HyperSolar entame la production d'un hydrogène à origine solaire

14 septembre 2019 à 17h17
11
Energie solaire

HyperSolar, une société américaine spécialisée dans la production d'hydrogène renouvelable, a annoncé que son système utilisant l'énergie solaire était prêt à l'ingénierie de fabrication, dernière étape avant une commercialisation.

Ce système de production de première génération doit mener à la construction d'une première ferme de production d'hydrogène solaire.

Un hydrogène à bas prix

Sur son site, HyperSolar se présente comme une société visant à développer une technologie low-cost permettant de produire un hydrogène renouvelable, car utilisant eau et énergie solaire. Renouvelable et propre, « contrairement aux carburants d'hydrocarbures, comme le pétrole, le charbon ou le gaz naturel, qui rejettent du dioxyde de carbone et d'autres contaminants dans l'atmosphère, là où l'hydrogène produit de l'eau pure comme seul résidu », peut-on y lire.

Pour en arriver là, HyperSolar a donc recours à de l'eau et à l'énergie solaire. La compagnie utilise des catalyseurs et des revêtements de stabilisation qu'elle a elle-même brevetés, et inclut des cellules photovoltaïques déjà disponibles dans le commerce, encapsulées avec de l'eau.


Dans le même temps, HyperSolar travaille sur la seconde génération d'une technologie basée sur les nanoparticules. L'enseigne entend ainsi produire des panneaux solaires produisant plus efficacement de l'hydrogène. Elle affirme que le remplacement de panneaux sera facile, et ne nécessitera pas de changement de l'infrastructure.

La production s'engage

Le P.D-G d'HyperSolar, Tim Young, énonce les prochaines étapes de cet hydrogène à petit prix : « Notre équipe de recherche de l'université de l'Iowa nous a permis d'entrer dans la phase de fabrication de la première génération. Nous travaillons maintenant avec les ingénieurs de production pour produire des panneaux à hydrogène de la meilleure qualité, pour un prix le plus bas possible. Parce que les choses peuvent aller très vite désormais, nous sommes déjà en train d'envisager un certain nombre de partenaires et de sites pour l'implantation de notre usine-pilote ». Déjà en novembre 2018, HyperSolar avait annoncé son intention de construire une usine de démonstration.

Toujours selon Tim Young, le plus dur est fait. Il affirme qu'arriver à ce stade de développement aura été la partie la plus demandeuse en énergie et en temps. « Nous pensons que la prochaine étape sera plus rapide, à partir de maintenant et jusqu'à la production et à l'usine-pilote », ajoute-t-il.


Des initiatives semblables voient régulièrement le jour : à titre d'exemple, en novembre 2018, des chercheurs du Berkeley Lab ont signalé avoir mis au point des cellules similaires. Le Soleil fait partie des pistes régulièrement envisagées pour la production de l'hydrogène, qui est a priori avantageuse pour l'environnement, mais gourmande en énergie.

Le principe utilisé par HyperSolar n'est donc pas novateur, mais elle est l'une des premières entreprises à atteindre le stade de la production, promettant en plus un prix abordable.

Source : Globe Newswire
11
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

La consommation des véhicules hybrides toujours sous le feu des critiques
Android : les émojis bientôt déployés hors mise à jour système
Black Friday Week : les meilleurs bons plans high-tech à 5 jours du Black Friday
Microsoft veut évaluer la qualité d'une réunion en fonction du langage corporel des participants
Amnesty International a demandé au régulateur européen de bloquer le rachat de Fitbit par Google
Les Surface Pro 8 et Surface Laptop 4 fuitent... Et ne changent pas ?
La Volkswagen Arteon et son break seront disponibles en version hybride rechargeable
EZIclean® : des aspirateurs robots performants, accessibles et conçus en France
Windows 10 : plus rapide sur un MacBook Pro ARM virtualisé... que sur une Surface Pro X 2
Le groupe de
Haut de page