🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Des Ukrainiens créent une ferme de crypto-minage alimentée par de l'énergie volée

03 novembre 2021 à 08h48
23
Bitcoin minage

L'une des spécificités du Bitcoin est la nécessité d'alimenter ses appareils de minage avec de grandes quantités d'électricité… à moins de trouver une astuce pour ne pas avoir à payer la facture.

Les services de sécurité ukrainiens ont démantelé une ferme illégale de minage de Bitcoin à la consommation électrique « industrielle ».

Voler de l’électricité pour miner du Bitcoin

L’extraction minière du Bitcoin rapporte gros. Chaque bloc traité permet à son mineur de gagner 6,25 BTC (un peu moins de 400 000 $ en ce moment), mais elle a aussi un coût considérable en énergie. Ainsi, les mineurs déploient des trésors d'inventivité pour réduire cette dépense et augmenter leur plus-value… en allant jusqu'à détourner illégalement de l'électricité, comme dans cette affaire mise à jour en Ukraine.

Minage Ukraine © Securiy Services of Ukraine
© Security Services of Ukraine

Le pot aux roses a été découvert dans le cadre d'une procédure menée par les services de sécurité ukrainiens afin de « faire face à la menace croissante de pénuries d'électricité dans le pays ». Une ferme de minage de Bitcoin a ainsi été identifiée dans la région du Tcherkassy, dissimulée dans le sous-sol d’un bâtiment loué par des hommes d’affaires. L'équipement d'extraction de crypto-monnaies était connecté au réseau électrique du bâtiment sans aucune autorisation officielle.

Une consommation d'électricité « industrielle »

Cette activité illégale a permis aux mineurs de détourner d'énormes quantités d’électricité : les chiffres avancés par les services de sécurité font état d’une facture (non réglée) de 6 millions de hryvnias, soit environ 198 000 euros. C'est l'équivalent, en énergie, de l'éclairage de « plus d'une douzaine d'appartements pendant plusieurs années ».

Une enquête a été ouverte à l’encontre des initiateurs de cette ferme pour vol d’électricité et pourrait entrer dans le cadre d’une mise en danger des « intérêts de sécurité économique de l’État ».

