Bientôt des panneaux solaires capables d'éclore (littéralement) à la chaleur

Laura Léger
07 juillet 2019 à 14h05
0
panneau solaire

Les énergies renouvelables sont en pleine expansion. De l'éolien, au solaire en passant par l'hydraulique, les ingénieurs travaillent d'arrache-pied pour que ces énergies deviennent plus rentables et surtout soit plus optimisées.

Développé par Chiara Daraio, de l'Institut de Technologie Californien (CALTECH) de Pasadena, et par Kristina Shea de l'école polytechnique de Zurich (ETHZ), ce système très innovant a repris le concept de la sphère d'Hoberman, un simple jouet pour enfant, et du pliage d'origami appelé « flasher ». Ce prototype, qui ressemble à une fleur, peut ainsi s'ouvrir seulement lorsque la température lui permet d'emmagasiner de l'énergie, c'est-à-dire lorsque la température atteint environ 35 °C, et se referme au-dessous de celle-ci.

Un design inspiré d'un jeu d'enfant


Ce prototype est réalisé en polymère à mémoire de forme et la structure est maintenue par des joints articulés. Le polymère à mémoire de forme est un matériau qui se rétracte lorsque que la température diminue. Dans ce cas, les chercheuses des deux instituts ont donc travaillé sur un modèle ouvert mesurant environ 79 cm de diamètre contre 25 cm une fois refermé.

Pour l'instant, du matériel photovoltaïque est apposé sur la structure, mais les recherches avancent afin que le polymère lui-même ait des propriétés photovoltaïques.



Une fleur destinée aux satellites, mais pas seulement


Cette structure est cependant censée être utilisé par des satellites, permettant ainsi de prendre moins de place sur les appareils ne disposant pas d'une batterie de rechange ou d'un panneau solaire toujours déployé. Ainsi, ces fleurs pourraient être conservées à l'intérieur du satellite et être sorties seulement lorsque les radiations solaires lui permettent de fonctionner.

Pour l'instant, l'invention n'en est qu'à ses balbutiements et doit être refermée manuellement. Il n'est donc pas envisageable de les voir pousser sur les satellites qui seront prochainement envoyés dans l'espace. Nul doute que ces petites structures, si elles venaient à voir le jour, pourraient être utilisées dans bien des domaines, comme en architecture ou dans la robotique.

Kristina Shea le confirme elle-même, ce mécanisme de développement inspiré de la sphère d'Hoberman et de l'origami pourrait être déclinable, même en médecine afin de faire en sorte que les médicaments agissent de manière spécifique une fois arrivés au bon endroit du corps.

Source : Techcrunch
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les
Orange lance son
2 Français sur 3 auront accès à la 5G en 2025, selon le patron de l'Arcep

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top