La rentabilité du minage de crypto, c'est (surtout) une affaire de géographie !

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
11 juillet 2022 à 08h35
39
bitcoin mining

Le rapport de 911 Metallurgist, une entreprise de consultants dans l’exploitation d’énergie, apporte des données éclairantes sur l’état du minage de bitcoin, d’ethereum et de dogecoin à travers le monde.

En faisant la liste complète des coûts en électricité pour miner un BTC, un ETH et un DOGE, le rapport indique les pays dans lesquels le minage rapporte de l’argent et les pays dans lesquels il est un gouffre financier. Le Koweït remporte la première place du classement car miner un bitcoin y coûte seulement 1,394 $.

Les pays d’Afrique et du Moyen-Orient propices au minage

Le rapport de 911 Metallurgist prend en compte deux données, le coût de l’électricité dans un pays donné et le cours du bitcoin, qui a atteint un support de 20 000 $ depuis le mois de mai dernier. Les dix premiers pays de la liste sont tous situés au Moyen-Orient et en Afrique. En première place, nous avons le Koweït qui dispose d’une des électricités les moins chères au monde, suivi pas l’Algérie (4,181 $ par bitcoin miné) et le Soudan (4,781 $). Placée en dernier de la liste, la production d’un BTC au Venezuela coûterait une facture exorbitante de 246 530,74 dollars.

World Map BTC © @911 Metallurgist
© 911 Metallurgist

Quelques pays européens passent sous la barre des 21 000 $, comme la Suède, les pays Baltiques et la Roumanie. En revanche, il n’est plus rentable de miner du bitcoin à l’heure actuelle en France, car un seul jeton vous demandera plus de 27 000 $ en coût de production.

Les États-Unis, l’un des plus grands mineurs de bitcoin au monde, restent dans la moyenne, avec toutefois d’énormes fluctuations par États. Le minage d’un BTC vous coûtera 16 000 $ au Texas, et plus de 35 000 $ en Californie. Encore une fois, tout est lié au coût de l'électricité qui est radicalement différent selon la région du pays.

Ethereum et dogecoin, des crypto-monnaies encore rentables

Alors que le bitcoin utilise encore le Proof Of Work qui détermine sa valeur, l’ethereum et le dogecoin sont passés par des procédés de minage moins coûteux (le Proof of Stake), ce qui fait carrément pencher la balance si vous souhaitez miner ces crypto-actifs.

La moyenne mondiale du coût de production d’un ethereum est établie à 150 $, ce qui reste profitable pour un actif dont le cours plafonne à 1 000 $ depuis le mois de mai. Le Dogecoin impose un coût bien plus faible, en lien direct avec la chute de sa valeur depuis son record d’avril 2021 où un DOGE atteignait 0,25 $ grâce au soutien du milliardaire Elon Musk.

