BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle

13 novembre 2019 à 11h45
56
BMW
© IStock Studio / Shutterstock.com

BMW a annoncé le 8 novembre le lancement de son programme de recharge bidirectionnelle BCM (pour Bidirectional Charging Management). La conception de nouveaux véhicules s'apprête à débuter, avec l'objectif de fournir, d'ici 2021,50 exemplaires de son i3 électrique équipés de cette technologie.

À terme, ce programme doit permettre une meilleure gestion des pics de consommation liés aux véhicules électriques.

Au secours des réseaux d'électricité nationaux

La recharge bidirectionnelle fait partie des pistes envisagées par les pouvoirs publics et les constructeurs automobiles pour faire face à la surconsommation des véhicules électriques. Ces voitures sont de plus en plus répandues : en France, un baromètre publié le mois dernier fait état de 200 000 véhicules électriques en circulation, et une hausse de 37 % sur un an. L'objectif d'un million de véhicules en circulation a été fixé pour 2022.

Lorsque les propriétaires de tous ces véhicules les branchent simultanément pour les recharger, on assiste à un pic de consommation auquel le réseau risque de ne pas pouvoir faire face. En général, ce pic se produit entre 19 et 20 heures.


La charge bidirectionnelle est une charge réversible : les batteries de voitures équipées de cette technologie peuvent injecter de l'énergie dans le réseau électrique. Selon leurs besoins et la charge dont elles disposent, elles viennent au secours de la production nationale. Outre BMW, c'est un système déjà mis à l'essai par Renault sur sa ZOE. Nissan a également signé un partenariat avec EDF en septembre dernier pour le développement de cette « recharge intelligente ».

Des tests jusqu'en 2024

Dans son communiqué de presse, BMW déclare : « En adoptant une approche holistique, les partenaires interdisciplinaires du projet visent à relier pour la première fois véhicules, infrastructures de charge et réseaux électriques, afin de faciliter une utilisation la plus large possible des énergies renouvelables tout en augmentant la fiabilité de l'alimentation ». 50 BMW i3 électriques à charge bidirectionnelle doivent être produites d'ici 2021. Ensuite, et jusqu'en 2024, les véhicules seront testés dans des conditions réelles en Allemagne, avec la participation du ministère fédéral des affaires économiques et de l'énergie, et celle du centre aérospatial allemand.

La mise au point des véhicules fera également intervenir d'autres acteurs. BMW est à la tête d'un consortium regroupant divers instituts de recherche allemands ainsi que TenneT, l'un des principaux fournisseurs et gestionnaire d'électricité en Allemagne et aux Pays-Bas.


Parallèlement au programme BCM développé en Allemagne, BMW est déjà impliquée dans un projet similaire de l'autre côté de l'Atlantique. En Californie, le constructeur développe une flotte de 300 véhicules électriques utilisant cette technologie. Les enseignements tirés des tests réalisés aux États-Unis pourraient être utilisés dans le programme allemand.

Source : Electric Cars Report
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
56
21
Goodbye
Ici, par contre ils sont ou ceux qui disait qu’aucune solution n’était possible ?<br /> Ah…<br /> Je vous reconfirmes, d’ici que toutes les voitures d’Europe soit électrique, la question ne se poseras même plus !
odyssseus
Si les batteries ont un nombre de charges/décharges limité, elles ne vont pas aimer.
nirgal76
Et donc l’énergie que l’on a payé pour recharger notre voiture est renvoyée dans le réseau. On est remboursé de ça ? et à combien le kwh ? Si on a rechargé en heure creuse et que l’on branche sa voiture en heure pleine pour renvoyer de l’électricité sur le réseau, on gagne de l’argent ?
Goodbye
Pas sur d’avoir compris ?<br /> De qu’elle transition européenne tu parles ?
