30 ans après la catastrophe nucléaire, Tchernobyl inaugure une centrale solaire

Matthieu Legouge Contributeur
08 octobre 2018 à 17h01
0
Arche de confinement Tchernobyl
La construction de l'arche de confinement s'est achevée en 2016

Tchernobyl, la ville fantôme hautement radioactive, commence peu à peu à être réhabilitée notamment grâce à l'inauguration d'une nouvelle... centrale solaire ! Ce lieu, théâtre de l'une des pires catastrophes nucléaires de l'histoire, reste toutefois inhabitable pour l'homme, et ce, « pendant encore 24 000 ans ».

Le gouvernement ukrainien compte bien réhabiliter et exploiter la zone tampon autour des vestiges de la centrale de Tchernobyl.

Un parc de 3 800 panneaux solaires

Après avoir potentiellement sécurisé le site avec l'achèvement en 2016 de la plus grande structure mobile jamais construite par l'Homme, une arche de 257 mètres de long pour 158 mètres de hauteur et pas moins de 36 000 tonnes, les autorités ukrainiennes viennent d'inaugurer une centrale solaire comptant 3 800 panneaux photovoltaïques.

Située à quelques centaines de mètres seulement du réacteur accidenté, cette centrale solaire s'étale sur près de 1,6 hectare et a nécessité un investissement d'un million d'euros. Evguen Variaguine, le directeur du groupe ukraino-allemand Solar Tchernobyl explique : « Aujourd'hui, nous connectons la centrale au système électrique ukrainien », il ajoute : « Ce n'est pas juste une autre centrale solaire, il est vraiment difficile de sous-estimer le symbolisme de ce projet particulier ».

Bien que sa puissance reste relativement faible (1 mégawatt) et ne soit pour le moment en mesure d'alimenter que 2 000 appartements, l'entreprise Solar Tchernobyl espère produire 100 mégawatts d'ici fin 2019.

L'Ukraine souhaite prendre le chemin des énergies vertes

Après l'arrêt brutal des livraisons de gaz russe, l'Ukraine cherche à développer sa propre production d'électricité. Le pays, qui tire toujours près de 50 % de son électricité du nucléaire, espère attirer les investisseurs grâce à un prix très faible des terrains aux alentours de Tchernobyl et à un réseau électrique déjà très bien développé.

En outre, l'Ukraine achetant l'énergie verte à un des tarifs le plus élevés en Europe et dans le monde, le pays a tout intérêt à développer la part d'énergie renouvelable produite localement. Des projets de structures solaires fleurissent donc sur tout le territoire. Rien qu'en 2018, 500 mégawatts de nouvelles capacités photovoltaïques ont été raccordés. D'autres projets d'installation d'éoliennes et de panneaux solaires sont également prévus dans la zone de la catastrophe.

L'Ukraine a-t-elle trouvé le bon moyen pour réhabiliter prudemment cette zone désaffectée ? Cette nouvelle installation devrait du moins apporter un nouvel élan et un peu d'espoir dans une région où seule la nature ne craint pas de pénétrer et de reprendre ses droits.
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Tesla Cybertruck, l’impressionnant pick-up électrique venu d’ailleurs
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top