Le rapport inclut d’autres facteurs géographiques et économiques et mentionne notamment le bannissement des cryptos en Chine qui a entraîné une surconsommation d'électricité dans un pays voisin, le Kirghizistan, et le Kosovo, qui profite d’une instabilité politique pour exploiter de l'électricité à très bas prix.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
39
18
norwy
Encore de l’argent et de l’énergie réels jetés dans des crypto-cheminées de la marque Ponzi corporation.<br /> A quand la fin de ce mirage numérique ?
lefranstalige
Et si Bitcoin n’était pas un système de Ponzi comme tu le crois mais était quelque chose de sérieux qui pourra apporter quelque chose que tu ne comprends pas encore…
malak
Ahah, t’es un marrant <br /> J’adore « ceux qui comprennent », du même niveau que les complotistes. D’ailleurs de mémoire, t’en es également un ^^
Fathzer
Et si ma tante en avait…
ccldm
Nan mais un systeme de Ponzi qui dure plus de 12 ans… avec des institutionels,<br /> des états voire des pays qui l’utilisent ou le légalise<br /> Y en a qui savent pas vraiment ce qu’est un shéma de Ponzi.<br /> Je veux bien ne pas aimé la crypto, mais au moins utilisez des arguments juste.
malak
Les crypto en elles-mêmes ne sont pas des systèmes Ponzi. Le problème, c’est que tout ce qui gravite autour repose sur un système similaire. Quand Binance va s’effondrer, et cela arrivera, les institutions interdiront purement et simplement les crypto. Ce n’est qu’une question de temps.
soaf78
Question d’un néophyte en crypto, toutes ces monnaies sont adossées au dollar, donc si le dollar s’effondre, elles suivront le mouvement non ?
mrassol
c’est juste de la bourse sans les gardes fous et les sécurités (délit d’initié par exemple). C’est exactement comme une pyramide de ponzi au final …<br /> Par contre, la techno derrière (la blockchain) a de l’avenir c’est certain.
mrassol
Maddof a fait ca pendant plus de 20 ans
Amrac
Le bitcoin à un cout énergétique colossale, mais il est intéressant de suivre comment va se faire le passage de l’ethereum du proof of work, très énergivore, au proof of stack, qui devrait faire baisser de 99% le coût énergétique.<br /> Par contre l’article dit que l’ethereum est déjà passé au proof of stake, et ce n’est pas le cas, la transition reste encore à venir.
ccldm
Franchement binance qui coule, bah tant mieux.<br /> Mais ca fera rien au btc je penses, ceux qui souhaiteront l’utiliser pourront encore et c’est tout ce a quoi sert btc, c’est une alternative au systeme de paiement en place.<br /> Et surtout les gros qui souhaitent se proteger contre l’inflation, c’est toujours plus pratique que de l’or a beaucoup de niveaux.<br /> Enfin , pour ou contre, objectivement, ca a p’as l’air de vouloir disparaitre aussi simplement, ca semble plutot etre le contraire,<br /> vu le contexte géo/politique/économique actuel<br /> Et pour l’interdire faut pas rever, faudrait que ce soit une décision mondiale ou<br /> qu’il y a pas plus d’internet et/ou d’électricté dans le monde entier.<br /> Mais la les cryptos , les gpu ect ce seront les dernier de nos soucis.
cid1
Quand on voit le Salvador qui a misé sur le BTC en l’adoptant comme monnaie nationale et a perdu la moitié du fric qu’elle a investit , un petit lien…<br /> " Le Salvador avait mis 105 millions de dollars dans le bitcoin. Il en a perdu la moitié - Numerama "<br /> Depuis La Centrafrique a aussi adopté le BTC.
lefranstalige
Non, je ne suis pas un complotiste, très loin de là.<br /> Je mettais juste en avant qu’il a une idée fixe et qu’il ne laisse aucune place au doute et donc à la réflexion.<br /> Il reste bloqué avec ce mantra « crypto = ponzi ». S’il comprenait ce qu’il raconte, il saurait qu’un système de Ponzi ne peut pas s’effondrer et se redresser plusieurs fois sans être démasqué.<br /> Donc je comprends que c’est quelqu’un qui est contre les crypto. C’est son droit. C’est juste dommage qu’il répète les bétises des autres sans pousser la réflexion plus loin.<br /> J’aurais le même discours pour quelqu’un qui vient avec l’argument « crypto = pour le blanchiement d’argent ou pour les criminels » après que même le FBI ait publié un rapport démontrant que ce n’est pas correct.
lefranstalige