GRITI
A chaque que j’entends parler de ce principe de charge bidirectionnelle je me pose aussi ces deux questions:<br /> -usure de la batterie<br /> -redistribuer de l’énergie que l’on a payée<br /> Surtout que si les prix fluctuent beaucoup à cause de linky selon les moments de l’année, l’heure de la journée etc… peut-on imaginer que quelqu’un a rechargé son véhicule à un moment où elle était facturée plus chère et que quand il renvoie l’électricité dans le réseau, celle-ci lui soit remboursée au tarif en vigueur au moment de ce « partage ».
clintl
J’aimerai bien savoir comment cela sera facturé.<br /> Quand je charge, je paye mon électricité<br /> Renvoyer de l’électricité vers le réseau ne peut pas se faire gratuitement, car cette électricité m’appartient.<br /> Ensuite, je dois recharger pour revenir au niveau initial, non seulement ce « prêt » d’électricité ne doit rien me couter, mais même, cela devrait me rapporter. En effet, je mets à la disposition de la communauté ma capacité de stockage (en laquelle j’aurais investi), ce qui évite à ERDF de produire plus ou d’acheter cher sur les marchés à fort côut.
clintl
Aussi, je dois accepter, si mon véhicule est chargé à 100%, que l’on me « pique » de la charge. En effet, si j’avais à partir en déplacement de manière imminente, je n’apprécierais pas qu’on m’ait vidé ma batterie …<br /> Cette histoire me semble tordue. SI on devient un « producteur » du réseau, on doit être payé.
GRITI
clintl:<br /> SI on devient un « producteur » du réseau, on doit être payé.<br /> Et il faut avoir la possibilité de ne pas l’être, producteur…
Arnack59
On devrait peut être indiquer l’heure à laquelle on souhaiterait que la voiture soit disponible et un système se chargerait d’alimenter la batterie aux heures adéquates…
eagle6
Ils peuvent calquer ça sur le modèle des producteurs d’énergie solaire, edf rachète le KWh un peu plus cher qu’il le facture… Donc oui, il suffit de mettre une option dans le panneau de charge du véhicule autorisant ou non de piocher un certain pourcentage de courant dans la batterie. Si on doit partir on coche non et si on veux gagner un peu d’argent du moins amortir l’usure supplémentaire de la batterie du véhicule on coche oui avec le % de charge que l’on veux bien partager. Tout cela n’a rien d’insurmontable, le linky sait déjà compter dans les deux sens, donc il est facile de facturer la consommation et la production
GRITI
Encore faut-il savoir où le véhicule a été chargé. Est-ce que le prix est le même partout (chez soi, à son travail, dans les parkings de grands magasins, aux bornes de recharges etc…?)
Nmut
@nirgal76 et @GRITI<br /> Le but de la grid c’est de rémunérer correctement les producteurs car ils fournissent un service particulièrement appréciable pour le gestionnaire du réseau.<br /> Linky permet un comptage fin et une tarification à la demande, c’est pour ça qu’il est déployé. On peut envisager des contrats avec des plages horaires à tarif de consomations plein pot, des plages à tarif léger, et des plages à restitution très intéressante pour les usagers. Et tout ça en quasi dynamique.<br /> Il y a quelques temps, il y avait les tarifs Tempo/EJP ou on avait quelques jours de prix prohibitif (souvent pendant les pics de conso en février quand il fait très froid) pour un tarif super doux le reste du temps =&gt; c’était du win-win, ça a été abandonné car la gestion n’était pas sufisament fine et donc pas très bénéfique au réseau. Le tarif heures pleines/heures creuses joue dans une moindre mesure sur le même principe.<br /> Quand à l’usure des batteries, c’est une question qui se pose quand on a quelques milliers de cycles à sa disposition et que l’on charge sa voiture plusieurs fois par semaine (même si ce n’est pas le cas de la majorité des utilisateurs). Il faudra de toute façon faire le calcul…<br /> Dernier point, techniquement je ne sais pas si Linky gère plus de 2 tranches tarifaires (ça n’apparait pas dans les menus…) mais pour ma prod photovoltaique, j’ai un Linky spécifique, donc potentiellement 2 tranches aussi pour la production.
