Alors, on regarde ? The Suicide Squad

28 juillet 2021 à 16h25
13

Ce 28 juillet, entre 40 films et séries Marvel/Disney, c'est au tour de DC Comics et Warner Bros. de tirer. Et histoire de ne pas passer inaperçu, The Suicide Squad version James Gunn (Gardiens de la Galaxie) a assurément décidé de ne pas mettre de gants et d'y aller à fond.

Mais que vaut vraiment cette nouvelle version annoncée comme fun et décomplexée, surtout comparée à la précédente itération ?

The Suicide Squad : on ne reprend pas vraiment les mêmes et on ne recommence pas vraiment non plus

Les reboots d'œuvres, ce n'est assurément ni une nouveauté ni quelque chose qui risque de disparaître tout de suite. Mais rebooter un film cinq ans seulement après sa sortie, voilà qui n'est pas banal. Car pour ceux qui l'ignoreraient, et même si Warner Bros. ne veut pas officiellement parler de reboot et évoque plutôt une « suite indépendante », ce The Suicide Squad de 2021 par James Gunn est une nouvelle adaptation des comics DC, bien différente du Suicide Squad de 2016 par David Ayer.

Certes quelques personnages/interprètes du précédent opus sont de retour (Harley Quinn, Amanda Waller…), mais les nouvelles têtes sont tellement nombreuses, et surtout le ton est tellement différent, qu'il est difficile de ne pas y voir une nouvelle formule pensée pour faire oublier la sombre et très peu appréciée précédente version. D'ailleurs, vous pouvez y aller sans connaître la moindre chose sur le DCEU, le long-métrage s'amuse dans son coin sur ses propres bases.

The Suicide Squad © Warner Bros
© DC / Warner Bros.

Gardiens de la gralaxie

À la manière de ses films pour le MCU, James Gunn (ici à la réalisation et à l'écriture) s'amuse. Ses anti-héros, des super-vilains de seconde zone envoyés en mission suicide en échange d'une possible réduction de sentence, sont tous plus cassés ou odieux les uns que les autres. Leurs attitudes et relations atypiques fonctionnent la plupart du temps, et on s'amuse des situations régulièrement absurdes et souvent explosives dans lesquelles ils se retrouvent.

Le casting est des plus appréciables (Idris Elba, John Cena, Joel Kinnaman, Daniela Melchior, Peter Capaldi…), et même King Shark fonctionne plutôt bien. Seule Margot Robbie en Harley Quinn est assez rapidement pénible, mais cela va un peu avec le personnage après tout. Tout ne fonctionne d'ailleurs pas aussi bien qu'espéré, et certains passages et dialogues tombent un peu à plat et peuvent presque paraître trop sages dans un tel contexte.

The Suicide Squad © Warner Bros
© DC / Warner Bros.

L'ensemble manque aussi du côté surprenant voire « révolutionnaire » que proposait le premier Gardiens de la Galaxie, et que l'on pouvait attendre ici. Mais Gunn s'amuse régulièrement à la musique et à la réalisation en multipliant les références et plans originaux, ce qui rend l'ensemble heureusement divertissant. Bref, le film remplit ses multiples contrats sans pour autant briller d'originalité autant qu'espéré : amuser la galerie en toute décontraction, faire oublier Suicide Squad et donner envie de voir la future série dédiée au personnage Peacemaker .

Alors, on regarde ?

Si vous êtes un enfant : non. The Suicide Squad est vulgaire, sanglant et trash, et vous n'avez rien à faire devant ce film.

Si vous êtes un adulte, en revanche, et que vous recherchez un divertissement décomplexé qui part dans tous les sens avec des personnages décalés, vous pouvez y aller. Surtout si vous avez aimé Gardiens de la Galaxie, même si le film Marvel lui reste supérieur.

Modifié le 29/07/2021 à 11h35
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
13
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Dune : un voyage contemplatif sous le soleil brûlant d'Arrakis
Marvel et DC interdisent aux créateurs de vendre librement des NFT de leurs œuvres
HBO Max et DC : une série sur le Pingouin serait en route
Final Space : la série animée ne reviendra pas pour une saison 4
Lemmings : ces pauvres rongeurs qu'on a massacrés par dizaines
Superman & Lois : The CW tiendrait-elle sa meilleure série DC ?
Lisez votre chronique SF : Toute résistance serait futile !
LEGO lance un set Super Mario 64 : 2 064 pièces de nostalgie pour recréer les niveaux du jeu
Star Trek Day : les séries Discovery, Picard et les autres donnent des nouvelles
Matrix Resurrections tease l'arrivée de son trailer jeudi à coups de pilules bleue et rouge
Haut de page