Des nouvelles cellules solaires capables de générer de l'électricité et de l'hydrogène

panneaux solaires fotolia
© Shutterstock

Et en même temps ! Des chercheurs ont mis un point un nouveau dispositif qui peut capter l'énergie solaire et la transformer en hydrogène et en électricité. Et son efficacité serait bien supérieure à celle d'autres appareils du même type.

De nombreuses équipes de recherche, partout dans le monde, œuvrent pour trouver des alternatives aux énergies fossiles limitées. Une piste intéressante consiste à tirer profit de l'hydrogène, abondant sur Terre, mais cette méthode présente plusieurs limites, que des scientifiques du Berkeley Lab tentent de dépasser.

Les limites de la photosynthèse artificielle

Les piles à combustible à hydrogène représentent un espoir dans la quête d'énergies renouvelables. En effet, ces appareils sont particulièrement écologiques puisqu'ils n'utilisent que des gaz et rejettent simplement de l'eau. Mais pour les exploiter, il faut de l'hydrogène, et ce n'est pas si simple à produire.

Pour y parvenir, des scientifiques ont déjà réussi à créer des dispositifs de photosynthèse artificielle, séparant l'hydrogène et l'oxygène dans l'eau, grâce à l'énergie solaire. Seul problème : ces outils ne sont capables d'exploiter qu'une petite partie de la lumière du soleil qu'ils reçoivent, pour une efficacité d'environ 6,8 %.

A Solar Cell That Does Double Duty for Renewable Energy
© Berkeley Lab

Liberté pour les électrons

Pour Gideon Segev, chercheur au Berkeley Lab, cette méthode revient à « conduire une voiture en première vitesse en permanence », à cause des électrons du silicone qui, n'ayant pas d'endroit où se déplacer, perdent leur énergie.

Pour résoudre ce problème, l'équipe de scientifiques a ajouté un contact électrique, accolé à la partie en silicone, permettant ainsi aux électrons de s'échapper. Cet élément permet ainsi de séparer le courant généré par l'énergie solaire, une partie servant à créer de l'électricité, et l'autre à isoler l'hydrogène de l'oxygène dans l'eau.

Ce nouveau dispositif posséderait une efficacité de 20,2 %, soit 13,4 % de plus qu'auparavant. Les chercheurs espèrent continuer à améliorer son fonctionnement, pour qu'il puisse tirer profit au maximum de l'énergie solaire. Sun is the limit.

Source : Berkeley Lab

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Facebook confond Bitche et
Une loi à New York force des FAI à proposer un abonnement à moins de 15$ aux familles à faibles revenus
Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Haut de page