L'Intel X58 en pré-retraite à l'approche du lancement du X79 ?

05 octobre 2011 à 16h41
0
Intel a annoncé hier l'entrée en pré-retraite du chipset « X58 », qui est jusqu'à présent resté le vaisseau amiral du fondeur de Santa Clara, depuis son lancement au quatrième trimestre 2008, il y a près de trois ans !

0000014004633990-photo-intel-x58-express.jpg

Les dés sont donc jetés pour l'« Intel X58 Express I/O Hub », compagnon des puissants processeurs Core i7 de la série 900, et en particulier du Core i7-990X qui reste à ce jour le processeur grand public le plus performant au monde, devant les pourtant plus récents Sandy Bridge.

Les intégrateurs et distributeurs ont jusqu'au 27 avril 2012 pour passer commande et seront livrés au plus tard dans un an, le 5 octobre 2012. Passé cette date, le « X58 » sera commercialisé jusqu'à épuisement des stocks.

L'« Intel X58 » sera prochainement supplanté par le « X79 », quand la plateforme Sandy Bridge E verra finalement le jour, après d'innombrables rebondissements. Intel n'a communiqué aucune date mais on parle aux dernières nouvelles d'un lancement le mois prochain, courant novembre, peu avant le lancement de la plateforme Ivy Bridge de milieu de gamme, en début d'année prochaine.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes : le meilleur des bons plans de ce mercredi soir (2ème démarque)
Fujifilm annonce le GFX100S, un moyen format de 102 Mp prometteur
Avec OVNI(s) et ses bonnes ondes, on a envie de croire en 2021
Voici le Leica M10-P Reporter, un boîtier en édition limitée en hommage à la photo de reportage
Skate : le prochain opus de la licence est développé par Full Circle
Puyo Puyo Tetris 2 arrive sur Steam le 23 mars
Test Philips 55OLED855 : un écran OLED très fin pour une image profonde
PlayStation Plus : Control Ultimate Edition, Concrete Genie et Destruction AllStars offerts en février
Norton lance son offre Soldes avec la solution 360 Deluxe à moins 57%
Carton plein pour Hitman 3, qui a déjà rentabilisé ses coûts de développement
Haut de page