« Quand Binance va s’effondrer, et cela arrivera, les institutions interdiront purement et simplement les crypto. »<br /> Comment peux-tu être si sûr que Binance va s’effondrer? Tu es devin?<br /> Si Binance s’effondre, comment sais-tu que les institutions interdiront les cryptos? (alors que même le Sénat américain a publiquement avoué que c’est impossible à mettre en oeuvre pour Bitcoin en tout cas)<br /> Les pays n’arrivent pas à imposer l’interdiction sur les drogues alors qu’il y a plein de controls et que ce n’est pas facile à transporter. Comment imagines-tu que ça fonctionnerait avec le BTC qui n’a pas besoin d’un support matériel?<br />
Nmut
Probablement, mais pas nécessairement. C’est comme toutes les monnaies, elles sont plus ou moins liées. Si le dollar s’effondre, il entrainera d’autre monnaies. Si il s’écroule, c’est que les Etats Unis ont de gros problèmes, et par ricochets, leurs banquiers (Chine), leurs fournisseurs (Chine encore) et leurs clients auront aussi des problèmes, mais il est difficile de prévoir les conséquences, surtout avec les cryptos monnaies qui sont par essence très volatiles…
malak
Binance comme les autres plateformes ne sont pas suffisamment régulées et font ce qu’elles veulent de l’argent et des crypto-monnaies de leurs clients. Plus il y aura de régulations, moins elles pourront masquer leurs magouilles, et comme un système Ponzi, quand un mauvais scénario se produit, le château s’écroule.<br /> Si Binance s’écroule, il y aura des millions de personnes touchées, escroquées, politiquement les gouvernements devront dire STOP.<br /> Je ne dis pas que les cryptos n’existeront plus, mais étant illégales, elles n’auront plus l’attrait actuel, ne serviront jamais de moyen de paiement généralisé (ce doux rêve qui de toutes façons n’arrivera jamais).<br /> Bref, elles resteront cantonnées aux activités illégales, et donc sous l’oeil des autorités.
malak
mrassol:<br /> Par contre, la techno derrière (la blockchain) a de l’avenir c’est certain.<br /> Tu peux détailler stp… pour moi, c’est une techno sans aucune valeur ajoutée, et surtout avec d’énormes inconvénients.<br /> C’est une techno très simple à mettre en oeuvre, et pourtant où sont donc ses nombreuses applications effectives? elle n’est utilisée que dans un but marketing par les entreprises, derrière, y’a rien… le néant.
iroteph
Avant de parler rentabilité, il faudrait aussi s’intéresser au type d’énergie utilisé.<br /> De nombreux experts en crypto l’ont très bien expliquer, que seul l’énergie renouvelable à un plan d’avenir pour ce secteur, aller s’installer à l’étranger n’est pas suffisant pour avoir un business plan correct, car si le lieu choisi est effectivement moins cher niveau tarif mais fonctionne avec du charbon donc produit du co2, c’est pas possible, en plus les pays cités sont très sujet aux coupures de courant à cause d’un réseau insuffisant, un peu comme au kasakstan ou nombreux ont cru faire une bonne affaire, puis se sont fait gentiment expulsé à cause d’une forte pertirbation du réseau…<br /> LEFIGARO – 1 Dec 21<br /> En plein hiver, le courant ne passe plus au Kazakhstan… à cause du bitcoin<br /> DÉCRYPTAGE - L’industrie du minage de cryptomonnaies met le réseau électrique du Kazakhstan sous pression. À tel point que dans six régions, des coupures ont privé plusieurs villes et villages de courant en octobre et en novembre.<br /> Le but du jeu étant de rentabiliser le surplus d’énergie, pas de provoquer un manque d’énergie basé sur du polluant…
mrassol
tpyiquement, la logistique et la tracabilité
lefranstalige
mrassol:<br /> tpyiquement, la logistique et la tracabilité<br /> En quoi une DB partagée ne peut pas faire le job?
malak
Je travaille dans la logistique… il n’y a strictement aucune utilité de la blockchain… c’est joli sur le papier peut-être, mais ne répond à aucun besoin. L’unicité et la traçabilité, ça existe depuis des décennies… nullement besoin de blockchain. Redévelopper tous les outils coûteux de production alors qu’il n’y a aucun gain, avantage derrière, ça ne se fera jamais…<br /> Entre ce qu’on peut théoriquement faire avec une blockchain, et la demande, y’a un monde!<br /> Beaucoup d’entreprises ont regardé ce que pouvait leur apporter la blockchain, et entre les coûts, les avantages, les inconvénients, et le besoin, c’est très vite réglé… Certaines veulent tout de même s’y mettre car c’est cool de mettre en avant ce terme techno à la mode, mais à la fin, elles se retrouvent avec un ersatz de blockchain coûteuse avec de multiples couches éradiquant tous les avantages de celle-ci.
