Alors, on regarde ? Zack Snyder's Justice League

22 mars 2021 à 10h40
23

Presque quatre ans se sont écoulés depuis la sortie de Justice League, le film censé être l'apothéose du DCEU comme peuvent l'être les films Avengers pour le MCU. Perclus de problèmes lors de sa production, notamment lors de la finition du long-métrage, où Joss Whedon reprendra le film après le départ de Zack Snyder pour raisons personnelles, le film de 2 heures n'a pas convaincu les foules.

Aujourd'hui, voici venir la bien nommée Zack Snyder's Justice League, une version de 4 heures cette fois entièrement chapeautée par le réalisateur initial. Mais un remontage et de nouvelles scènes peuvent-ils compenser les faiblesses du film original ? Rien n'est moins sûr.

Une version plus riche, mais pas moins médiocre

Avec deux heures supplémentaires, Snyder a sans surprise profité de l'occasion pour mieux introduire et développer certains personnages, trop rapidement traités précédemment. C'est notamment le cas de Cyborg ou encore de Steppenwolf, le grand méchant qui gagne en passant une armure difficile à manquer. Certains passages sont également remontés, réorganisés et enrichis pour une narration d'ensemble qui se tient un peu mieux globalement. Et… c'est malheureusement tout ce que j'ai trouvé de positif à dire sur cette version de 4 heures.

Car le film donne régulièrement le sentiment d'avoir été rempli à la va-vite par les scènes coupées précédemment, débouchant ainsi sur un film décousu, mal rythmé et trop souvent ennuyeux (toutes les scènes montrant Lois Lane qui pleure Superman en sont le meilleur exemple). L'œuvre donne finalement l'impression d'être une collection de scènes collées les unes à la suite des autres plutôt qu'un véritable tout cohérent, où il est très difficile de se sentir impliqué.

De nombreux nouveaux personnages font également des caméos aussi gratuits qu'inutiles (la palme étant remportée par l'épilogue, parfaitement abusé et qui ressemble à un appel à l'aide de Snyder). J'espère d'ailleurs que vous n'aviez pas trop d'espoirs dans le Joker. Sur le fond donc, à l'instar du film de 2017, du recrutement de l'équipe de héros jusqu'à l'affrontement final, pas grand-chose ne va. D'autant que l'ensemble se prend toujours beaucoup trop au sérieux pour son propre bien, et seul Flash parvient à ajouter un peu d'air à l'ensemble, bien trop lourd.

Zack Snyder's Justice League © HBO Max
© DC Films

Ralentis partout, Justice League nulle part

Et la forme ne vient rien sauver. Non seulement l'OST de Junkie XL (Mad Max: Fury Road) est parfaitement décevante, mais surtout Snyder fait du Snyder à 9 000 %. Ralentis inutiles absolument partout (on aurait facilement pu gagner 30 minutes de film sans), photo surchargée de couleurs aux goûts douteux, effets spéciaux à la qualité très variable… J'en viendrais presque à regretter de ne pas avoir vu le film dans sa future version en noir et blanc pour moins me sentir agressé. Impossible également de ne pas relever le choix étrange et difficile à expliquer du réalisateur de proposer son film au format… 4:3.

Quelques scènes fonctionnent bien (je pense notamment à Superman face à une certaine hache, ou à Wonder Woman dans la banque, par exemple), mais il s'agit de quelques exceptions dans un océan de moments passables, voire médiocres. Ah, si, cette version a au moins eu la bonne idée de retourner les scènes où Henry Cavill voyait précédemment sa moustache supprimée via CGI, pour un résultat assurément moins… gênant.

Alors, on regarde ?

Zack Snyder's Justice League est-il un meilleur film que Justice League ? Très légèrement, oui. Est-ce que cela en fait pour autant un bon film ? Je serais tenté de répondre que non. Je pense que c'est assez simple : si vous avez aimé le film original, vous devriez apprécier cette nouvelle version. Si en revanche vous n'aviez pas été convaincus, cette seconde mouture n'y changera probablement rien.

Malgré une narration un peu plus cohérente et une meilleure introduction de certains personnages, le prix à payer de deux heures de pellicule supplémentaire est dur à avaler tant Snyder fait ce qu'il veut jusqu'à saturation, pour aboutir à un film qui se prend trop au sérieux tout le temps. Ralentis et effets visuels médiocres jusqu'à la nausée (sans même parler de ce choix du format 4:3), longueurs, scènes et caméos inutiles qui cassent le rythme déjà longuet, ou encore épilogue absurde… Le réalisateur s'est fait plaisir en remplissant à ras bord son œuvre avec tout ce qui lui passait sous la main, et seuls les fans absolus parviendront à digérer cette vision.

