Une œuvre d'art crypto vendue 131 000 $ aux enchères via Christie's

09 octobre 2020 à 14h40
2
bloc 21

Il est possible de vendre des œuvres d’art grâce à la blockchain. C’est la première vente aux enchères réalisée par Christie’s en la matière.

Grâce aux Non-fungible Tokens, des jetons uniques sur la blockchain Ethereum, il est possible pour n’importe quel artiste de vendre ses œuvres contre des crypto-monnaies. Ce marché en pleine expansion depuis plus d’un an a réussi à convaincre Christie’s qui a tenté l’expérience.

Vendre ses œuvres grâce à la blockchain

Il existe de nombreuses plateformes en ligne qui hébergent et vendent des œuvres d’art sur la blockchain Ethereum. Selon un rapport de la plateforme NonFungible.com paru en juin, depuis deux ans, ce secteur est en pleine croissance : il est passé d’un volume total de 260 290 $ en 2018 à 559 403 $ en 2019.

Le nombre de vente d’œuvres, quant à lui, a explosé pendant cette période, passant de 2 146 en 2018 à 32 084 en 2019. Cet intérêt de la part des artistes mais aussi des acheteurs a fini par attirer l’œil d’institutions ne faisant pas forcément partie du milieu des crypto-monnaies.

Une vente surestimée ?

L’œuvre qui a été mise aux enchères par Christie’s se nomme “Bloc 21” en référence au nombre maximal de Bitcoins disponibles. Elle représente un portrait de Satoshi Nakamoto, anonyme créateur ou créatrice du Bitcoin.

Cette œuvre est séparée en deux parties : l’une est physique et représente le côté “visible” avec le code du premier bloc Bitcoin au dos de la peinture. L’autre est numérique, prenant la forme d’un Non-Fungible Token et représente le côté “invisible”.

Bien que l’œuvre ait été vendue pour 131 000 dollars, elle était estimée au départ entre 12 et 18 000 dollars. Même si l’estimation de départ était sous-évaluée, ou celle la vente sur-évaluée, cela fait de cette œuvre le Non-Fungible Token vendu le plus cher de l’histoire des crypto-monnaies !

Source : Cryptobriefing

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
newseven
Les ventes d’œuvres d’art sont souvent utilisé pour le blanchiment d’argent .<br /> imf.org<br /> the-art-of-money-laundering-and-washing-illicit-cash-mashberg.pdf<br /> 431.58 KB<br />
Urleur
A notre époque l’art pour certain n’est pas synonyme d’art, mais d’argent, pour encore faire plus d’argent.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Cyberpunk 2077 : un Night City Wire dédié aux véhicules est prévu le 15 octobre
Le gouvernement dévoile ses pistes pour réduire l'empreinte environnementale du numérique
Les Fitbit Sense font désormais électrocardiogramme, même en Europe !
The Medium (aussi) va louper le lancement de la Xbox Series X
Xbox Series X | S : Microsoft dévoile une publicité inédite pour ses consoles
Oceanbird : le cargo éolien qui veut transporter jusqu'à 7000 voitures en polluant 90 % moins
Devialet lance des écouteurs intras sans-fil, les Gemini... comme des mini-Phantom à 299 €
La société Square, fondée par Jack Dorsey, achète 50 M$ de Bitcoin (BTC) pour sa trésorerie
DuckDuckGo vous aide désormais à tracer vos itinéraires... de manière totalement privée
Gmail Go est désormais accessible à tous les utilisateurs Android
Haut de page