Nmut
Bien sur.<br /> Il faudra prévoir si tu peux ou pas fournir de l’énergie, c’est là le point le plus casse-pied pour l’utilisateur, genre si tu oublie de bloquer la restitution avant de partir pour un long trajet… Cela pourra passer par une planification des trajets via le GPS…
Nmut
Je suis près a parier que cela ne sera valable que pour les parcs de véhicule ou les particuliei chargeant chez eux. il n’y a pas de moyen de calcul fiable sinon.
wegener
Un compteur électrique « intelligent » tel que Linky ne pourrait-il pas bloquer la ligne dédiée au chargement du véhicule aux heures où le réseau est surchargé et la débloquer une fois le pic de consommation passé ???
nirgal76
C’est quand même difficilement gérable. ils faudrait qu’ils sachent exactement combien t’as coûté ce que tu renvoie. c’est juste impossible. Si ta charge s’est faite sur 2 tranches horaires, ce que tu redonne, c’était la partie creuse ou pleine ? et plein de cas comme ça. La seule solution, c’est de rembourser au tarif le plus cher ou plus cher comme avec le photovoltaique<br /> (Et là, moins j’achète un parc de voitures électriques que je recharge en tarif heures creuses et je revends l’énergie stockée aux heures de pointes, énergie que je n’ai même pas produit mais qui me génère de l’argent, c’est cool).<br /> bon, sauf que dans le cas du photo, on a vraiment produit de l’énergie, là on remet juste à dispo ce que l’on a pris, c’est pas tout à fait pareil,<br /> Et cette partie, faudra la reconsommer après la période de pointe pour finir de charger sa bagnole.<br /> Et ça, ça va créer une pointe avec tout ceux qui le font (si on imagine tout le monde en électrique), pointe qui sera amortie avec ceux que tu as aidé à la pointe précédente qui vont te renvoyer de l’énergie etc…). Ca peut être drôle mais je crains que beaucoup d’énergie ne se perdent pendant tous ces transferts non ?<br /> « Un compteur électrique « intelligent » tel que Linky ne pourrait-il pas bloquer la ligne dédiée au chargement du véhicule aux heures où le réseau est surchargé et la débloquer une fois le pic de consommation passé ??? »<br /> Par les bornes de teleinfo oui on pourrait imaginer recevoir une info « surcharge réseau » par le fournisseur. Après, suffit d’avoir une prise qui peut se couper à réception d’un tel signal (comme un contacteur heure/pleine heure/creuse d’un chauffe eau ou tout ce qui touche au tarif EJP ou tarif tempo aussi). Et c’était déjà possible avec les anciens compteur, point besoin de Linky, faut juste qu’un tel signal soit envoyé et qu’il existe des dispositifs pour le gérer.
Nmut
Je pense que je me suis mal exprimé.<br /> Tu vends à un instant T de l’énergie à un tarif prédéfini. C’est cet instant qui détermine combien est payé l’énergie que tu vends, en aucun cas combien tu as payé au moment du soutirage. Libre à toi de choisir quand revendre de l’énergie suivant ton calcul d’amortissement des batteries ou tes besoins.<br /> Sinon pour les pointes « après les pointes », pas besoin de grand chose, juste un étalement des différents retours en tarif normal.<br /> Et pas besoin d’un parc de voitures, juste des batteries domestiques et ça marche aussi, ça doit être bien plus rentable!<br /> Pour le rendement global, c’est sur que ce n’est pas terrible (rendement de charge + redement de décharge + rendement de re-charge + 3*pertes en ligne) mais les pertes en lignes existent déjà et prévoir / entretenir / mettre en marche une centrale de soutient, ça doit être coton et couter un max…
Nmut
Ca ne semble pas prévu. Un changement de tarif prohibitif (genre 5 fois plus cher) marche aussi bien, et Linky est fait pour ça! <br /> @nirgal76 a expliqué dans le message précédent comment on peut gérer ça.
nirgal76
Non j’avais bien compris, c’est peut être moi qui ne l’ai pas bien montré. Je disais justement que pour ne pas léser celui qui redonne de l’énergie, comme on ne sait pas à quel tarif il l’avait stocké, il faut lui revendre minimum au plus cher de ses tarifs (donc si HP/HC par exemple, lui racheter minimum au tarif HP, et même un peu plus pour « récompenser » son effort dans l’amortissement du pic de demande).