Zack Snyder's Justice League est disponible à l'achat ou à la location sur de nombreuses plateformes de VoD , en VF et en VOSTFR.

Modifié le 27/05/2021 à 09h52
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
20
samfisher3801
Je suis en total désaccord avec cette critique <br /> Le seul truc un peu chelou c’est effectivement la dernière scène qui a été ajoutée et qui fait tâche.<br /> Le reste c’est du Snyder tout craché, donc si on adhère à son style (j’ai adoré MoS et BvS), on ne peut pas être choqué par cette version. Les ralentis, les couleurs, etc font partie de son style, c’est comme ça.<br /> Je me suis moins ennuyé pendant cette version de 4 heures que devant la version de Whedon de 2017 qui n’avait absolument aucun sens.<br /> Pour le côté sérieux, c’est dans la lignée des deux films précédents. Faut l’accepter également. L’humour et les blagues ça a été tenté dans la version de 2017, c’était raté.<br /> JunkieXL fait du JunkieXL, il reprend les thèmes de MoS et BvS qu’il distille parfaitement dans les scènes.<br /> «&nbsp;si vous avez aimé le film original, vous devriez apprécier cette nouvelle version. Si en revanche vous n’aviez pas été convaincus, cette seconde mouture n’y changera rien.&nbsp;»<br /> Je suis encore moins d’accord avec cette phrase. Les deux films n’ont absolument rien à voir. La trame principale est la même mais ce ne sont pas du tout les mêmes films.
Hulk69
alors est ce que c’est mieux que Batman forever?
elminster44
Le format 4:3 m’a rebuté, j’ai cru à un bug de ma version licence global en 4K.^^<br /> Bon du coût je sais pas quoi faire, me forcer à regarder un peu plus que les 5 premières min ou pas…
dede63
Ca ressemble à une critique d’un fan des Marvel, DCU à toujours était noir, c’est un univers différent que Mr le journaliste n’a pas l’air de comprendre.<br /> L’histoire est plus profonde, plus explicite où ont en apprend beaucoup sur les personnages qui n’ont pas leurs propre film.<br /> Sur IMB, la note de la version 2017 est de 6,8 et celle de Snyder viens de monté a 8,9 ( preuve que le public adore cette version )<br /> Bref, j’aime pas comment cette article crache sur cette version, l’auteur de l’article aurai pu rajouté que c’était son ressentie, alors que quand je le lis, j’ai l’impression qui essaie de faire croire à tous le monde que le film n’apporte rien alors que c’est faux.
nicgrover
6 mn peut-être…
kisama56
On se demande si on a vu le même film.<br /> Serte il n’est pas parfait, mais il proche du niveau d’un batman vs superman version longue et … c’est déjà pas mal.<br /> On comprend enfin l’histoire et celle-ci a un sens car elle prend le temps d’être posée.<br /> Y a des scène complètement nawak (Diana qui utilise ses bracelets à la prise d’otage, alors qu’elle avait juste à donner un bon vieux coup de point) mais c’est un film de super héro.<br /> La baston entre la justice league et superman d’un point de vu scénario est tiré par les cheveux juste pour donner cette scène aux spectateurs mais tout est tellement plus cohérent dans ce film que ça fait du bien.
samfisher3801
Ce format 4:3 est juste l’image telle qu’elle a été filmée. On est trop habitué aux images écrasées en hauteur.<br /> J’ai regardé le film et j’ai enchainé avec le premier épisode de Falcon &amp; Winter soldier qui prend seulement la moitié de l’écran en hauteur et ça m’a bien plus choqué.
Carlitto
Le format du film N’EST PAS 4:3 !!!<br /> C’est tout simplement le format 1.33 qui est celui d’origine du cinéma avant qu’on n’utilise le CinemaScope (de 2.35 à 2.55), le VistaVision (1.85 horizontal), le 70mm (de 2.20 à 2.41), le Super35 pellicule ou numérique.<br /> La raison ?<br /> Il suffisait de lire le cinéaste : choix de ce format pour un aspect plus «&nbsp;authentique&nbsp;», plus «&nbsp;film d’auteur&nbsp;», et aussi, parce qu’il pense que la majorité des gens le regarderont sur … leur téléphone…!!!<br /> Quant au film en lui-même ?<br /> Ni bon, ni mauvais. C’est comme si vous reprochiez à MacDo de ne pas servir de plats gastronomiques, ou quand vous allez au restaurant et qu’on vous sert du surgelé.<br /> Est-ce du cinéma ?<br /> En la forme : oui<br /> Sur le fond : cette enfilage de clichés issus de la sous culture américaine est aussi vain qu’oubliable…
