L'énergie solaire thermique pourrait bien devenir encore plus intéressante

23 octobre 2018 à 18h58
6
miroire solaire thermique.jpg

Bouché par le développement du photovoltaïque, le développement de l'énergie solaire thermique pourrait reprendre grâce à un tout nouveau matériau.

L'énergie solaire photovoltaïque semble de plus en plus prendre son envol et son prix a baissé ces dernières années. Mais le photovoltaïque pourrait bien être concurrencé, on n'y croyait plus, par l'énergie solaire thermique. Contrairement au photovoltaïque, qui fonctionne à partir de panneaux qui transforment la lumière du soleil en électricité, l'énergie solaire thermique (Concentrated Solar Power en anglais) utilise des capteurs solaires thermiques qui transforment l'énergie solaire en chaleur. Et si prix son nourrissait un certain pessimisme quant à son déploiement, des progrès scientifiques vont peut-être bien changer la donne, comme le révèle Ars Technica, avec l'arrivée d'un nouveau matériau qui pourrait supporter les contraintes de la chaleur extrême.

Une énergie utilisable 24 heures sur 24

Les progrès font qu'aujourd'hui, l'énergie solaire thermique « concentrée » peut générer de l'énergie 24 heures sur 24, en incluant le stockage dans le processus de production d'énergie. Et certains scientifiques semblent avoir trouvé le moyen d'améliorer son efficacité, pour accroître sa rentabilité.

On sait que le solaire thermique fonctionne via un système de miroirs qui entraîne une température extrême. Et au-delà d'une certaine limite, il est possible de remplacer la vapeur d'eau produite par du dioxyde de carbone supercritique, qui fournit 20% de plus d'énergie, mais qui nécessite une température supérieure à 725° Celsius. Et c'est bien là qu'est le problème.

Un matériau robuste, moins cher, mais...

Peu de matériaux supportent une telle chaleur. Certes. Mais d'autres vont réagir avec le dioxyde de carbone. C'est la prouesse réalisée par des chercheurs américains, qui travaillent sur un matériau composite fait de carbure de tungstène (utile à la confection d'outils ou de billes de stylo) et de zirconium (un métal utilisé en chimie, dans le carrelage ou les prothèses dentaires). Ensemble, ils ont des points de fusion radicalement élevés, atteignant les 3 400° pour les deux, qui ont la faculté de résister à la chaleur et de ne pas se dilater ni se ramollir dans ces conditions. L'association de ces deux matériaux a conduit la chaleur tout en résistant mieux que les métaux utilisés de nos jours.

Un problème de taille reste cependant à surmonter. Dans des conditions réelles, le cuivre sur le matériau réagirait avec le dioxyde de carbone qui formerait un oxyde de cuivre et libérait de fait du monoxyde de carbone. Mais ce souci n'est pas insupportable selon les chercheurs.

Si les choses évoluent de façon positive, ce matériau constituerait un réel avantage économique, et ferait automatiquement baisser les coûts de l'énergie solaire thermique, puisqu'il nécessite moins de matière et sa taille est plus petite. La route est encore longue, mais les progrès sont indéniables.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
Etienne2
hwedo.org<br /> Hwedo<br /> promouvoir les énergies renouvelables<br />
Vankovic
A suivre de près. Les rendements seront bien supérieurs au photovoltaïque. Reste à savoir si la possibilité de convertir ces calories emmagasinées en électricité pourra se faire avec un rendement correct.<br /> Si oui ce sera bien plus polyvalent que le photovoltaïque tant pour le chauffage (bien sur et surtout) que pour des énergies nobles.
dancod
EcoWatch – 12 Oct 16<br /> World's Largest Solar Project Would Generate Electricity 24 Hours a Day, Power 1...<br /> The race to build the world's largest solar power plant is heating up.<br />
jimbo19
Article indigeste avec des phrase qui n’ont pas de sens. Est-ce que le rédacteur a au moins relu son article avant de la publier ?<br /> “…l’énergie solaire thermique (Concentrated Solar Power en anglais) utilise des capteurs solaires thermiques qui transforment l’énergie solaire en chaleur.”<br /> -&gt; Ca veut rien dire et c’est faux. Les capteurs sont des milliers de miroirs qui concentrent la lumière du soleil en un point (comme une loupe) pour chauffer de l’eau etc… ca ne transforme pas le soleil en chaleur.<br /> “Dans des conditions réelles, le cuivre sur le matériau réagirait avec le dioxyde de carbone qui formerait un oxyde de cuivre et libérait de fait du monoxyde de carbone.”<br /> –&gt; C’est possible d’expliquer comment le cuivre se retrouve en contact des ces nouveaux matériaux ?
Bobby84
avant d’agresser les gens faudra voir à apprendre à lire,<br /> “…l’énergie solaire thermique utilise des capteurs solaires thermiques qui transforment l’énergie solaire en chaleur.”-&gt; Ca veut rien dire et c’est faux.<br /> C’est bien ça que tu le comprenne ou non. Qu’on utilise ou pas des miroirs pour augmenter la quantité de rayons solaires qui arrivent sur le capteur ne change en rien le fonctionnement du capteur, à savoir faire chauffer le liquide qui passe à l’intérieur à l’aide du soleil.<br /> Quand aux matériaux cuivre etc. je reconnais que l’article est écrit avec les pieds. Mais clubic est juste devenu un site putaclic pour le fric. il faut choper une info et aller se renseigner ailleurs par ses propres moyens quand une news aborde un sujet intéressant.<br /> Comme le coup de produire 24h/24 faudrait détailler un peu car une personne lambda ne risque pas de comprendre pourquoi la nuit l’énergie solaire fonctionne encore… A savoir que là on parle de centrales solaires thermiques et non de “capteurs thermiques”. Ces centrales utilisent le liquide chaud pour faire tourner des turbines qui produisent de l’électricité. Le liquide est chauffé le jour et reste chaud assez longtemps pour continuer de nuit.
XInfernoX
Cela ne risque pas d’arriver vu l’explosion des prix sur 1 des composant du carbure de tungstène<br /> “le cobalte dépasse les 90’000euro par kilo, plus de 300% en 1 ans”<br /> La consommation mondiale explose et la prod ne suis pas. De plus la Chine possède quasimment toutes les mines de la planète pour le thungstène.<br /> Autre problème le poids du matériau: de plus de 18kg/dm3 à plus de 23kg/dm3 suivants les composants.<br /> Par contre dire que le Carbure de Thungstène ne se dilate pas est un pur mensonge, tout matériaux se dilate ou rétracte en fonction de la température et le Carbure de Thungstène ne fait pas exception, j’en usine tous les jours.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bon Plan : Amplificateur WiFi 2.4GHz Xiaomi Pro (2 Antennes) 300 Mbps à 7,88€
Le SUV e-tron de Audi retardé à cause... d’une mise à jour logicielle (oui, oui)
Intel n'abandonne pas les processeurs 10nm malgré les rumeurs d'annulation
Samsung tease son smartphone pliable pour sa conférence de novembre
Surveillance : une IA peut vous trouver en fonction de votre taille, sexe ou vêtements
Red Dead Redemption 2 : la carte du jeu a fuité, et c'est évidemment gigantesque
⚡ Bon Plan : Hub HooToo USB C, 3 ports USB3.0, HDMI 4K et lecteur SD à 31,99€
Afin d'augmenter son volume de processeurs, Intel fait produire au Vietnam et en Irlande
Pour s'excuser de la panne de la semaine dernière, YouTube offre 10$ aux abonnés
Mars pourrait bien contenir suffisamment d'oxygène pour héberger la vie
Haut de page