TontonJeje
Bonjour<br /> C’est super l électrique à l usage c est sûr, pas de rejet, mais il faudrait être honnête en parlant de l’impact global :avant et après, non ? Combien d energie faut-il pour la fabrication ? Quelles est la durée de vie des batteries ? Qui sait recycler de telles batteries ? Où ? Y a t il une vraie filière ou bien va t on assister à une « chute » de container, oups, pas vu, ou bien à un enfouissement sauvage dans certains pays complaisants ? Quels sont les lobbies concernés ? S il y en a, comme pour les carburants…!? . Ne va t il pas y avoir une dépendance incontrôlée un jour envers l électricité, avec une fixation du prix du kw heure au bon vouloir de certains, une fois que tt le monde sera passé à l électricité. Et c est reparti pour un tour de vache à lait ?<br /> Bonne soirée<br /> Tonton
Nmut
C’est clair que l’incitation devra être sensible, ne serait-ce que pour couvrir la perte de capacité des batteries. Mais vu ce que ça peut rapporter à ERDF je pense qu’ils seront « généreux » (enfin tout est relatif! :-P)…
Nmut
Je pense que personne n’est dupe, un VE est aussi une catastrophe écologique, c’est juste entre beaucoup mieux et « moins pire » en global, suivant les conditions de production de l’électricité…<br /> Mais si tu regardes toutes tes questions, elles sont plus ou moins valables pour le pétrole. Par exemple, quid de l’extraction du pétrole, des pétroliers qui « oups » dégazent, les prix sont fixés par quelques pays qui s’entendent entre eux, …<br /> La seule vraie question c’est sur le recyclage des batteries qui pour le moment n’en est qu’à une phase pré-industrielle et ou on n’a pas beaucoup d’infos mais c’est déjà possible et déjà proche de la rentabilité.
Sinic
Quelques éléments de réponse concernant le recyclage des batteries pour les personnes intéressées :<br /> Clubic.com – 20 Oct 19<br /> Vers des batteries lithium-CO2 rechargeables ?<br /> Des chercheurs américains ont créé la première batterie lithium-CO2, entièrement rechargeable, et qui reste stable pendant plus de 500 cycles de charge. Une prouesse qui devrait paver la voie à la diffusion de cette technologie dans les années et...<br /> Clubic.com – 11 Sep 19<br /> Volkswagen prévoit une seconde vie pour les batteries usagées de ses voitures...<br /> L'objectif de Volkswagen est désormais annoncé : le groupe veut vendre un million de véhicules électriques d'ici 2025. Mais la société a aussi prévu un plan concernant les batteries usagées de ses véhicules.<br /> Clubic.com – 29 Jun 19<br /> Les batteries de Nissan Leaf bientôt utilisées pour alimenter les stades...<br /> Actuellement à la recherche d’alternatives pour le recyclage des batteries de ses Nissan Leaf, le géant japonais de l’automobile va peut-être fournir plusieurs stades européens avec sa solution xStorage, en partenariat avec Eaton.<br />
Nmut
C’est intéressant mais ce sont plus ici des prolongations de vie que le recyclage en lui-même.<br /> Tu peux ajouter dans ce principe le bateau:<br /> Clubic.com – 9 Nov 19<br /> À Paris, un bateau de croisière donne une seconde vie aux batteries de...<br /> Groupe Renault / Tous droits réservés<br />
Goodbye
Haha, pas de soucis, je trouve nul de poser des dates, c’est pour cela que je parlais globalement.
GRITI
Nmut:<br /> Je pense que personne n’est dupe, un VE est aussi une catastrophe écologique<br /> Faux. Je connais des gens qui réfléchissent à en acheter car pour eux c’est écologique. Ils ne connaissent pas toute la chaîne de fabrication qu’il y a derrière l’électrique.<br /> Nmut:<br /> La seule vraie question c’est sur le recyclage des batteries<br /> Pour moi, ce n’est pas la seule vraie question. Il y a aussi la question de l’extraction de tous les métaux rares et terres rares nécessaires pour les autres éléments du VE. Conditions d’exploitation et quantité au niveau des stocks.<br /> Il y a aussi la question de la production de l’électricité nucléaire (chez nous) et des déchets radioactifs.<br /> Pour moi, il faut essayer de se projeter plus loin, quand il y aura des centaines de millions de VE dans le monde (et des dizaines en France).<br /> Pour le moment on ne repense pas du tout notre modèle de société/civilisation. On continue sur la même voie en changeant la source d’énergie. De mon point de vue, c’est une grosse erreur.