Moonchild72
Cette nouvelle version est exceptionnelle, tout y est montré et expliqué dans les moindres détails, chaque personnage à l’exception de Superman est bien développé, Cyborg et Flash montrent enfin leur importance, Batman est un vrai leader un peu paumé, Wonder Woman une vrai amazone à la fois féminine et impitoyable, l’histoire avance à bon rythme, c’est un vrai régal.<br /> Je n’ai pas vu passer les 4 heures, que du bonheur. Ne vous fiez pas à l’avis d’Antoine Roche qui n’a pas compris le film.<br /> C’est sombre, c’est quasiment sans humour, c’est du DC ! Bravo à Snyder pour cette vision respectueuse des personnages et du matériel initial.<br /> Et le film je l’ai regardé en 16:9 sur ma TV en jouant avec les paramètres d’affichage de celle-ci sans aucune bandes noires. On ne perd quasiment rien de l’image de base.<br /> Signé : un fan des super-slips, du MCU et du DCU et autres joyeusetés super héroïques.
Carlitto
Moonchild72:<br /> Et le film je l’ai regardé en 16:9 sur ma TV en jouant avec les paramètres d’affichage de celle-ci sans aucune bandes noires. On ne perd quasiment rien de l’image de base.<br /> Snyder a pensé son film pour être vu en 1.33 et il y en a qui l’anamorphosent !!! Déjà que c’est boursouflé, mais là…<br /> Ça me rappelle, en sens inverse, le pan&amp;scan du temps de la VHS !
zur_ten
Complètement en désaccord avec cette critique. Snyder a donné une vraie leçon à Whedon.
Doss
Carlitto:<br /> Le format du film N’EST PAS 4:3 !!!<br /> C’est tout simplement le format 1.33<br /> 4/3=1,33… bref tu joue sur les mots <br /> Carlitto:<br /> , et aussi, parce qu’il pense que la majorité des gens le regarderont sur … leur téléphone…!!!<br /> Le téléphone portable sont 16/9 voir plus.
zeebix
J’ai regardé cette version, et elle est nettement meilleure que la première, plus détaillée (en 4 heures en même temps) mieux faites de façon générale, le temps passe finalement vite.<br /> Mon seul regret, le choix du format, mais passé les premières minutes on s’y fait finalement.<br /> Bref très sympa.
Ipoire
Critique a côté de la plaque.<br /> Perso je me suis régalé sur cette version, absolument bien réalisé, Zack a sauvé les honneurs !<br /> J’aimerais trop que la suite arrive, c’était vraiment un bon film, mieux qu’avengers.
flormois
Cette critique, comme tant d’autres critiques négatives en France concernant Snyder, me gêne d’autant plus que les mêmes critiques attribuent des notes largement supérieures au films Marvel qui sont pourtant de pures daubasses sans âmes depuis des années (EcranLarge est sans doute le pire). Snyder serait l’équivalent d’un Joss Whedon, ce serait déjà consternant de mauvaise foi, mais le soucis c’est que Snyder a beau ne pas être un grand cinéaste, C’EST au moins un cinéaste. Les scènes d’action sont lisibles, l’humour est moins lourdingue que chez Marvel, le scénario n’est PAS plus stupide, et la mise en scène est INFINIMENT supérieure à tout ce qu’a pu pondre Disney/Marvel depuis 10 ans en terme de super-héros, même en prenant en compte les tics de direction de Snyder (ralentis, super gros plans, etc.). On ne peut pas ET descendre Snyder ici, ET adouber les productions atones de Disney de l’autre côté. Black Panther est d’une médiocrité sans nom, Captain Marvel n’en parlons pas, et les deux derniers Avengers sont une vraie purge. Snyder n’est pas un grand réal, mais encore une fois, c’est au moins un réal et pas le énième tâcheron d’Hollywood soumis aux nouvelles règles woke.