Energie : 1 milliard de dollars dépensés en lobbying pétrolier et gazier depuis 2015

25 mars 2019 à 09h35
9
base pétrole.jpg
Pixabay

Les principaux groupes pétroliers et gaziers cotés en Bourse ont dépensé plus d'un milliard de dollars depuis la fin de la COP21 pour mener leur stratégie lobbyiste.

Le lobbying est rarement une activité à laquelle les entreprises se livrent en pratiquant la politique de l'économie, et encore moins lorsqu'on parle de groupes pétroliers et gaziers. Les cinq principaux géants cotés en Bourse, à savoir Total, ExxonMobil, Shell, BP et Chevron, ont atteint le milliard de dollars de dépenses en lobbying depuis 2015 et la fin de la COP21.

200 millions de dollars par an

La nouvelle a été dévoilée dans un rapport rendu public par l'ONG britannique InfluenceMap, relayé par de nombreux médias. Malgré leurs promesses publiques quant à la maîtrise du réchauffement climatique, ces groupes voient leurs efforts réduits à néant avec ce rapport.

Depuis 2015 et l'accord sur le climat de Paris, ils ont dépensé pas moins de 200 millions de dollars, chaque année, en relation publiques de façon à « étendre leurs opérations en matière d'énergies fossiles », indique l'organisation non gouvernementale d'outre-Manche.

InfluenceMap est formelle : « Le secteur des énergies fossiles a renforcé un programme assez stratégique visant à influencer l'agenda climatique ». Pour en venir à cette conclusion, l'ONG a disséqué les comptes, registres de lobbying et divers éléments de communications produits par les mastodontes depuis 2015. Et il est clair que la différence entre les paroles et les actes est abyssale.

Les pétroliers ne consacrent que 3% de leurs investissements dans des projets bas-carbone

Dans le rapport, on note des contacts directs entre les groupes pétroliers et gaziers et des élus et législateurs, mais aussi les millions de dollars dépensés dans le « marketing climat », ainsi que le rôle des associations professionnelles dans les négociations. Un autre fait conforte le manque de considération des groupes pour la cause climatique : les investissements totaux devraient s'élever à 110 milliards de dollars en 2019, mais seuls 3,6 milliards de dollars seront investis dans des projets bas-carbone cette année, soit 3,3%.

Un groupe comme ExxonMobil a par exemple dépensé, chaque année, pas moins de 56 millions de dollars en « marketing climat » et 41 millions de dollars en lobbying. En 2018, les cinq géants pétroliers ont dégagé 55 milliards de dollars de bénéfices. Dans le même temps, les émissions de gaz à effet de serre ont atteint un nouveau record.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Renault ZOE : un système de charge bidirectionnelle à l'essai
La première station de recharge sans fil de voitures électriques bientôt en Norvège
🔥 RED by SFR prolonge son offre 40 Go à 10€ par mois !
Une taxe GAFA
Xiaomi plancherait sur deux nouveaux smartphones utilisant des capteurs d'empreintes sous l'écran
À Toulouse, des opposants au compteur Linky gagnent un procès historique
Le sismomètre français de la sonde InSight enregistre des micro-séismes sur Mars
Le streaming s’impose mondialement face aux chaînes payantes... mais rapporte moins d'argent
Une version en réalité augmentée d'Angry Birds en préparation sur iOS
Haut de page