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
16
tux.le.vrai
C’est bizarre , il y a quelque temps,<br /> on essayait de m’expliquer ici que les mineurs utilisaient de l’électricité verte et en surplus.<br /> On pouvait carrément les remercier d’éviter le gaspillage !<br /> M’aurait on menti ?<br /> Je n’ai bien sur cru à aucun des ces arguments.<br /> voici le sujet en question avec la vidéo fallacieuse !<br /> Commentaires : Le Bitcoin propulsé à plus de 60 000 $ en raison de l'arrivée imminente d'un premier ETF, voici ce que l'on sait Débat sur l'actu<br /> Ben si ce que tu as écrit a été démenti puisque je te donne des exemples du contraire … C’est possible. <br /> Et j’ai déjà répondu à ta question : aucune idée. <br /> Il y a encore un an, la réponse était sans problème non car la majorité du minage était en Chine et utilisé beaucoup l’électricité produite à partir du charbon. Sauf que la Chine a banni le minage du bitcoin il y a quelques mois et il y a eu une exode massive du minage, notamment vers les Etats-unis. Beaucoup utilisent des énergies renouvelab…<br />
BossRreynolds
bon a quand le sous marin à energie nucleaire special cryptomonnaie à quand… et on en parle plus. il y aurra des envieux certe mais c’est le plus ecologique qui l’emporte actuellement
bizbiz
En France ils ont essayé de se brancher sur le réseau ferroviaire… mais les roumains ont piqué les câbles !<br /> [ ] &lt;-------
UncleJul
Haha je reviens d’une news crypto squid game qui a couté cher aux «&nbsp;investisseurs&nbsp;». Je sais pas comment vous ferez pour faire accepter cette M au grand public, mais l’espoir fait vivre.
komawok
Que l’électricité mise en cause ici soit verte ou non, ne change rien au fait qu’elle soit volée, donc à la marge et ne représentant pas l’ensemble de ce qui est produit pour le reste des cryptos.<br /> Il est évident que certains pro-crypto rejetteront d’un revers de la main les critiques émises à leur encontre à propos du gaspillage énergétique en se pavant sous de fausses excuses #green.<br /> Mais ça n’en reste pas une raison pour prendre la moindre chose HS, la détourner en quelconque argument faible, et ne représentant rien dudit phénomène.
MattS32
À cette échelle, c’est sans doute pas courant, mais il y a sans doute pas mal de petits malins qui ont des petites installations alimentées sur les parties communes de leur copropriété, surtout qu’il y a pas mal de copros où les caves ont un éclairage alimenté sur le commun…<br /> Dans ma copro la consommation d’électricité a bondi en flèche (de l’ordre de 250-300 kWh mensuels de plus d’une année à l’autre), je serai pas surpris qu’on soit dans un tel cas (c’est en tout cas déjà certain qu’il y a quelqu’un qui se sert… mais quasi impossible de trouver qui…).
Guillaume1972
Il y a mineurs et mineurs, il ne faut pas faire une généralité d’une minorité.Personne ne peut affirmer que mineur = escroc. Je dirai même plutôt le contraire mais toujours sans généraliser.
carinae
Bah comment ça se fait ? Il doit y avoir un compteur par logement dans ta résidence, non ?
MattS32
Oui, un compteur par logement, sur le palier. Mais les caves ne sont pas raccordées à ces compteurs, pour simplifier ils ont tout mis sur le commun au niveau des caves (c’est un immeuble qui a bientôt 70 ans, à l’origine y avait même pas du tout d’électricité dans les caves, ça a été rajouté dans les années 90 juste pour l’éclairage, ils ont jugé que ça pouvait passer sur le commun vu que ça ferait pas des consommations énormes… théoriquement y a pas de prise dans les caves, mais bon, ça peut facilement se bricoler en dérivant depuis le câble de l’éclairage…).
carinae
Ha oki …une petite visite du syndic dans les caves…ça doit pouvoir se faire non ? Parce que si vous avez un mineur dans les caves vous payez pour lui …
MattS32
Légalement je pense pas qu’on puisse imposer une visite, les caves sont des espaces privés… Et de toute façon, si on le fait, on doit forcément prévenir, donc ça laisse le temps de tout démonter…<br /> Mais on a passé la consignes aux habitants de couper le jus au disjoncteur quand ils reviennent des caves, on verra bien si ça change quelque chose ^^
Kratof_Muller
c’est peut être pas du minage, mais quelque chose qui part en fumée .
MattS32
Non, ça ça se verrait, les portes ne sont pas assez hermétiques à la lumière
titepa
Et peut être aussi remplacer le disjoncteur actuel par un d’un calibre juste nécessaire à l’éclairage (2 ou 4A).
pecore
La chaine Youtube Grand Angle Crypto, qui devrait songer à se rebaptiser Grand Angle Bitcoin tellement ils ont viré maximalistes, a fait toute une série de vidéo pour «&nbsp;démystifier&nbsp;» la théorie du gaspillage d’électricité par le minage du Bitcoin. Au final ces vidéos ne sont qu’un enchainement d’exemples où le minage peut, ou pourrait (conditionnel), avoir un effet positif sur la transition énergétique et sur les populations de certains pays, dont l’Ukraine.<br /> Mais bien-sûr les vidéos ne présentent que les aspect positifs ou potentiellement positifs et laissent de coté tous les aspects négatifs fort nombreux et bien réels, eux. Ce qui est décrit dans cet article n’est qu’un de ces aspects négatifs et le fait que le minage par vol de quantité «&nbsp;industrielle&nbsp;» de courant ne soit pas la règle ne change rien au fait que cela existe et que cela vient se rajouter à la longue liste des problèmes liés au Bitcoin.