<br /> Surtout, sa mise en scène est parfaitement adaptée à la thématique des super-héros. Snyder filme ses héros comme des demi-dieux, ce que sont stricto sensu les super-héros de DC. Son sens de l’épique, même avec moins de moyens que Marvel, est largement supérieur à tout ce qui se fait ailleurs. Autre point qui gêne dans la critique ci dessus, le fait d’oser dire que cette seconde version est quasi identique à la première. A ce niveau de mensonge, c’est de l’art : le film dure le double de temps, et surtout, seule la moitié des scènes d’origine ont été retenues au final. Tout ce qui a été fait par Whedon a été jeté à la poubelle, sans même parler du montage revu, de l’étalonnage, des scènes sur Cyborg, du nouveau look du méchant, etc. Cela n’a strictement plus rien à voir. J’avais détesté le Justice League de Whedon, illisible, foutraque et parfois grotesque, mais là les 4 heures sont passées comme une lettre à la poste, même si on ressort de là avec l’impression d’avoir vu un très bon film de divertissement mais pas plus (ce qui est déjà énorme dans le flot de médiocrité des films de super-héros). Au final, nombre de critiques semblent choisir un camp (les pro Marvel contre un DC que l’on se plait à enlaidir jusqu’à l’absurde), tout en oubliant que les vrais films de cinéma sur les super-héros, c’est bien dans l’univers DC qu’on les a eu (les Batman de Nolan, le Joker récemment, et Snyder dans une moindre mesure). Seul le Spiderverse de Sony a réalisé le miracle coté Marvel. Tout, absolument tout le reste est bon à jeter à la benne et ne mérite pas qu’on s’y attarde plus de 5 minutes. Et c’est peu de le dire…
Carlitto
Doss:<br /> 4/3=1,33… bref tu joue sur les mots<br /> Le 4/3 tout comme le 16/9e ne sont pas des formats cinéma mais des formats TV. La différence me semble importante à préciser. Pour le reste, je reprends les propos de Snyder.<br /> flormois:<br /> Cette critique, comme tant d’autres critiques négatives en France concernant Snyder, me gêne d’autant plus que les mêmes critiques attribuent des notes largement supérieures au films Marvel qui sont pourtant de pures daubasses sans âmes depuis des années (EcranLarge est sans doute le pire<br /> Alors là, pour le coup, je suis entièrement d’accord !<br /> flormois:<br /> Snyder n’est pas un grand réal, mais encore une fois, c’est au moins un réal et pas le énième tâcheron d’Hollywood soumis aux nouvelles règles woke.<br /> C’est même pour cela qu’il fait l’objet d’un véritable mépris depuis 300, certains qualifiant son cinéma de «&nbsp;nauséabond&nbsp;».<br /> C’est également pour cela que l’univers DC est systématiquement descendu par les mêmes critiques qui enscencent les Marvel…
papuya
Comme beaucoup ici, je ne partage pas l’avis de Clubic sur le film.<br /> La version de 2017 ressemble à un téléfilm : mauvais effets spéciaux, scénario bancal, etc…<br /> J’aime beaucoup le style de Snyder donc j’adore cette version comme j’ai détesté la version de Whedon.<br /> Evidemment, le film n’est pas parfait. Mais, honnêtement, c’est le meilleur film que j’ai pu voir depuis le depuis de la crise sanitaire…
Ubwi
On ne filme quasiment plus en 4/3, le 16/9 étant le format de tout écran ou presque de nos jours.<br /> Ici c’est un choix du réalisateur, mais en tous cas si ta télé «&nbsp;écrase&nbsp;» l’image en 16/9, elle est mal réglée. L’image en 16/9 est plus élargie, comme notre champ de vision, d’où l’avancée dans ce format. Tu fais le test avec tes mains : tu les mets en parallèle devant tes yeux et tu remontes avec une main et descends avec l’autre, tu auras moins de hauteur que de largeur (faut les mettre en verticale pour tester la largeur).
Hollyvier
Critique rédigée par un attardé fan de Marvel et de ses films débiles à humour tout aussi débiles et infantilisants
Bibifokencalecon