mrassol
une base de donnée c’est corruptible, pas une blockchain
mrassol
malak:<br /> Redévelopper tous les outils coûteux de production alors qu’il n’y a aucun gain<br /> Si si, la longévité et la fiabilité.<br /> Je suis dans l’infra, et des bases moisies / cassées / perdues j’en vois plein.
malak
Longévité et fiabilité, ah bon? Et à partir de quelle dimension réseau est-ce que cela peut devenir fiable et sur du long terme? Sur quel type d’infra interviens-tu? cela aiderai les infras sur lesquelles tu travailles ?<br /> Et en quoi la blockchain éliminerait-elle les BDD?<br /> La rapidité de traitement, des temps de réponse, tu crois que la blockchain peut rivaliser avec une BDD?<br /> Tu parles de techno d’avenir pour la définir, mais c’est une techno du présent… relativement simple à mettre en place.
malak
C’est corruptible si la taille du réseau est faible, ce qui est le cas pour 99% des infras… mais bon… tu imagines sans doute que le monde entier va se partager gratuitement les blockchains de tout le monde…^^
toast
« miner un bitcoin y coûte seulement 1,394 $. »<br /> Juste comme ça, vous avez mélangé notation US et française ?<br /> Si c’est mille trois cent quatre vint quatorze (et non un dollar et quelque).<br /> C’est soit:<br /> $1,394 pour la notation US<br /> 1394 $ pour la nation française.<br /> Parce que si ça coute vraiment 1 dollar et 394 centime, c’est juste hallucinant.
soaf78
oui mais la valeur du dollar est basée (en partie) sur le stock d’or du pays et sur la confiance qu’ont les agences de notation en leur devise.<br /> Donc le Yuan, le dollar ou l’euro peuvent s’effondrer sans trop impacter les autres devises (exemple de la livre sterling qui a chuté après le brexit sans aucun effet sur l’euro ou le dollar).<br /> Mais les cryptos sont basées sur rien, elles sont juste adossées au dollar (pour les plus connues d’entre elles), elles sont donc dépendantes de banques centrales qu’elles sont censées contourner.<br /> Je trouve le concept bancal, mais le pire pour moi c’est la non imposition des transactions faites avec elles. Alors oui, les impots ca fait chier tout le monde, mais on est tous content d’avoir pu aller à l’école, à la fac et à l’hopital sans avoir à prendre un crédit sur 40 ans.
MisterDams
C’est au collectif que ça prend surtout du sens.<br /> Ce qui est intéressant, c’est surtout la capacité de mixer des choux et des carottes avec un lien fiable et vérifiable.<br /> J’avais vu un reportage qui illustrait l’exemple d’une voiture, sur laquelle étaient rattachés tous les numéros de série des pièces en sortie d’usine (idéal pour les rappels produits) comme en seconde monte, toutes les factures associées (charge par éléctricité, entretien, etc.) avec un kilométrage certifié chaque fois.<br /> Aujourd’hui, tu achètes une voiture qui a 5 ans et 2 anciens propriétaires, t’as au mieux Histovec et quelques feuilles volantes qui te disent qu’un garage a changé le pneu pour foutre un Michelop ou 3 coups de tampon du constructeur, mais t’en sais pas beaucoup plus.<br /> Pour la logistique, on peut imaginer qu’un camion de transport qui a un accident et se retrouve avec un chargement endommagé jugé « inapte à la vente » peut être facilement marqué en tant que tel dans la blockchain. Aujourd’hui, certains sont réintroduits dans les réseaux en toute illégalité.
malak
MisterDams:<br /> Pour la logistique, on peut imaginer qu’un camion de transport qui a un accident et se retrouve avec un chargement endommagé jugé « inapte à la vente » peut être facilement marqué en tant que tel dans la blockchain. Aujourd’hui, certains sont réintroduits dans les réseaux en toute illégalité.<br /> Il y a déjà des process pour ça… et aucun process n’empêchera de réintroduire ces produits sur les marchés secondaires.<br /> Qui plus est, beaucoup de produits ne sont pas sérialisés, donc impossible d’identifier chacun.<br /> S’il fallait commencer à gérer un numéro de série pour tous les produits, ça ferait exploser la conso data mondiale, les coûts logistiques et de temps de traitement.
Nmut
