Marvel et DC interdisent aux créateurs de vendre librement des NFT de leurs œuvres

15 septembre 2021 à 09h44
5

Dans deux messages distincts, DC Comics et Marvel ont témoigné d'un même objectif et formellement interdit aux artistes indépendants de vendre des NFT de leurs œuvres relatives aux univers des deux éditeurs.

Les deux géants de l’industrie rappellent qu’ils sont les seuls détenteurs de la propriété intellectuelle des personnages et des univers de leurs comics.

Marvel et DC interdisent aux artistes de vendre des NFT de leurs superhéros

Traditionnellement, Marvel et DC Comics sont réputés pour laisser leurs artistes vendre librement les copies originales de leurs travaux publiés. Pourtant, les deux maisons d’édition n’appliqueront pas cette coutume pour le marché des jetons non fongibles (NFT). Les éditeurs de Batman et Spider-Man ont tous deux interdit aux artistes indépendants et à leurs employés de vendre des NFT basés sur les personnages qu’ils conçoivent ou sur lesquels ils travaillent. Les mastodontes du comics rappellent que l’ensemble des univers, des héros et des personnages estampillés DC Comics ou Marvel relèvent de la propriété intellectuelle dont ils ont tous les droits. 

« Veuillez noter que la mise en vente de toute image numérique représentant la propriété intellectuelle de DC, avec ou sans NFT, qu’elle soit réalisée pour des publications DC ou en dehors du cadre d’un engagement contractuel avec DC, n’est pas permis » a ainsi rappelé l'éditeur à ses artistes dans une lettre rendue publique en mars dernier. Ironiquement, ce document juridique a été vendu comme un art NFT pour l'équivalent de 2 000 $ en ETH le jour de sa diffusion.

De son côté Marvel a envoyé un message similaire, mais plus mesuré, à ses artistes freelance. L’entreprise a affirmé auprès de Bloomberg qu’elle mettrait prochainement en place de nouvelles opportunités sur Veve pour ses créateurs intéressés par le NFT, sans pour autant préciser leur nature. 

Un manque à gagner pour les artistes

Les créateurs voient évidemment de nouvelles opportunités s'ouvrir avec l’envolée fulgurante des crypto-monnaies et des NFT, et ce, alors que les controverses s’accumulent concernant leurs faibles rétributions pour les œuvres dérivées à succès, tels que les films du MCU basés sur les super-héros de la franchise. En les empêchant de mettre aux enchères des NFT de leurs travaux liés aux comics, Marvel et DC privent les créateurs d’une source de revenu importante.

À titre d’exemple, la déclaration de DC Comics est intervenue peu de temps après que José Delbo, ayant œuvré sur les comics Wonder Woman dans les années 80, a récolté 1,85 million de dollars en vendant certains de ses dessins originaux en NFT. Interrogés par Bloomberg, plusieurs illustrateurs ont fait part de leurs inquiétudes et surtout de leurs réserves quant à l’arrivée des éditeurs dans ce secteur. Beaucoup y voient un réel manque à gagner pour les artistes, à l’instar de ce qu’il se passe avec Hollywood.

DC Comics et Marvel sont en effet loin d’être insensibles à l’essor de ce nouvel écosystème. Marvel a sauté le pas en août dernier en lançant un NFT à l’effigie de Spider-Man sur Veve, lui permettant de récolter un total de 60 500 NFT. Un succès reconduit avec une seconde vente mettant à l’honneur Captain America avec pas moins de 93 440 NFT récoltés en moins d’une demi-heure. Face à ce succès, Marvel a évidemment décidé de réitérer l'expérience.

De son côté, DC Comics a fait une première tentative plus timide en mars dernier avec quelques œuvres de Batman. L’éditeur affirme vouloir explorer les opportunités liées à cette blockchain , un nouveau marché pour vendre des goodies aux fans. 

Source : Bloomberg

Modifié le 15/09/2021 à 13h21
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Astartes — Quand l'Empereur lui-même remarque votre talent
Dune : un voyage contemplatif sous le soleil brûlant d'Arrakis
HBO Max et DC : une série sur le Pingouin serait en route
Final Space : la série animée ne reviendra pas pour une saison 4
Lemmings : ces pauvres rongeurs qu'on a massacrés par dizaines
Superman & Lois : The CW tiendrait-elle sa meilleure série DC ?
Lisez votre chronique SF : Toute résistance serait futile !
LEGO lance un set Super Mario 64 : 2 064 pièces de nostalgie pour recréer les niveaux du jeu
Star Trek Day : les séries Discovery, Picard et les autres donnent des nouvelles
Matrix Resurrections tease l'arrivée de son trailer jeudi à coups de pilules bleue et rouge
Haut de page