xryl
Un cycle de charge, c’est un cycle décharge/recharge complet. Si tu charges toujours de 80% à 100%, il te faudra 5 « cycles » pour compter 1 cycle officiel. En réalité, la capacité des batteries devrait être comptée en km ou kWh total (c’est à dire le nombre de kWh qu’elles contiennent multiplié par le nombre de cycle (décharge complète puis recharge) qu’elles sont sensées supporter).<br /> Un système qui vide tes batteries plus fréquemment ne serait rentable que si le coût d’achat de cette électricité est plus élevé que le prix d’achat de l’énergie initial multiplié par le rendement du système de charge multiplié par l’amortissement de la batterie multiplié par une marge (pour contrer la TVA + les pannes éventuelles). Je suis sûr qu’avec la smart grid, ce coût d’achat « actuel/temps réel » pourra être transmis sur le réseau et les voitures configurées pour qu’elles ne délivre de l’électricité à la grille que si ce coût est supérieur au seuil minimum, un peu comme tous les fournisseurs d’énergie actuellement qui attendent que le prix passe au dessus de leur seuil de rentabilité pour allumer leurs centrales.<br /> Dans tous les cas, c’est toujours mieux que d’allumer une centrale à charbon.
Nmut
Je ne veux pas relancer le débat stérile habituel :-P, mais les ressources nécessaires ne sont pas un problème (on a déjà assez de Lithium dans les réserves identifiées pour électrifier tous les véhicules), les « terres rares » sont tout autant un problème pour tous les objets électroniques, il en a bien plus dans tous les smartphones et pourtant personne ne s’en soucis.<br /> Reste les déchets radioactifs. Cela reste un problème relativement local, mais il reste effectivement le problème de la durée de vie.<br /> Bien sur la seule vraie solution efficace, c’est la diminution de la population et la révision de notre train de vie, mais est-ce possible?..
GRITI
Nmut:<br /> Je ne veux pas relancer le débat stérile habituel :-P, mais les ressources nécessaires ne sont pas un problème (on a déjà assez de Lithium dans les réserves identifiées pour électrifier tous les véhicules)<br /> Lit ceci et nous en reparlerons:<br /> amazon.fr<br /> La guerre des métaux rares : La face cachée de la transition énergétique et numérique<br /> Guillaume Pitron, Hubert Védrine<br /> 4.4 sur 5 étoiles, <br /> 20,00 €<br /> Le lithium n’est ni un métal rare ni une terre rare. Il ne rentre donc pas dans le débat:<br /> https://lingot-swiss.com/fr/p/listes-metaux-rares-terres-rares<br /> Libération.fr – 1 Feb 18<br /> Métaux rares : «Un véhicule électrique génère presque autant de carbone...<br /> Dans son dernier ouvrage, «La Guerre des métaux rares», Guillaume Pitron dénonce «la face cachée de la transition énergétique et numérique». Pour le journaliste, éoliennes, panneaux solaires et voitures électriques se contentent de déplacer la...<br /> usinenouvelle.com/<br /> Derrière la voiture électrique, la course aux matériaux critiques - L'Usine...<br /> Cobalt, lithium, cuivre, nickel, terres rares… Le chemin de la mine à la batterie lithium-ion n’est pas forcément plus vert que celui qui... - L'Usine Matières premières<br /> Nmut:<br /> les « terres rares » sont tout autant un problème pour tous les objets électroniques, il en a bien plus dans tous les smartphones et pourtant personne ne s’en soucis.<br /> En effet. Personne (ou presque car certains l’ont bien compris) ne s’en soucie. Pourtant, avec l’avenir que l’on nous décrit (IoT, transition énergétique, nébuleuses de satellites etc…) il va en falloir de ces minerais. Ce n’est pas pour rien que la France a étendu sa surface maritime:<br /> Inter Invest<br /> La France possède les 2ème domaine maritime et 1er domaine sous-maritime au...<br /> La nouvelle est passée (presque) inaperçue et les médias qui l’ont relayée ont fait un amalgame entre plateau continental et zone économique exclusive : la France a étendu son plateau continental de près de 600 000 km2 autour de 5 de ses...<br />
GRITI
Je n’étripe personne.<br /> Perso, cela m’énerve que l’on bourre le crâne des gens avec le C02, la transition énergétique et les véhicules électriques comme si c’était LA solution définitive. Cette transition va poser d’autres problèmes et il serait plus judicieux de réfléchir tout de suite à ces problèmes et pas dans 40 ans.<br /> Et puis je l’aime bien Nmut .