A la base, c’était dans l’idée des créateurs: une « monnaie » basée sur du « travail » (en fait de l’énergie) et des algos mathématiques, donc dans laquelle on pouvait avoir confiance. Il n’y a pas de relation conceptuelle avec les monnaies fiat (en tout pas pour l’ETH et le BTC), c’est même le principe de base: aucune dépendance.<br /> Mais on est dans le mode réel, pour moi les possesseurs de crypto monnaies font ce qu’ils ont toujours fait: l’appât du gain et miser sur les fluctuations. La perte de confiance dans le dollar se répercute sur les cryptos, déjà parce que les taux remontent, donc les investissements sûrs sont de plus en plus rentables, ensuite parce que le minage perd doublement en attractivité (prix énergie qui monte vs prix BTC / ETH qui descend) et que les mineurs sont indispensables à un bon fonctionnement =&gt; perte de confiance aussi (la valeur refuge ventée quelques fois n’en est pas une). Et comme du coup beaucoup parient à la baisse, c’est la dégringolade (peut être moins brutalement qu’à la bourse, il n’est pas possible de faire cette horreur du high speed trading ici, peut être le seul vrai avantage des cryptos! ).
tfpsly
soaf78:<br /> oui mais la valeur du dollar est basée (en partie) sur le stock d’or du pays et sur la confiance qu’ont les agences de notation en leur devise.<br /> Sur l’or non plus du tout, depuis 1978 (Accords de la Jamaïque qui marquent la fin du système Bretton Woods). C’est uniquement basé sur la confiance en la monnaie ; les cryptos sont un peu similaires, sauf qu’il y a une économie réelle derrière les monnaies nationales.<br /> les cryptos sont basées sur rien, elles sont juste adossées au dollar<br /> Pas sûr que l’on puisse vraiment dire cela. Elles sont le plus souvent rapportées au $ oui, par facilité; mais suivent-elles le cour du dollar ? Je n’en ai pas l’impression.
Peggy10Huitres
Pas tant que je travaille dans les mines, mais c’est bien la peine d’avoir autant de centrales nucléaire dans ce pays quand on se fait largement poutré par l’algérie, le soudan, le yémen, l’Éthiopie, l’angola ou la coréee du nord sur le coût de l’électricité …
ccldm
C’est pas parce que l’europe a décreté que les prix de l’électricité serait indexé sur le prix du gaz ?
Nmut
Les subventions françaises sont relativement limitées pour l’électricité, et on juste un peu de gaz sur notre sol.<br /> Je suppose que ces pays ont un intérêt à subventionner au max et très probablement des énergies carbonées pas chères (production locale)… Ca serait intéressant de connaitre les historiques (sources énergétiques, investissements dans les sources renouvelables, …).
Mambobuzzz_1_1
Si t’as des infos que personne d’autre n’a alors t’as plu qu’a shorter le bitcoin ou le BNC. Sinon c’est un troll!
MisterDams
En valeur absolue ou ramenée au coût de la vie ? Non parce que bon les salaires à 70€/mois, c’est effectivement un peu galère pour payer une facture d’électricité à 45€/mois.
ccldm
C’est censé faire quoi une valeur refuge ?<br /> Maintenant regarde le XAU sur un graphique en 2011, et va parler de refuge a ceux qui ont buy de l’or en aout 2011.<br /> 10 ans d’attente ca aura pris a ce qui ont pas vendu pour etre 0.<br /> Pour moi, valeur refuge t’es pas censé proteger tout ton capital, t’es juste censé protéger une partie de ton capital afin de pas TOUT perdre pendant une crise générale,<br /> pour le BTC c’est pareil, ceux qui ont buy a 4000$, sont loin d’etre perdant.<br /> Et comme pour l’or, les derniers entrants , sont les premiers perdant quand l’activité économique repart.<br /> Donc la valeur refuge venté de l’or, pour plein de monde c’est blague.<br /> Mais or ou btc,ca concerne UNIQUEMENT ceux qui ont vendu.<br /> Car comme tu le sais, tant que c’est pas vendu, c’est une perte fictive, que sur le papier.<br /> Il me semble aussi, que quand tu short, tu t’engages obligatoirement a racheté plus haut que ton prix d’entré.<br /> Et si y a vraiment beaucoup de shorteurs, les market maker vont se faire un plaisir de venir les lessiver en allant chercher les stop.<br /> Mais je suis d’accord avec toi que la plupart des gens sont la que pour la tune, ce qui est bien dommage.
Nmut
Une valeur refuge, c’est quelque chose qui ne fluctuera pas de manière violente, relativement indépendante de l’économie et avec une valeur résiduelle suffisante. Sur l’or, on est sur un facteur 2, mieux que beaucoup d’autres « investissements ». Il n’y a rien qui empêche que le BTC ne descende sous les 1000$, et on est loin de pouvoir utiliser l’argument de valeur refuge comme ça a été fait (à l’époque, la prise de valeur était presque régulière et le concept de base pouvait laisser penser ça).<br /> Après, je te l’accorde, ce n’est pas parce que l’or a peu fluctué depuis des siècles qu’il ne peut pas s’écrouler un jour, mais la probabilité me semble nettement plus faible.<br /> Bon, et on est totalement d’accord, tans que ce n’est pas vendu, on est ni gagnant ni perdant, tout comme Elon Musk, Marc Zuckerberg ou Jeff Bezos ne sont pas multi-miliardaires réellement, mais potentiellement…
