tests d’autres amplis Denon ou Marantz. Avec le 3700, la voie centrale a été mise un peu trop en retrait tandis que les enceintes surround étaient un peu trop fortes. Nous avons corrigé cela rapidement dans les paramètres pour retrouver un meilleur équilibre. Le caisson était quant à lui parfaitement bien réglé. 

Le Denon AVC-X3700H arrive à recréer une sensation de cocon sonore très agréable et vraiment immersif. Le lien est bien là entre la façade et les effets, il n’y a à aucun moment de coupure entre les deux zones qui ne font qu’une. Au sein de cet espace tridimensionnel, les objets sonores se déplacent de façon totalement libre. Le 3700 n’arrive pas à faire disparaître les enceintes latérales aussi bien que les appareils très haut de gamme, mais nous pouvons parfaitement nous satisfaire de ses compétences dans ce domaine. Dans nos extraits habituels où les sons jaillissent d’en haut ou traversent la pièce devant nous, c’est-à-dire entre les frontales et les surround, le 3700 maîtrise son sujet et place les éléments où ils doivent être. Sur la bande-son Atmos d’Invincible, les avions de la bataille aérienne passent de gauche à droite ou au-dessus de nous avec force et réalisme. Dans Jumanji : Next Level, les autruches nous encerclent comme si nous étions dans les buggys des protagonistes de l’histoire tentant de leur échapper.

En visionnant des films plus intimistes, le 3700 nous gratifie d’une belle ambiance globale pour nous transporter sur place, tantôt à l’extérieur, tantôt dans un espace fermé. L’amplificateur arrive à extraire les micro-informations qui nous donnent cette impression de présence nécessaire pour faire croire à l’illusion d’être au centre de l’action. Elles ne sont pas effacées par les autres éléments, et il n’est pas nécessaire de monter exagérément le son pour les obtenir. L’appareil reconnaît bien évidemment le format sonore automatiquement auquel il applique le décodage associé. Nous avons testé les virtualiseurs Dolby et DTS dans le cas où l’on possède seulement cinq enceintes. Ils font bien leur travail, sans toutefois arriver à remplir l’espace de façon aussi précise que les enceintes réelles. La différence existe vraiment, si vous le pouvez, ajoutez au moins deux enceintes au plafond (ou au minimum des modèles à poser avec réflexion vers le plafond). Les virtualiseurs sont toutefois meilleurs que ceux que l’on trouve dans les barres de son. Quant aux upmixers, ils font comme toujours un excellent travail de répartition qui fait mouche dans 99% des cas. Nous préférons le Dolby Surround, d’autres sont plus attirés par le DTS Neural:X. Le choix entre l’un et l’autre pour comparer se fait en quelques appuis sur la télécommande. Précisons tout de même que c’est un critère qui va différencier le 3700 d’appareils plus haut de gamme dont la restitution des upmixers pourra sembler plus naturelle. Elle est en tous cas bien plus convaincante sur l’AVC-X3700H qu’avec le Yamaha RX-V4A. Ce Yamaha coûtant deux fois moins cher que le Denon pour rappel.

Terminons par la musique que nous avons écouté via l’application HEOS et notre abonnement Tidal. Le 3700 est capable de rivaliser avec des amplificateurs stéréo d’entrée de gamme. Inutile de chercher à monter deux systèmes, le 3700 est suffisamment polyvalent dans son créneau. Il lui manque entre autres choses de l’épaisseur et de la descente dans les graves pour rivaliser avec un système HiFi de qualité. Mais si vous activez le caisson de basse avec les enceintes principales, vous pouvez obtenir un rendu très joueur qui donne le sourire. Surtout que le calibrage Audyssey accepte deux courbes et donc deux réglages différents, un pour les films et un pour la musique dans ce cas précis.

Prix et concurrence

En ce début d’année, l’offre est encore assez limitée, Onkyo et Pioneer étant en train de renouveler leurs gammes. Face à l’AVC-X3700H placé à 1150 euros, on va trouver le Yamaha RX-A2A. Un peu moins cher, c’est un 7 canaux. Il se positionne au-dessus du modèle RX-V4A précédemment testé, ce n’est pas la même gamme, pas le même design ni la même qualité de construction. Le Yamaha possède trois entrées 8K contre une seule sur le Denon. Les fonctions sont assez semblables mais le Denon en offre un peu plus. Avec 100 € supplémentaire, on peut choisir de partir sur le Marantz SR6015, le frère ennemi. La connectivité est identique ou presque avec le 3700, le Marantz ajoutant une entrée 7.1 devenue aujourd’hui inutile. Le Marantz développe 5 Watts de plus par canal, une différence limitée. Seule la signature sonore les différencie réellement : plus présent et condensé chez Denon, plus fin et étendu chez Marantz. 

L’avis de Clubic

Nous pouvons vous le confirmer : le Denon AVC-X3700H est l’amplificateur home cinema qui sait vraiment tout faire. Sa connectique est complète, avec comme seul bémol une seule entrée 8K qui pourra néanmoins suffire à bon nombre d’utilisateurs. Les fonctions de gestion du son couvrent tous les formats actuels courants. Le calibrage développe le sentiment d’immersion. Les effets se déplacent librement dans la pièce de façon réaliste. Bref, la qualité en multicanal répondra aux attentes de tous les passionnés, même les plus exigeants. Sa connectivité réseau lui permet de jouer le rôle de lecteur audio sans avoir besoin d’ajouter un autre appareil. Alors pourquoi chercher ailleurs si le 3700 fait déjà tout ? Vous pouvez éventuellement avoir besoin de plus de puissance ou envie de plus de canaux. Dans le cas contraire, l’AVC-X3700H est l’un des amplificateurs home cinema les plus universels et les plus efficaces qui soit actuellement.

Denon AVC-X3700H

9

Cet amplificateur à 9 canaux répondra à toutes les attentes avec son support des derniers formats audio et sa riche connectique. Il vous plonge au cœur des bandes son avec une puissance largement suffisante.

Les plus

  • Connectique complète
  • Lecture réseau HEOS, AirPlay 2 & Roon
  • Facilité d’utilisation
  • Immersivité totale
  • Cohérence scène frontale/effets surround

Les moins

  • Une seule entrée HDMI 2.1
  • Finition légère

Films 9

Musique 8

Connectivité 9

Ergonomie 9

Finitions 7

Modifié le 25/02/2021 à 09h43
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test MSI Clutch GM41 Lightweight : une souris ultra-légère et confortable
Comparatif des meilleurs PC portables gamers (2021)
Test Vivlio Color : une liseuse couleur pour révolutionner le marché ?
Le Xiaomi Redmi Note 9 profite d'une baisse de prix avec la sortie de la génération Note 10
Olivia Grégoire, secrétaire d’État :
La Nvidia Shield TV Pro passe à moins de 200€ avec ce code promo
Cette carte mémoire SanDisk Extreme PRO 128 Go est à prix choc
Aya Neo : l'attendue console portable avec un cœur de PC démarre sa campagne de crowdfunding
L'excellent casque filaire Sony MDR-1AM2 est à moitié prix chez Amazon
Free mobile prolonge son forfait sans engagement 80 Go à 11,99€/mois
Haut de page