benben99
Deja que les cryptomineurs n’ont aucune conscience ecologique, voila que certains sont en plus des voyous et des voleurs
Kratof_Muller
L’article parle d’homme d’affaires … Tautologie ?
EricARF
Monnaie virtuelle trouvée dans une mine virtuelle alimentée par de l’électricité volée et aux conséquences climatiques épouvantables. Monnaie qui ne peut se maintenir que grâce à la production d’électricité…<br /> Ce genre de monnaies est par essence immoral et néfaste. Des filons immatériels qui se maintiennent grâce à l’augmentation de la puissance de calcul des cartes graphiques. Filons qui dévorent de l’électricité CO²…<br /> Criminalité virtuelle qui vampirise le monde
Gweegoo
Ne pas rater le fait que la ferme était dans le sous sol: ils se sont simplement connectés au câble électrique avant tout compteur ou moyen de chiffrer la facture.<br /> J’ai du mal à croire qu’ils se sont fait prendre a cause d’un pic de consommation car il aurait fallu qu’il soit vraiment important pour être visible au niveau de la centrale électrique.<br /> C’est bien de voir que les méthodes d’investigation deviennent sophistiquées. Les enquêteurs ont sans doute recoupé les résultats de leur société avec le besoin en énergie associé et vu l’anomalie. Si cette hypothèse est exacte, ils ont donc combiné des équipes informatiques et financières.
MattS32
À priori ils se sont branchés sur le réseau électrique des parties communes, donc sans doute en aval du compteur de ces parties communes, et c’est donc sur la facture des parties communes que ça c’est vu…
Gweegoo
C’est ce que je me suis aussi dit au départ, d’autant que le compteur électrique commun doit sans doute être avant l’arrivée du câble électrique dans le bâtiment. Mais comment une copropriété peut s’apercevoir d’un pb seulement après une hausse de facture de 200.000 euros?<br /> Comme le compteur électrique commun est souvent juste devant ou contre le bâtiment, je me suis dit que ptet ils ont simplement percé un trou dans le mur ou creusé un peu pour faire une dérivation juste avant ce compteur… ou alors je suis juste en manque de sensationnel jamesbondien aujourd’hui…
MattS32
Gweegoo:<br /> Mais comment une copropriété peut s’apercevoir d’un pb seulement après une hausse de facture de 200.000 euros?<br /> Ah oui effectivement j’avais pas fait gaffe au montant. Ça peut difficilement être consommé en seulement un an sur une alimentation de parties communes d’immeubles (du coup l’article qui dit que c’était sur le réseau de l’immeuble est erroné).<br /> Faudrait une puissance de plus de 200 kW pour consommer ça en un an, et au vu des photos de l’installation on doit quand même être largement en-dessous des 200 kW. En fait c’est même assez surprenant d’être arrivé à consommer autant (de l’ordre de 2 GWh) avec une aussi petite installation, même sur plusieurs années.
newseven
Pas grave c’est simplement les consommateurs honnêtes qui payeront la facture comme d’habitude.<br /> La cryptomonnaie est comme la religion elle peut absoudre tous les péchés <br /> Ici la caisse des dépôts du Québec a perdu 400 millions de dollars américains avec la cryptomonnaie bravo le gouvernement de François Legault .<br /> Vivement une vole de donner pour blanchir tout cet argent durement gagné : P<br /> Le Devoir<br /> La Caisse investit dans une entreprise de crypto controversée<br /> La plateforme Celsius Network est actuellement visée par les autorités de marchés aux États-Unis.<br />
EnLighter
@tux.le.vrai @pecore<br /> Ce sont les surplus qui permettent l’émergence de véritables bons en avant : surplus de céréales = on bâtit des villes et des cathédrales; surplus énergétiques = révolution industrielle (qui a permis la disparition de l’esclavage dans les pays qui la pratiquaient massivement en passant).<br /> Donc avec les cryptos, nous assistons à un bon en avant qui peut profiter aux énergies vertes qui sont plus chères que les énergies conventionnelles pour le moment.<br /> Mais encore faut-il que ceux qui se lancent dans de tels projets aient cette donnée/envie en tête. C’est une question de philosophie et presque de morale vue l’ambiance apocalyptique actuelle.<br /> Donc ce genre de news qui présente un pays ultra corrompu, où des personnes sans vergogne tentent un coup qui s’apparente à un braquage devrait appeler un peu de réflexion de la part des lecteurs.<br /> Est-ce que vous arrêterai d’utiliser l’argent liquide quand vous apprendrez que c’est l’objet du plus grand nombre de larcins à travers le monde ? Je pense que non.<br /> Ici nous avons des individus qui commettent une série de délits pour se faire de l’argent, comme dans bien des domaines, même les plus cossus dans tous les pays du monde. Ni plus, ni moins.
pecore