Shelby_Bryant
Les mecs qui se sont fait arnaquer par des vrais Ponzi il y a peu et qui sont en plein déni de toutes formes d’investissements en criant au « Ponzi » sur tous les toits, ça me fait doucement rire.<br /> D’abord, faudrait se renseigner.<br /> Le Bitcoin n’a pas été créé pour être vendu, mais pour susbtituer une économie opaque, défaillante et récidiviste. Ce sont certains mineurs pionniers qui ont commencé à le vendre à huit clos, quelques semaines après son lancement. La suite, on l’a connait.<br /> La valeur ajoutée est une valeur identitaire et de conviction, celle d’appartenir à un réseau decentralisé, en dehors de la surveillance bancaire et d’une confiance en une devise qui est imposée. (le CPI vient de sortir, bien que sous évalué depuis leur nouvelle méthode des 80s, 9.1% ça fait mal).<br /> De plus, le cours du Bitcoin est étroitement corrélé à son coût de production. L’énergie est de plus en plus chère mais pourrait diminuer drastiquement avec le progrès technologique.<br /> Binance qui se pète la gueule ? Mais oui c’est clair.<br /> Encore une fois, renseigne-toi sur leur business model avant de t’exprimer sur un sujet que tu ne maîtrises pas. Leur flash loan est abusif, aucun collateral avec une EAR + de 1.30<br /> Leurs trésoreries d’actifs sont qu’un bonus. Les fees &amp; comissions sont leurs principales sources de revenues, à moins que plus personne n’utilise la plateforme, le service continuera. Un hack peut-être ? Plausible, comme partout. Ca ne nuira pas suffisament pour qu’ils soient en cessation.<br /> Enfin, j’invite ces personnes ignorantes à regarder les ZKp, les AMMs et les nouvelles possibilités de derivatives sur la DeFi, les De Cloud Storage &amp; certains algo cryptographiques quantum-resistant.<br /> Les tokens sont créés à tout va aujourd’hui, travaillant dans une startup qui fait absolument tout pour couler d’ici un an ou deux. L’utilité derrière un token est primordial, et le tri est lancé. Ca n’est pas pour autant que le Web3 n’apporte aucune valeur ajoutée.<br /> Mais ça, ils s’en rendront compte dans quelques années, en se mordant les doigts de ne pas avoir investit et en tombant dans leur propre ironie qui les conduira à mener une vie désolante et mensongère lorsqu’ils en parleront à leurs enfants « Oui je connaissais tout ça à l’époque j’étais là au début », sacré fantasme de bouffon.
Blackalf
Et on va se calmer sur la propagande délirante sur les cryptomonnaies, et encore plus sur le mépris envers d’autres membres. Il n’y aura pas d’autres avertissements. <br /> Lire ceci est toujours utile :<br /> Charte de la communauté Clubic Débat sur l'actu<br /> Charte de la communauté Clubic <br /> Cette charte propose quelques règles de conduite qui favoriseront des échanges respectueux et constructifs entre membres de la communauté. Merci à tous et à toutes de faire votre maximum pour respecter ces consignes. N’hésitez pas à solliciter l’aide des modérateurs si vous estimez que des discussions dépassent les limites fixées par cette charte. <br /> 1. Participez aux discussions <br /> Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l’intéressent, et à f…<br />
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Sonos a bien prévu de lancer son Sub Mini mais il va falloir patienter avant de le voir
Surfez sur le Web en toute discrétion et à petit prix avec cette licence VPN Surfshark
L'Intel Core i9-13900K Raptor Lake domine la concurrence sur Ashes of the Singularity
La publicité arrive sur Disney+ via un nouvel abonnement (et le prix fait mal)
Le LattePanda 3 Delta disponible hors Kickstarter : un
Pour gagner en stockage en ligne, cette offre signée pCloud est idéale
La mémoire Micron GDDR6X à 24 Gbps entre en production de masse
La DDR5-6000
Stadia permet à ses joueurs de streamer un jeu en petit comité
Cet ancien employé de Twitter espionnait les utilisateurs pour le compte de l'Arabie saoudite
Haut de page