Hydrogen Frontier : le Japon met à l'eau le premier navire apte à transporter de l'hydrogène

12 décembre 2019 à 15h37
20
bateau Hydrogen Frontier
© Maho Obata

Ce mercredi, le Japon a baptisé et lancé le premier navire au monde capable de transporter de l'hydrogène liquide. Baptisé « Hydrogen Frontier » (ou « Suiso Frontier » d'après la traduction japonaise du mot « hydrogène »), il est capable de transporter 1 250 m3 d'hydrogène liquide par réservoir.

À terme, le Japon entend l'utiliser pour importer de l'hydrogène depuis l'Australie, où le pays en produit à partir de charbon à bas prix.

Pleinement opérationnel en 2021

Au moment de son inauguration ce mercredi, devant une foule de 4 000 personnes, l'Hydrogen Frontier ne disposait pas encore de ses réservoirs à hydrogène. La société Kawasaki Heavy Industries, qui l'a construit, compte les produire en 2020 et les ajouter au navire pour une entrée en service en mars 2021. L'Hydrogen Frontier doit récupérer l'hydrogène en Australie, où il est liquéfié à une température d'environ -253 °C. Ceci permet d'obtenir, selon Asian Nikkei Review, de l'hydrogène liquide occupant un volume 800 fois inférieur à son volume gazeux.

Le vaisseau, long de 116 mètres et d'un poids d'environ 8 000 tonnes, doit marquer l'engagement du Japon en faveur de la filière hydrogène. Le pays cherche désormais à rattraper son retard face à la Chine, qui investit de plus en plus dans ce secteur. La Chine a d'ailleurs ouvert cet été la plus grande station-service à hydrogène au monde. Selon la société spécialisée dans l'analyse de marché Fuji Keizai, la demande mondiale d'hydrogène devrait être multipliée par 50 d'ici 2030.

Une filière propre, vraiment ?

L'hydrogène est particulièrement sollicité pour réduire la quantité de CO2 émise par le secteur automobile. Toyota, dont le P.-D.G. Takeshi Uchiyamada était présent à l'inauguration de l'Hydrogen Frontier, s'y intéresse via sa Mirai restylée. Hyundai a, quant à elle, battu ce mois-ci un record d'autonomie avec un véhicule à hydrogène, son SUV Nexo.

Mais ici, cet hydrogène est obtenu à partir de la combustion du charbon, un procédé émettant entre 9 et 12 tonnes de CO2 pour chaque tonne d'hydrogène produite. Pourtant, l'Hydrogen Frontier fait bien partie d'un projet appelé HySTRA, qui travaille officiellement au développement d'une filière hydrogène ne rejetant pas de CO2. Jusqu'à présent, ni le gouvernement japonais, ni Kawasaki Heavy Industries n'ont annoncé avoir prévu de dispositif pour la captation ou le stockage de ce gaz. Ce qui revient finalement à exporter les émissions japonaises de dioxyde de carbone en Australie.

