Energie : 1 milliard de dollars dépensés en lobbying pétrolier et gazier depuis 2015

le 25 mars 2019
 0
base pétrole.jpg
Pixabay

Les principaux groupes pétroliers et gaziers cotés en Bourse ont dépensé plus d'un milliard de dollars depuis la fin de la COP21 pour mener leur stratégie lobbyiste.

Le lobbying est rarement une activité à laquelle les entreprises se livrent en pratiquant la politique de l'économie, et encore moins lorsqu'on parle de groupes pétroliers et gaziers. Les cinq principaux géants cotés en Bourse, à savoir Total, ExxonMobil, Shell, BP et Chevron, ont atteint le milliard de dollars de dépenses en lobbying depuis 2015 et la fin de la COP21.

200 millions de dollars par an


La nouvelle a été dévoilée dans un rapport rendu public par l'ONG britannique InfluenceMap, relayé par de nombreux médias. Malgré leurs promesses publiques quant à la maîtrise du réchauffement climatique, ces groupes voient leurs efforts réduits à néant avec ce rapport.

Depuis 2015 et l'accord sur le climat de Paris, ils ont dépensé pas moins de 200 millions de dollars, chaque année, en relation publiques de façon à « étendre leurs opérations en matière d'énergies fossiles », indique l'organisation non gouvernementale d'outre-Manche.

InfluenceMap est formelle : « Le secteur des énergies fossiles a renforcé un programme assez stratégique visant à influencer l'agenda climatique ». Pour en venir à cette conclusion, l'ONG a disséqué les comptes, registres de lobbying et divers éléments de communications produits par les mastodontes depuis 2015. Et il est clair que la différence entre les paroles et les actes est abyssale.

Les pétroliers ne consacrent que 3% de leurs investissements dans des projets bas-carbone


Dans le rapport, on note des contacts directs entre les groupes pétroliers et gaziers et des élus et législateurs, mais aussi les millions de dollars dépensés dans le « marketing climat », ainsi que le rôle des associations professionnelles dans les négociations. Un autre fait conforte le manque de considération des groupes pour la cause climatique : les investissements totaux devraient s'élever à 110 milliards de dollars en 2019, mais seuls 3,6 milliards de dollars seront investis dans des projets bas-carbone cette année, soit 3,3%.

Un groupe comme ExxonMobil a par exemple dépensé, chaque année, pas moins de 56 millions de dollars en « marketing climat » et 41 millions de dollars en lobbying. En 2018, les cinq géants pétroliers ont dégagé 55 milliards de dollars de bénéfices. Dans le même temps, les émissions de gaz à effet de serre ont atteint un nouveau record.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top