GRITI
Euh je n’ai pas parlé de coup de foudre… Bien que savoir capter et stocker son énergie serait pas mal je pense.
Nmut
Moi aussi je t’aime! <br /> Je ne connais pas le bouquin de Guillaume Pitron mais je viens de parcourir l’article le Libé.<br /> En fait, il se bat contre les écolos aveuglés et les profiteurs de la folie verte, la réalité des choses doit effectivement être rappelée.<br /> Soit dit en passant, il est aussi un profiteur de la mode du « vert » avec ses phrases chocs comme celle-ci « un VE génère presque (sic) autant de CO2 qu’un diesel » qui n"est pas fausse mais n’a pas de sens sans autres indications (neuf, un VE a effectivement un sacré handicap, mais à 100 000 km, le VE est mieux que le diesel, sans compter sa durée de vie supérieure.<br /> Ce qui me gène, c’est de pointer dans un but de démonstration tous les effets négatifs de ce que l’on veut abattre, en oubliant les cotés positifs et en faisant l’inverse pour ce que l’on « soutient » (je ne dis pas qu’il est pour le pétrole, hein, c’est un exemple). C’est une technique qui est très efficace pour convaincre mais pas très morale. Dans les choses pointées par l’article de Libé, il n’y a pas grand chose propre aux VE ou aux énergies dites « nouvelles », la Chine et certains pays asiatiques sont depuis longtemps la poubelle du monde et toutes les matières premières sont des enjeux stratégiques…
clintl
Je vais charger gratos au boulot et revendre ensuite … il y a du business à faire
GRITI
Merci .<br /> Son livre vaut vraiment le coup je trouve. Pour ce qui est du CO2 des Ve, il met cela lien avec l’autonomie de la batterie. Dans mon souvenir, plus la batterie a d’autonomie, plus le bilan CO2 d’un VE est mauvais. Perso, j’ai appris beaucoup de chose dedans. Dont des aspects géopolitiques que je ne connaissais pas.
Nmut
Je vais le lire.<br /> Pour le rapport entre l’autonomie et le bilan, c’est sur. Plus une batterie est grosse plus le bilan de départ est mauvais car il y a plus de cellules à fabriquer et recycler. Le poids supplémentaire joue aussi un peu.
DrCarter95
Tu décharges ta batterie pour les autres et quand tu veux sortir pouf y a plus rien :o
melcky
Les projets de « smart grid » (stockage et redistribution intelligente de l’énergie électrique, notamment via les batteries de VE) ne datent pas d’hier, c’est une bonne chose qu’ils soient mis oeuvre <br /> Les dernières generations de batterie ont une telle durée de vie qu’elles sont parfaitement aptes à supporter le nombre plus élevé de cycles de charge / décharge.<br /> Cette capacité nouvelle viendra directement impacter leur bilan co2 car elles seront partiellement « fournisseur d’énergie » non carbonée.<br /> Pour ce qui est du lithium: il ne manque pas (il y a meme une certaine surproduction) il faut simplement faire attention aux industries qui l’extraient<br /> Pour le recyclage: La filière de retraitement existe et est performante (seconde vie et recyclage)<br /> Leur autonomie croie chaque année<br /> Seul subsistent les soucies de disponibilité de bornes de recharge et des temps de charge parfois necessaire.<br /> Heureusement ce sont des problèmes qui vont largement s’estomper avec le temps<br /> Donc le bilan est plutôt très positif ! <br /> ps: Les smartgrid ne vont en aucun cas décharger complètement vos batteries, ce sera dynamique et n’utilisera qu’une partie de la capacité totale de chaque batterie
Guillaume1972
Je suis d’accord avec toi, je pense que nous devrions demander aux propriétaires de ces voitures avec leur objectivité si prononcée . Mais lorsque tu leur en parle, pour eux, ce n’est pas un problème, ni d’ailleurs les problèmes liés a l’extraction des terres rares necessaires aux batteries, bref, ils ont tellement l’impression d’avoir raison… que ça ne sert pas a grand chose de vouloir discuter de ça avec eux, c’est juste une perte de temps.