Source : Nikkei Asian Review
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
10
Nmut
« Ce qui revient finalement à exporter les émissions japonaises de dioxyde de carbone en Australie. »<br /> C’est bien pire! Une voiture thermique produit à la louche 4x le poids de l’essence consommé en CO2, avec cet hydrogène, c’est 2x plus!!! Super comme carburant écolo…<br /> Et le déport de la production de CO2 n’a pas de sens, c’est de toute façon global!<br /> EDIT: J’ai dit une bêtise, je me suis planté dans le calcul, en fait la production de CO2 globale est équivalente à celle d’une voiture essence. Ce n’est pas glorieux mais c’est déjà mieux.
Azasel
Et quid de la propulsion de ce navire ? Mazout ?
PsykotropyK
Si a volume équivalent l’hydrogen permet 10x plus d’autonomie, on s’en fou que cela soit 2x plus d’émission pour le même poids.<br /> Enfin d’une manière général, c’est pas top de produire via du charbon.<br /> Petite remarque en passant le charbon c’est 40% de la production électrique. Donc ta remarque s’applique aussi aux voitures électrique, or, même en électricité full charbon, ça reste moins polluant que le thermique
MisterGTO
PsykotropyK:<br /> Si a volume équivalent l’hydrogen permet 10x plus d’autonomie, on s’en fou que cela soit 2x plus d’émission pour le même poids.<br /> On s’en fout totalement du volume.<br /> Ce qui compte c’est le bilan énergétique global de l’électricité qui fait tourner le moteur.<br /> Et avec l’hydrogène c’est ultra mauvais.<br /> AVÉQ - Association des Véhicules Électriques du Québec<br /> Une nouvelle étude démontre que les VÉs sont 3 fois plus efficaces que ceux à...<br /> Transport &amp; Environment (qui se présente comme la première ONG européenne à militer pour des transports plus verts) a publié une comparaison graphique intéressante de l'efficacité énergétique de trois types de groupes motopropulseurs (de la...<br />
mcbenny
L’Australie est vraiment à la traîne en ce qui concerne l’<br /> écologie. Du moment que ça rapporte, les politiciens et décideurs n’en ont rien à foutre que ce soit dégueulasse ou dommageable pour l’environnement au sens large (faune, flore et populations).<br /> Dernières news en date :<br /> the Guardian – 11 Dec 19<br /> Australia ranked worst of 57 countries on climate change policy<br /> Thinktank report deems Morrison government ‘an increasingly regressive force’<br />
gannher
Hahaha… Désolé je n’ai pas pu m’en empêcher. Effectivement ce projet n’est écologique que par son nom et certainement pas par ses actions.<br /> J’ai l’impression qu’en fait tous les gros projets écologiques ne le sont en réalité pas du tout. Pire, ils sont plus polluant qu’avec des méthodes traditionnelles si on prend le bilan global.<br /> Je me pose de plus en plus de questions sur le fait que je dois, à titre personnel, faire dans l’écologie quand je vois ce genre de projet.<br /> Est ce bien utile d’investir dans des solutions d’économiser d’énergie quand on voit ce projet ? Est ce bien utile d’acheter une voiture électrique quand on sait que la batterie n’est pratiquement pas recyclable et qu’il faut des métaux rares pour la produire ? Est ce bien utile acheter des panneaux solaires ou des éoliennes quand on connaît la méthode de fabrication ?<br /> Pour moi la réponse : est ce que ça va me faire économiser de l’argent ? Si oui, je prends, si non je continue avec les méthodes dites polluante.<br /> Car aujourd’hui, il ne faut pas se leurrer. Beaucoup de produits dit écologique ne le sont pas du tout. Vous ne servez qu’à alimenter une filière qui veut se donner une bonne image.<br /> Car le japonais qui va se servir de l’hydrogène va se dire « cool, je respecte la planète, je ne pollue pas ». Sauf qu’en fait il aura beaucoup plus pollué car la production et le transport de cet hydrogène sera extrêmement polluante.<br /> Donc finalement on peut se dire que ces actions sont écologiques :<br /> acheter une voiture thermique<br /> ne pas acheter de panneaux solaires électrique<br /> ne pas acheter d’électricité provenant d’éolienne<br /> isoler correctement sa maison (car ça oui, c’est efficace)<br /> acheter des panneaux solaires thermiques (très efficace aussi)<br /> investir dans un poêle a bois (si le bois provient de France car géré correction)<br />
Nmut
1 kg d’hydrogène ne permet pas de faire 10x plus de km! <br /> Je n’ai pas les chiffres en tête (et je ne suis pas au boulot avec les outils adéquats) mais le calcul que j’ai fait tenait compte de la conso d’une Mirai.<br /> Pour l’utilisation de charbon pour alimenter une voiture électrique, si on ne compte que le CO2, le bilan est légèrement meilleur qu’une voiture diesel et surtout qu’une essence. C’est grâce principalement au rendement de la centrale qui est bon et aussi de la chaine transports/stockage/traction qui est très efficace sur un VE. Toute le chaine du pétrole est une tannée du point de vue énergétique: extraction, transport, raffinage, transport, moteur thermique (le problème est en grande partie là).<br /> EDIT: Arrivé au taf, j’ai refait mes calculs. Comme dit dans mon premier message, je me suis planté! :-/ On a une production de CO2 équivalente à une voiture thermique avec les chiffres donnés (9 à 12 kg de CO2 par kg d’H).
