Des microalgues fluorescentes pourraient nous aider à concevoir des cellules solaires

13 mai 2019 à 12h21
2
Algues

Une équipe de recherche s'est récemment intéressée à l'apport phénoménal que pourraient constituer ces petites algues dans la production d'énergie.

Une récente étude publiée dans le journal Chem et menée par les équipes de recherche des universités de Birmingham et d'Utrecht fait éloge des microalgues fluorescentes pour leur potentiel énergétique phénoménal. Ces algues qui élisent domicile au fond de l'océan pourraient en effet détenir le « secret » des cellules solaires organiques de nouvelle génération.

Des microalgues efficaces à 95%

Les microalgues représentent sûrement « les plus vieux organismes vivant sur la planète », écrit ScienceDaily. Elles ont évolué pendant des milliards d'année pour développer des « systèmes de collecte de la lumière » qui sont « jusqu'à 95% efficaces ».

Ces systèmes lumineux leur permettent de vivre dans n'importe quel environnement, même les plus dangereux, et de s'adapter aux changements climatiques. Pour Aneika Leney, chercheuse à la tête de cette étude, « les microalgues sont des organismes fascinants qui peuvent effectuer des prouesses bien supérieures aux systèmes conçus par des ingénieurs ».

Des panneaux solaires efficaces en moyenne entre 10 à 20%

En développant une technique avancée de la « spectrométrie de masse », l'équipe de recherche a pu révéler chaque détail de ces organismes fascinants et comprendre pourquoi les microalgues sont si efficaces pour capturer la lumière. « En appliquant ces découvertes, nous pourrons être capables d'effectuer de vrais progrès pour adapter ces systèmes aux panneaux solaires » ajoute Aneika Leney.

Quand on sait que la majorité des panneaux solaires affichent un taux d'efficacité de 10 à 20%, augmenter celui-ci jusqu'à 95% pourrait être une révolution non seulement dans le domaine de l'énergie solaire, mais aussi dans la transition énergétique globale.

Source : ScienceDaily.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
BetaGamma
Faudra rappeler à Trump, Bolsonaro, Poutine … et tant d’autres destructeurs de la nature qu’on ne fera jamais mieux qu’elle … et que chaque foret décimée, chaque recif massacré, chaque mer asséchée … c’est notre avenir qui est détruit !
xryl
/s/taux d’efficacité/rendement (dernier paragraphe). Le rendement des panneaux PV sont plutôt de 16 à 22% pour le grand public, et on trouve du 45% en laboratoire. Cela reste toujours très inférieur au 95% annoncés pour les algues.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

SpaceX va procéder au lancement test d'une fusée Falcon 9 contenant 60 satellites StarLink
Mémoire vive : les Ryzen 3 d'AMD capables de gérer jusqu'à 5000 MHz de fréquence ?
Après l'Europe, c'est au tour de l'Inde de soupçonner Google d'abus de position dominante
Des cadres de Qualcomm ont reçu d'importants bonus pour avoir signé avec Apple
Google Nest pourrait révolutionner la smart home mais se heurte à la vie privée
⚡ Bon plan Amazon : répéteur Wifi Netgear à 72,99€ au lieu de 114,99€
iOS pourrait ne pas être compatible avec les iPhone 5S, 6 et SE
Malgré les alertes, 64% des internautes utilisent un mot de passe pour tous leurs comptes
Découvrez Winky, le petit robot qui apprend la programmation aux enfants de 5 à 12 ans
Haut de page