gamescom : Nvidia annonce enfin ses Geforce RTX

Par
Le 21 août 2018
 0
img_0519.jpg

Nous étions présents hier à Cologne pour la Gaming Celebration de Nvidia en préambule de la Gamescom. Un événement qui a enfin levé le voile sur les nouveaux GPU gamer de la marque leader dans le domaine. Si vous n'avez pas suivi notre live-tweet d'hier soir, voici un récapitulatif complet des annonces.

Malgré les nombreux leaks de ces derniers jours, "complètement faux" d'après les termes légèrement tintés de mauvaise foi de Jen-Hsun Huang, le CEO de Nvidia, les Geforce RTX 2070, 2080 et 2080 Ti sont officielles !

Le Ray Tracing comme nouveau fer de lance


Si Nvidia a décidé de passer sa dénomination GTX à RTX, c'est pour marquer le coup. En effet selon eux, le gap technologique est aussi important que l'avènement de CUDA en 2006. C'est aussi pour ça que la gamme passe de 10XX à 20XX.

Et pour cause : le Ray Tracing est un peu le graal du graphisme informatique. Il s'agit de traiter l'information en se basant sur les règles de la physique, par opposition à la rasterisation, utilisée aujourd'hui pour tous les graphismes en temps réel (principalement pour les jeux-videos). Avec la rasterisation, on applique des textures sur des polygones, et on place des lumière fictives dans une scène 3D. Avec un ensemble d'astuces plus ou moins compliquées, on génère des ombres, reflets, et autres effets de transparence.

nvidia-geforce-rtx-20-series-performance-1030x579.png
Le gap entre les générations 10XX et 20XX est énorme, à relativiser tout de même car la nouvelle unité de mesure "RTX OPS" prend en compte le ray tracing qui n'était pas optimisé sur la génération précédente


Le Ray Tracing a contrario, reproduit le fonctionnement naturel de l'oeil, des rayons lumineux provenant de différentes sources (soleil, lumières artificielles, etc) viennent frapper une surface constitué d'un matériau dont les propriétés vont renvoyer l'information à l'oeil, créant une image naturelle et fiable. Cette technique est par contre infiniment plus exigeante en terme de puissance de calcul par rapport à la rasterisation, qui excelle via une parallélisation hyper optimisée.

C'est donc un nouveau GPU que nous propose Nvidia, avec un pipeline de génération d'image hybride, impliquant en permanence une part de calcul ray tracing, ainsi que de la rasterisation classique. Un "tensor core" est aussi présent afin de tester en temps réél le système de ray tracing, afin de fournir des résultats efficaces.


rtxplatform002.png

La nouvelle game Geforce RTX


C'est donc trois références qui seront disponibles dès le 20 septembre - les précommandes sont d'ores et déja ouvertes - chez tous les e-commerçants high-tech.

  Geforce RTX 2070 Geforce RTX 2080 Geforce RTX 2080 Ti
Finesse de gravure 12mm 12mm 12mm
Unité CUDA 2 304 2 944 4 352
Fréquence 1 410 MHz 1 515 MHz 1 350 MHz
Fréquence mode boost 1 710 / 1 620 MHz 1 800 / 1 710 MHz 1 635 / 1 545 MHz
Mémoire 8 Go GDDR6 8 Go GDDR6 11 Go GDDR6
Bus mémoire 256-bit 256-bit 352-bit
Bande passante mémoire 448 Go/s 448 Go/s 616 Go/s
TDP 175W / 185W 215W 250W
Prix 639 € 849 € 1 259 €

Dans les faits, même si les démos de ray tracing étaient assez impressionnantes, on sentait tout de même un sérieux coup de mou au niveau des FPS, notamment sur Shadow of The Tomb Raider, un des premiers jeux qui sera optimisés RTX. La couche software et l'optimisation n'en étant qu'à ses débuts, on ne doute pas que tout cela s'améliorera avec le temps.

Quoi qu'il en soit, nous avons hâte de mettre la main sur ces nouvelles cartes, et de réaliser des tests complets sur Clubic.



Retrouvez notre test complet des GeForce RTX 2080 & 2080 Ti.
Modifié le 21/09/2018 à 16h38
scroll top