C’est un argument que j’ai en effet déjà lu/entendu : la surproduction comme facteur d’évolution. Sauf que ce qui était vrai par le passé n’est pas forcément vrai aujourd’hui et nous servir des exemples «&nbsp;historiques&nbsp;» comme arguments imparables n’est qu’un sophisme.<br /> Ici, la surproduction d’énergie ne produit pas un changement, juste une réflexion vénale de «&nbsp;comment rentabiliser cette surproduction&nbsp;». Un tel raisonnement ne peut conduire qu’à une fuite en avant : faire toujours plus de surproduction pour faire toujours plus de profits, peu importe les conséquences. C’est un cercle vicieux et non un cercle vertueux comme on veut nous le faire croire.
tux.le.vrai
@EnLighter<br /> de quels surplus énergétique parles tu ?<br /> Le prix de l’électricité a été multiplié par 3 en Europe avec les cours EEX N+1 de référence en octobre. le gaz encore pire.<br /> En inde la capitale est «&nbsp;sous tension&nbsp;» car il y a des risques de coupures d’électricité, les stocks de charbon sont au plus bas.<br /> En chine, des usines doivent s’arreter, pourtant le gouvernement n’a jamais fait tant sortir de charbon des mines pour produire de l’électricité.<br /> On parle de chèque énergie pour les gens qui n’arrivent plus à suivre,<br /> et il y a des surplus d’énergie ?<br /> Cerise sur le problème, hormis le coût,L’energie reste polluante à produire, quelle qu’elle soit.
EnLighter
Ce n’est pas vraiment un argument «&nbsp;imparable&nbsp;» mais une conséquence directe de la pyramide de Maslow. On commence par la satisfaction des besoins de base avant de pouvoir s’occuper des autres. Nos sociétés qui n’ont pas connu de famine depuis la fin de la seconde guerre mondiale ont oublié ce principe simple.<br /> Principe qui se renforce quand on considère qu’un pays est toujours occupé par une armée, si ce n’est pas la sienne, c’est celle d’un autre. Donc les pays qui font le choix d’une «&nbsp;décroissance&nbsp;» sont pour ainsi dire … fichus.<br /> Au final, le lien entre énergie et économie montre qu’il n’y a pas d’alternative à part la poursuite de la croissance énergétique. Cette croissance doit donc être orientée vers les bonne méthodes de production pour être compatibles avec les aspirations écologiques du moment.<br /> La cryptomonnaie apparait alors à mes yeux comme un outils parmi d’autre pour réaliser ce fléchage.
EnLighter
Je ne dis pas qu’il y a un surplus d’énergie, je dis que le surplus énergétique est essentiel pour évoluer (cf ma réponse précédente à pecore).<br /> Pour que ce surplus provienne des bonnes méthodes de production, tout est bon à prendre, y compris la cryptomonnaie si cela peut «&nbsp;rentabiliser&nbsp;» les sources les plus respectueuses de l’environnement.<br /> Et pour la Chine, tu te trompes. Après les dernières inondations ils ont perdus beaucoup de centrales qu’ils espéraient remplacer par des méthodes plus respectueuses de l’environnement. Mais devant l’urgence de la demande croissante post-covid, ils se sont résignés à réouvrir des centrales à charbon, car qu’on le veuille ou pas, c’est ce qu’il y a de plus rapide à mettre ne place.<br /> C’est triste, mais leur calcul est pragmatique tout simplement.
MattS32
EnLighter:<br /> Pour que ce surplus provienne des bonnes méthodes de production, tout est bon à prendre, y compris la cryptomonnaie si cela peut « rentabiliser » les sources les plus respectueuses de l’environnement.<br /> Sauf que la cryptomonnaie n’aide pas spécialement. Les sources EnR ont à peu près toute une caractéristique commune : il y a un investissement initial pour construire l’installation, mais ensuite le coût de fonctionnement est quasiment nul (peu de maintenance, peu de supervision, pas de combustible…).<br /> Du coup tout producteur qui a une installation EnR a tout intérêt à la faire tourner à 100% de sa capacité en permanence. Les EnR ne doivent donc pas être considérés comme étant les sources de la production marginale. La production marginale vient des centrales les plus coûteuses à l’usage, celles utilisant des combustibles fossiles.<br /> Si tu retires une ferme crypto du réseau, même si cette ferme achetait de l’électricité certifiée EnR, côté production, c’est pas une centrale solaire ou éolienne qui va réduire sa production, mais bien une centrale thermique à flamme. Et inversement si tu rajoutes une ferme crypto, même si elle achète de l’électricité certifiée EnR, c’est une centrale thermique à flamme qui va assurer le besoin supplémentaire. Car toute la capacité de production EnR est déjà utilisée quoiqu’il arrive.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade
Black Friday : pourquoi cet antivirus est une valeur sûre pour sécuriser vos achats en ligne
Ce kit de RAM Crucial profite d'une remise à ne pas louper pendant le Black Friday
Black Friday : à moins de 450€, cet aspirateur Dyson V11 Extra est une offre immanquable !
Encore ? Tesla rappelle 80 000 véhicules en Chine
Le volant Thrusmaster tombe à son prix le plus bas pour le Black Friday
Black Friday : le clavier Logitech MX Keys Plus est à moins 33% en ce moment
Pour le Black Friday, le Fire TV Stick 4K est toujours à prix bas
Le VPN NordVPN sort le grand jeu pour ce Black Friday (-63%)
Black Friday Amazon : TOP 10 des offres choc ce samedi !
Haut de page