Total dévoile son grand projet de stockage électrique par batterie

13 mars 2020 à 15h40
0
total-logo.jpg

Le groupe pétrolier continue d'affirmer son ambition de développer les énergies renouvelables et de développer leur part dans la consommation énergétique française.

Total a dévoilé, jeudi, le lancement de son projet visant à construire le plus grand site français de stockage électrique par batteries. Celui-ci sera basé à Mardyck, dans l'enceinte de l'Établissement des Flandres, au niveau de la zone portuaire de Dunkerque, dans le département du Nord. Ce projet, qui aboutira à une mise en service d'ici la fin de l'année 2020, vient servir l'ambition du géant français de développer des énergies renouvelables intermittentes et décentralisées.


Stabiliser le réseau électrique national

Ce site de stockage d'électricité par batterie, annoncé comme le plus grand de France, sera doté d'une capacité de 25 mégawattheures (MWh) ainsi que d'une puissance de 25 MW. Dans le détail, le lien abritera 11 conteneurs intégrés, d'une capacité de 2,3 MWh chacun. Tous seront fabriqués à Bordeaux, sur le site de production du spécialiste des batteries de haute technologie, Saft, une filiale de Total.

Installé sur le site de l'ancienne raffinerie du groupe qui dispose déjà des réseaux électriques nécessaires, sur le port de Dunkerque, le système de stockage lithium-ion servira de réserve pour maintenir l'équilibre de RTE (Réseau de Transport d'Électricité).

Au total, le site de stockage devrait représenter un investissement d'environ 15 millions de dollars pour le groupe pétrolier français. Ce projet « permet de soutenir les ambitions d'augmentation de la part des renouvelables dans le mix énergétique français en contribuant à stabiliser le réseau électrique national », a réagi Patrick Pouyanné, Président-Directeur général de Total.


Total veut porter sa capacité de production d'électricité bas carbone à 25 GW sur cinq ans

Depuis plusieurs mois, Total ne cache évidemment pas son ambition de devenir un acteur incontournable de la transition écologique via le développement des énergies renouvelables. Avec des investissements qui devraient atteindre les 2 milliards d'euros par an, la firme veut porter sa capacité de production d'électricité bas carbone à 25 gigawatts, d'ici 2025. En 2020, celle-ci devrait atteindre les 7 gigawatts, dont 3 gigawatts issus de sources d'énergie renouvelable.

L'électricité bas carbone de Total devrait représenter entre 15 et 20 % du mix des ventes de la société d'ici 2040.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 13/03/2020 à 15h44
13
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top