Forces et faiblesses des sécurités WiFi

le 28 septembre 2007 à 16h55
0

Introduction



0000006400601390-photo.jpg
La démocratisation des appareils Wi-Fi a grandement simplifié le déploiement des petits réseaux professionnels et domestiques. Grâce à cette technologie, il est désormais possible d'interconnecter de nombreux appareils informatiques (ordinateurs, consoles, PDA, etc.) sans avoir à réaliser le moindre perçage, ou passer l'ombre d'un câble. Poussés par cette relative simplicité d'installation ainsi que par des prix abordables, les réseaux sans fil ont rencontré le succès que l'on connaît.

Même si cette solution technique présente de nombreux avantages, gardons à l'esprit qu'un réseau mal configuré constitue une porte d'entrée vers vos données personnelles et/ou professionnelles. Un réseau sans fil peut-il être sûr à 100 % ? Que valent les différentes sécurités ? Quelles sont les règles élémentaires à respecter pour bien protéger son réseau ? Nous apporterons une réponse à ces nombreuses questions en passant en revue les différentes sécurités existantes (filtrage MAC, WEP, WPA).

00C8000000601428-photo.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Données personnelles

Twitter aussi s'excuse d'avoir accidentellement collecté la localisation de ses abonnés
Le fondateur de DuckDuckGo propose un projet de loi pour relancer la norme Do Not Track
Vie privée : le Canada reproche à Facebook d'avoir commis de graves infractions
Deux tiers des sites internet d'hôtels divulgueraient vos données personnelles
Facebook condamné face à l'UFC-Que Choisir, 430 clauses des CGU jugées illicites
Transparence et données personnelles : Bruxelles félicite Facebook
Facebook : 540 millions de données d'utilisateurs et 22 000 mots de passe exposés en ligne
Tim Berners-Lee prône une réappropriation de vos données... et la fin des services gratuits
Les conseils du cofondateur de Wikipedia pour reprendre le contrôle sur sa
Facebook a conservé en clair les mots de passe de ses utilisateurs sur ses serveurs
Brave : la nouvelle version Android dispo, les Brave Rewards en bêta
Telegram : 3 millions d'utilisateurs s'inscrivent le soir de la panne Facebook
Chrome ajoute DuckDuckGo dans sa liste des moteurs de recherche disponibles par défaut
800 millions d'emails s'échappent d'une base de données... non surveillée
Surprise ! Facebook fait du lobbying pour lutter contre les lois de protection des données
scroll top