Nmut
Je suis partiellement d’accord avec toi.<br /> Cependant:<br /> Il ne faut pas oublier que la pollution de départ est amortie sur la durée, et souvent assez rapidement, de l’ordre de quelsues années (panneaux photovoltaiques ou éloliennes)<br /> L’industrialisation à grande échelle permet des productions plus « éco friendly » et du recyclage à fort rendement (ça commence à être le cas sur les batteries lithium par exemple).<br /> Même si les subventions servent principalement à enrichir une filière, cela permet le lancement de celle-ci et une baisse graduelle des soutiens rapidement.<br /> Les métaux rares (je suppose que tu parles du cobalt, le principale problème) peuvent voir arriver des substitus qui ne sont rentables qu’à apartir d’un certains seuil, tout comme la R&amp;D qui ne devient rentable que pour des grandes séries. En tout état de cause, il y a bien plus de cobalt et de lithium dans les ordis et les téléphones que dans les VE.<br />
PsykotropyK
Il s’agit d’une étude basé sur une production par électrolyse, i.e. la pire méthode de production d’hydrogen en terme de rendement.<br /> Enfin sinon c’était dans l’idée.<br /> Ce dont je parlais c’était plus une comparaison du grammage de CO2 produit par km parcouru
philouze
le japon ne cherche plus vraiment à dissimuler l’H2 sous le greenwashing, tout comme plus personne nétait dupe des couvertures « research » de sa chasse à la baleine.<br /> Le peuple japonais ne veut plus de nuke, et ils n’ont plus de charbon. ils pensent qu’à l’avenir l’import de pétrole routier sera trop cher.<br /> L’hydrogène est son charbon « condensé » , et va servir à remplacer certaines centrales thermiques et alimenter un parc de voiture, et ça quelqu’en soit le bilan environnemental.<br /> il faut cesser toute cette hypocrisie autour de l’hydrogène, tous les gaziers connaissent la situation, ils veulent juste remplacer le pétrole, à pollution équivalente ou presque.
PsykotropyK
Le réservoir de la Mirai, c’est 5kg d’hydrogen, soit en production charbon entre 45 à 60kg de CO2.<br /> L’autonomie de la Mirai est de 502km EPA.<br /> C’est entre 89 à 119g de CO2 par km.<br /> C’est effectivement de l’ordre de la production d’une voiture, à condition de ne pas tenir compte du coût en carbone de l’extraction/raffinage de l’essence. Bref si on imagine que le transport est équivalent dans les deux cas, la voiture à hydrogen est donc bien mieux qu’une thermique.
Nmut
Je pense que tu ne compares pas à périmètre égal. Tu compares juste la production d’H sans l’extraction et le transport du charbon, ni le transport de l’H. Si tu compares tes 89 à 119g, c’est aussi à la consomation directe de la voiture + les 20% pour le raffinage, non? Donc pour moi équivalente (c’était mon calcul).
Thamien
FAUX!<br /> Tu oublies qu’il faut comprimer ces 5 Kg d’hydrogen à 700 bars, donc tu peux ajouter 20% de CO2 a ton calcul…<br /> Tu oublies aussi le cout CO2 considérable de l’infrastructure du stockage et du transport.<br /> Stocker de l’hydrogène à -260°c n’est pas neutre en CO2…<br /> Quant au cout CO2 de l’extraction raffinage de l’essence mais à partir de quel brut: du brent, du arabian light ou du bitumineux, du schiste…
Nmut
Il est extrêmenet complexe de faire des calculs précis, on parle d’ordre de grandeur sur des équivalences (délicates elles-même à associer)… Donc ce n’est pas faux, juste pas très précis.
gwlegion
@PsykotropiK<br /> or, même en électricité full charbon, ça reste moins polluant que le thermique<br /> Tu tiens ca d’ou ?<br /> par ce que j’ai tendance a penser exactement l’inverse …
gwlegion
@gannher<br /> Est ce bien utile d’acheter une voiture électrique quand on sait que la batterie n’est pratiquement pas recyclable et qu’il faut des métaux rares pour la produire<br /> je pensait comme toi jusqu’a ce que je me fasse une reflexion :<br /> l’ugence, c’est le dereglement climatique … donc principalement le CO² et les gaz a effet de serre .<br /> si une voiture electrique est plus poluante qu’une thermique, l’avantage, c’est qu’il sagit d’une pollution solide … donc entreposable dans de bonnes conditions.<br /> C’est pas parfait, mais je ne pense pas qu’on ai de meilleur choix.
gwlegion