La nouvelle version est pour moi meilleure que la précédente, mais n’en fait pas un film «&nbsp;exceptionnel&nbsp;» pour autant.<br /> Avec 4h de films (plusieurs arcs narratifs), cela lui a permis de donner plus de profondeur à chaque héro et «&nbsp;l’ennemi&nbsp;». Le style de Snyder est clairement visible : le côté parfois «&nbsp;lent&nbsp;», le slow-motion récurrent, le côté «&nbsp;sombre&nbsp;», etc. C’est sa marque de fabrique : on aime ou on déteste, comme du Villeneuve, du J.J. Abrams ou encore du Tim Burton.<br /> C’est pourquoi, au final, le film est mieux structuré que le précédent. Plus cohérent avec l’approche DC initiale qui se voulaient plus sombre/réaliste que celui de Marvel (plus fantastique, plus familial), bien que DC ait changé cette approche ces dernières années pour se conformer à une vision à la Marvel.<br /> Au niveau du film lui même, le fait de découper par arc narratif (pour réintroduire chaque personnage) coupe le rythme général. Mais il faut se mettre dans le contexte où il devait sortir en 2017. Avant Aquaman et juste après Wonder Woman. Le film est une suite directe de Batman v Superman, lui même la suite de Man of Steel. Il devait introduire Flash, Aquaman et Cyborg (pour leurs prochains films).<br /> Le Snyder Cut complète ce 1er cycle, introduisait la fondation de la Justice League, et permettait de lancer le «&nbsp;grand méchant commun&nbsp;» de la prochaine saga. L’équivalent du Thanos de Marvel. En cela, il le fait plutôt bien. On ne peut pas reprocher à Snyder de ne pas être un passionné personnel de DC. Ses choix scénaristiques lui appartiennent (on se souvent du célèbre «&nbsp;Martha&nbsp;»).<br /> Reste qu’au final, comme me disait un ami : «&nbsp;C’est un film de Snyder, par Snyder et pour Snyder&nbsp;». Certes, il rend hommage aux fans, mais c’est avant tout un film cathartique pour clore le décès de sa fille, la fin de son univers DC, et la fin de sa collaboration avec DC.<br /> [Ajout] Quant au format «&nbsp;4:3&nbsp;», c’est un choix inital de Snyder pour le format IMAX (carré). Il voulait tenter l’expérience et pendant le tournage, il a adoré ce format. C’est un choix artistique personnel.
Hulk69
J’ai essaye, j’ai tenu 30mn. Pour moi c’est un mix entre transformer et Bioman… Je suis sur que certain vont aimer!
backsec
J’ai aimé, mais frustrant une fois la fin visionnée (qui met l’eau à la bouche) car aucune suite officialisée à ce jour.
pecore
En lissant certains messages j’ai l’impression de revenir des années en arrière et à la guerre entre les JRPG type Final Fantasy ou Dragon Quest et les RPG à l’occidentale, type Bardur’s Gate ou Fallout. A chaque fois je me disais : «&nbsp;Pourquoi comparer deux choses dont la ressemblance n’est que dans le nom et pourquoi dont on forcement adorer l’une et détester l’autre&nbsp;». Personnellement j’aime les deux, pour des raisons différentes l’une de l’autre.<br /> Il en va de même entre les films Marvel et les film DC. J’aime les deux pour des raisons différentes. Les DC sont plus sombres et plus profonds. Les Marvels sont plus légers et plus faciles à regarder. On trouve de bons films et des moins bons chez les deux. Tout dépend de ce que l’on recherche au final.<br /> Je termine en disant que j’aime beaucoup Sniders et que j’aurai aimé qu’on lui foute la paix pour la réalisation de ce Justice Ligue.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le scénario de Dune écrit en 2018... sous MS-DOS, sur un logiciel vieux de 30 ans
Dune Partie 2 est maintenant officiel
What If…? : de l'anthologie et de l'animation pour un résultat qui fait des Marvel
Mission M’Other : on visite la France (apocalyptique) de 2032
Marier Raspberry Pi et LEGO® n'a jamais été aussi facile grâce au Build HAT
Ce téléphone que vous aviez enfant, vous vous souvenez ? Maintenant il passe des appels
La Jetée — Plus qu'un court-métrage, un véritable classique
Hawkeye : la série de Disney+ s'offre un nouveau trailer prometteur
DC FanDome 2021 : les annonces qu'il ne fallait pas manquer
DC FanDome 2021: Doom Patrol et Titans reviendront pour des saisons 4
Haut de page