BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle

13 novembre 2019 à 11h45
0
BMW
© IStock Studio / Shutterstock.com

BMW a annoncé le 8 novembre le lancement de son programme de recharge bidirectionnelle BCM (pour Bidirectional Charging Management). La conception de nouveaux véhicules s'apprête à débuter, avec l'objectif de fournir, d'ici 2021,50 exemplaires de son i3 électrique équipés de cette technologie.

À terme, ce programme doit permettre une meilleure gestion des pics de consommation liés aux véhicules électriques.

Au secours des réseaux d'électricité nationaux

La recharge bidirectionnelle fait partie des pistes envisagées par les pouvoirs publics et les constructeurs automobiles pour faire face à la surconsommation des véhicules électriques. Ces voitures sont de plus en plus répandues : en France, un baromètre publié le mois dernier fait état de 200 000 véhicules électriques en circulation, et une hausse de 37 % sur un an. L'objectif d'un million de véhicules en circulation a été fixé pour 2022.

Lorsque les propriétaires de tous ces véhicules les branchent simultanément pour les recharger, on assiste à un pic de consommation auquel le réseau risque de ne pas pouvoir faire face. En général, ce pic se produit entre 19 et 20 heures.


La charge bidirectionnelle est une charge réversible : les batteries de voitures équipées de cette technologie peuvent injecter de l'énergie dans le réseau électrique. Selon leurs besoins et la charge dont elles disposent, elles viennent au secours de la production nationale. Outre BMW, c'est un système déjà mis à l'essai par Renault sur sa ZOE. Nissan a également signé un partenariat avec EDF en septembre dernier pour le développement de cette « recharge intelligente ».

Des tests jusqu'en 2024

Dans son communiqué de presse, BMW déclare : « En adoptant une approche holistique, les partenaires interdisciplinaires du projet visent à relier pour la première fois véhicules, infrastructures de charge et réseaux électriques, afin de faciliter une utilisation la plus large possible des énergies renouvelables tout en augmentant la fiabilité de l'alimentation ». 50 BMW i3 électriques à charge bidirectionnelle doivent être produites d'ici 2021. Ensuite, et jusqu'en 2024, les véhicules seront testés dans des conditions réelles en Allemagne, avec la participation du ministère fédéral des affaires économiques et de l'énergie, et celle du centre aérospatial allemand.

La mise au point des véhicules fera également intervenir d'autres acteurs. BMW est à la tête d'un consortium regroupant divers instituts de recherche allemands ainsi que TenneT, l'un des principaux fournisseurs et gestionnaire d'électricité en Allemagne et aux Pays-Bas.


Parallèlement au programme BCM développé en Allemagne, BMW est déjà impliquée dans un projet similaire de l'autre côté de l'Atlantique. En Californie, le constructeur développe une flotte de 300 véhicules électriques utilisant cette technologie. Les enseignements tirés des tests réalisés aux États-Unis pourraient être utilisés dans le programme allemand.

Source : Electric Cars Report
51
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top