GRITI
C’est vraiment difficile de s’y retrouver…:<br /> Automobile Propre – 14 Feb 18<br /> Véhicules électriques et terres rares : un florilège de fake news<br /> Dans les médias et sur les réseaux sociaux, l’empreinte écologique des véhicules électriques est régulièrement pointée du doigt. Leur utilisation de<br />
Blackalf
Parce que rien n’est jamais simple, rien n’a jamais que des avantages ou que des inconvénients, il faut soupeser les uns et les autres avant d’opter pour la meilleure solution <br /> Ce que sont incapables de faire nombre d’utilisateurs de VE…coincés dans leur ornière de pensée et focalisés sur leur cas personnel, ils ont décidé une fois pour toutes que le VE était la panacée et l’avenir incontournable et ils ne veulent surtout pas entendre parler des inconvénients auxquels seront confrontés nombre d’utilisateurs, inconvénients qui seront suffisants pour freiner la prolifération des VE…mais tout ce qu’ils trouvent à faire, c’est dire que vous êtes négatif, alors qu’au contraire vous faites ce qu’eux ne font pas : vous réfléchissez au lieu d’ânonner encore et toujours la même propagande et les mêmes prédictions fantasmées* <br /> Leur attitude crève tellement les yeux que rien qu’en voyant un titre d’article qui ne soit pas 100% favorable aux VE et ose poser des questions et souligner certains points, je sais déjà qu’on ne les verra pas y poster <br /> fantasme, en psychiatrie : production de l’imaginaire par laquelle le moi cherche à échapper à l’emprise de la réalité<br />
micquer2
de plus c’est une solution STUPIDE .<br /> pour 2 raisons au minimum :<br /> – de toute facon elle devra quand meme etre rechargee ( dans quel creneau horaire ?)<br /> – le rendement de la conversion ( batterie — secteur ) va faire perdre au min 10% d’energie et autant pour la recharger ensuite !!!
micquer2
t’es un RIGOLO toi !<br /> tu oublies que tu vas USER encore plus vite tes batteries !!!
clintl
Rigolo toi même ! Il suffit que ce ne soit pas MES batteries… Je ne vais tout de même pas posséder un véhicule électrique qui sera obsolète en 3 ans et invendable alors que jusqu’ici je gardais mes véhicules 15 ou 20 ans !
paulposition
Attention aux réponses frisant la diffamation et incitant a l’illégalité ( même si c’est dans un esprit d’ironie )
pemmore
faudrait vraiment qu’heures creuses soient vendues au prix coûtant dans les 4 cmes, sinon avec la perte de charge vous serez perdants.
pemmore
On reverra notre copie avec l’arrivée des mégacondos au graphène, la batterie plomb, ni cd etc c’est du provisoire pour une dizaine d’années, la technologie graphène est en train d’évoluer.<br /> Evidemment charge en minutes (section des cables) durée de vie plus que la voiture.<br /> Je plains l’électronicien qui devra réaliser des variateurs qui pousseront les moteurs à partir d’une tension d’alimentation totalement instable.<br /> Malgré tout la batterie à l’avantage d’une tension plutôt stable, mais une certaine perte de charge et de décharge. .
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau : ce jeu de construction Lego Technic (Avion de Course) à prix MINI
Ça y est, Windows 10 va vous inviter à passer à Windows 11 de façon très explicite
Non vous ne rêvez pas ! Une montre Galaxy Watch5 offerte pour l'achat d'un Samsung Z Flip 4
Casque de réalité augmentée d'Apple, il va falloir se battre pour en avoir un !
Chute de prix sur la barre de son Bose à -17%
Fraude à la carte bancaire : les Français sont la cible privilégiée des pirates en Europe
La tablette tactile Lenovo Yoga Tab 13 à très bon prix pour Noël
Chutes et chocs, voilà ce que votre prochain écran de smartphone devrait supporter
Comment BMW veut transformer les cahots de la route en énergie pour votre voiture
Nouvelle faille zero-day sur Chrome, forcez la mise à jour maintenant !
Haut de page