on peut prendre un autre point de vue pour se faire une idée .<br /> la thermo dynamique nous dit qu’on ne peut pas extraire d’un systeme plus d’energie qu’on y injecte. De « bon » rendements sont de l’ordre de 30% … mais c’est en fait plutot rare.<br /> du coup, pour un carburant, moins on a de phase de traitement, mois on gaspille d’energie.<br /> donc pour faire simple pour l’hydrogene :<br /> charbon - electricité - hydrogene - voiture<br /> alors qu’on pourrais faire :<br /> charbon - electricité - voiture<br /> je zappe deliberement plusieures etapes pour simplifier le raisonnement … Mais quel que soit le point de vue, il serait hautement improbable qu’on soit plus efficasse en ajoutant des etapes au process.<br /> donc du point de vue energetique , c’est forcement pire que de faire rouler les voitures directement au charbon …<br /> Donc pour l’ecologie, on repassera …<br /> tant qu’on produira pas de l’electricité « verte », l’hydrogene est une erreur du point de vue ecologique. Meme avec le nucleaire, c’est une erreur … autant rouler a l’electrique, ca fais toujours une etape en moins.
Nmut
Même si je suis totalement d’accord, puisque l’on est partit à pinailler, il faut aussi mettre dans la balance le fait qu’un rendement est d’autant plus facile (et rentable) à améliorer que l’on est à une échelle industrielle. Les exemples typiques sont le moteur de bateau qui a un rendement double de celui d’un véhicule particulier malgré sa sophistication bien plus limitée ou l’avion qui vu la puissance développée est bien plus efficace que la voiture individuelle (combien consomme une voiture à 500 km/h +, sachant qu’à 400km/h pour les meilleures on est autour de 1L par km? :-P). Et ce ne sont pas les meilleurs exemples.<br /> L’énorme avantage d’un VE sur batterie, c’est que tous les éléments ont des rendements corrects, voir carément bons, de la production d’énergie électrique jusqu’à la production d’énergie mécanique. Un véhicule thermique doit se coltiner toute une série de pénalisations jusqu’au rendement terminal ridicule.
PsykotropyK
Je ne vais pas non plus faire un doctorat sur le sujet.<br /> Bien évidemment il faudrait être en mesure de calculer l’ensemble de la contribution de toute la chaine : production, transport, etc…<br /> Amuses-toi si tu veux, il n’empêche que le bilan hydrogen reste meilleur que celui de l’essence :<br /> En hydrogen<br /> Production : 100g de CO2/km environ<br /> Stockage et transport ???<br /> Utilisation : 0<br /> En essence<br /> Production + Stockage + Transport : ~5 pound / gal &gt;&gt; 8,6 kg / L sur une voiture qui fait du 6L/100km ça nous donne du 52g / km<br /> base https://www.sierraclub.org/sierra/ask-mr-green/hey-mr-green-how-much-co2-generated-producing-and-transporting-gallon-gas<br /> Consommation : 100/150 g/km<br /> T’as quand même une bonne marge pour le stockage &amp; transport de l’hydrogen. Après bien évidemment, on reste loin du discours marketting des constructeurs qui expliquent que leur pile à combustible rejette uniquement de l’eau.
Thamien
On ne pinaille pas…car réduire les émission de CO2 au « tank to wheel » n’a pas de sens…<br /> Effectivement (en « well to wheel ») le CO2 émis par la même voiture qui fait sont plein d’essence aux USA ou en Arabie Saoudite ou au Brésil n’émet pas la même quantité de CO2.<br /> Tu as raison pour le VE avec les joules qu’il stocke il est le plus efficient et de très loin.<br /> En thermique le plus efficient c’est une chaudière de centrale électrique.<br /> N’en déplaise à Air Liquide…et autre défenseur de l’hydrogène.
Jl26
Beaucoup d’échanges sur le sujet de l’H2.<br /> Certains pas forcément en lien, m’etonnent !<br /> Comme par exemple ces 2 affirmations:<br /> « ne pas acheter de panneaux solaires électrique<br /> ne pas acheter d’électricité provenant d’éolienne ».<br /> Quelle est la peur ou quel est le risque ??<br /> Je ne vois pas.<br /> Moi j’écrirai bien volontiers n’achetez pas de kwh nucleaire, et je pourrais argumenter facilement je pense, du genre risque maximum externe (evenement climatique, seisme,…<br /> ) ou attentat (faut il rappeler que deux avions se sont crashés a New York), ou erreur humzine du genre tchernobyl, maîtrise technique très incertaine (voir les "corrections a apporter a Flammenville) , coût de production aujourd’hui superieur a 11cts pour les nouvelles centrales, emission de déchets dont on ne pourra pas assurer la gestion/securite long terme, coût de démentellement exhorbitant, de l’aveu même ďune personne d’edf, 330 miliards, etc…, soit pres de 6 milliard par reacteur.<br /> Peut être un peu cher, mais bientôt nous connaitrons la vérité avec le démantèlement de Fessenheim…<br /> Bonne soirée.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Amazon dévoile le calendrier pour recevoir ses commandes avant Noël
Idée cadeau de Noël : Sony PlayStation 4 Slim 500 Go à 189,99€ au lieu de 279,99€ chez Amazon
Jeep veut devenir
YouTube annonce une politique de modération plus sévère contre le cyberharcèlement
Les mises à jour Android vont devenir plus indolores avec l'option
The Witcher : le trailer de la série est enfin là !
Half-Life: Alyx, pas de multijoueurs au programme selon Valve
Le jeu du moment sur Nintendo Switch : Ring Fit Adventure est disponible à 58,90€ sur Amazon
Sony dévoile une technologie qui rend l'autofocus des smartphones plus rapide
Après le lancement du streaming, Plex rassure ses utilisateurs quant à l'utilisation de leurs données
Haut de page