Les meilleurs logiciels pour personnaliser Mac OS X

03003056-photo-personnaliser-macosx-mikeklo-logo.jpg
Plus qu'une simple lubie, personnaliser son système d'exploitation c'est se l'approprier et l'adapter en fonction de ses besoins personnels comme professionnels. Toutefois Mac OS X n'offre par défaut qu'un minimum de marges de manœuvres, conformément à la politique actuelle d'Apple se dirigeant vers une expérience utilisateur épurée, accessible et simplifiée.

Heureusement, il existe de nombreuses solutions efficaces pour réaliser rapidement quelques améliorations et optimisations tant sur le plan esthétique que fonctionnel. Pour vous y retrouver dans ce dédale de programmes, la rédaction vous propose un dossier pratique à but pédagogique. Ainsi, Clubic vous invite à découvrir les dix meilleurs logiciels gratuits pour personnaliser Mac OS X. Il y en a pour tous les goûts, toutes les solutions sont compatibles avec Snow Leopard et vous devriez sûrement y trouver votre bonheur !

Sommaire :


Personnalisez facilement le Dock de Mac OS X !

Dock Library

0000007802004324-photo-dock-library-mikeklo.jpg
Le Dock reste un élément essentiel de l'environnement graphique et esthétique de Mac OS X. Loin d'être détrôné par le moteur de recherche intégré Spotlight, il offre un service visuel complémentaire et conserve un rôle central au sein du système félin. Toutefois, les options de personnalisation disponibles par défaut se résument au strict minimum. Afin de combler cette étrange lacune, Clubic vous invite à découvrir l'excellent Dock Library !

Efficace et gratuit, il vous permettra de modifier facilement l'apparence de votre Dock 3D en position basse. Son interface claire et très visuelle offre une prise en main rapide. Dans un premier temps, rendez-vous sur les sites LeopardDocks.com et LeopardDocks.net pour faire le plein d'habillages sympatique et gratuits. Des plus originaux aux plus classiques, il y en a pour tous les goûts. Nous vous conseillons de sélectionner ceux dont le motif se rapproche de votre fond d'écran pour un résultat homogène, comme vous pouvez le constater sur notre capture d'écran. Il vous suffira d'importer les diverses archives dans l'application à l'aide du bouton Import. Les visuels seront alors affichés en prévisualisation. Il ne vous restera plus qu'à sélectionner l'un d'entre eux pour l'adopter. A découvrir sans plus attendre sous Mac OS X 10.6 et 10.5 Intel !
0000019002004322-photo-mikeklo-dock-library.jpg


Changez les icônes système par simple glisser/déposer !

LiteIcon

0000006403000912-photo-capture-d-cran-2010-03-12-11-37-08.jpg
C'est un fait : Apple a toujours mis un point d'honneur à soigner l'aspect visuel de ses icônes, et incite les développeurs à créer des icônes de qualité pour leurs applications. Mac OS X permet évidemment de changer facilement l'icône de n'importe quelle application ou d'un dossier, mais certaines sont verrouillées, comme les icônes système (disque dur, Finder, Préférences Système...). Dans la lignée de l'excellent CandyBar de Panic, LiteIcon permet de contourner cette limitation, et gratuitement qui plus est, contrairement à son concurrent. Les développeurs d' AppCleaner nous proposent le même type d'interface, simple et accessible, composée de plusieurs onglets. Chaque signet rassemble les aperçus d'une partie des icônes systèmes regroupées par thèmes : Général, Dossiers, Volumes (CD, Time machine, disque dur, Airport), Dock (Finder, Corbeille, Dashboard) et Divers.

L'utilisation de LiteIcon est simplissime, il vous suffira de glisser/déposer vos icônes personnelles sur l'aperçu correspondant. Une fois vos modifications terminées vous devrez cliquer sur le bouton Relancer le Finder afin qu'elles prennent effet. Si vous changez d'avis, vous aurez toujours la possibilité de restaurer l'ensemble des icônes d'origine en vous rendant dans l'onglet fichier. C'est enfantin, gratuit et ça marche ! Que demander de plus ?

0258000001092834-photo.jpg


Modifiez le fond de l'écran d'accueil de Mac OS X !

Loginox

0000007802664322-photo-loginox-logo-mikeklo.jpg
Si le changement d'un fond d'écran est un jeu d'enfant sous Mac, on ne peut pas en dire autant pour ce qui est de l'image de connexion. En effet, la seule solution disponible par défaut est de passer par le Terminal. Ne vous lancez pas dans des manipulations fastidieuses, Clubic vous propose d'adopter plutôt Loginox pour vous débarrasser sans risque du traditionnel cosmos violet commun à Snow Leopard et Leopard !

Gratuit, ce petit utilitaire vous permettra de personnaliser l'image de fond de l'écran de connexion Mac OS X en seulement deux clics. Pour ce faire, faites d'abord un tour sur la toile pour chercher des images originales au format JPG dont la résolution devra correspondre au minimum à celle de votre écran. Si vous avez un MacBook et que avez l'habitude de le brancher sur un écran externe, choisissez des images en 2560 x 1600.

Comment faire ? Après avoir lancé le programme, ouvrez dans le Finder le dossier contenant votre image JPG. Il vous suffira de la glisser-déposer dans le cadre « New Login image ». Cliquez enfin sur le bouton « Set new Login image » pour valider votre choix, puis entrez votre mot de passe administrateur. Le tour est joué. Il ne vous restera plus qu'à fermer votre session pour observer le résultat. Si vous souhaitez retrouver l'image de connexion par défaut, vous n'aurez qu'à cliquer sur le bouton « Reset to default ».
0000019002664320-photo-loginox-mikeklo.jpg


Faites défiler les pages web en douceur sans avoir de Magic Mouse !

SmoothWheel pour Firefox / SmoothScroll pour Google Chrome

La fameuse Magic Mouse permet de bénéficier sous Mac de l'effet d'impulsion que l'on a pu découvrir avec enthousiasme sur iPhone et iPod Touch. Agréable, il offre une nouvelle expérience de navigation plus fluide et intuitive. Toutefois, si vous ne disposez pas de la fameuse souris à la pomme vous n'y aurez pas droit. De même, lorsque l'on souhaite utiliser seulement le pavé tactile de son MacBook, l'effet disparaît instantanément. Qu'à cela ne tienne, Clubic vous propose de retrouver ce petit effet sympathique sans être obligé d'utiliser la Magic Mouse ou de devoir passer par la case achat !

0000007802962734-photo-souris-firefox-mikeklo.jpg
L'extension SmoothWheel intègre avec succès l'effet d'impulsion sous Firefox. Oubliées les saccades robotiques, désormais vous pourrez faire défiler vos pages web tout en douceur. Vous n'aurez qu'à tourner la molette de souris et la page glissera pour s'arrêter plus ou moins loin en fonction de la poussée exercée. Du côté des options, il vous sera possible de paramétrer en détail la vitesse de déroulement ou encore d'activer le défilement avec les flèches de direction haut et bas du clavier. Au final, le résultat est quasiment parfait. Cerise sur le gâteau, Avi Halachmi offre une version adaptée de SmoothWheel pour Thunderbird, le client mail de la fondation Mozilla. On retrouve ainsi le même effet d'impulsion pour faire défiler rapidement les courriels à rallonge.

0000007802918510-photo-souris-google-mikeklo.jpg
Sur le même principe, on trouve SmoothScroll pour Google Chrome Mac. Comme son équivalent Mozilla, il offre la possibilité de paramétrer l'effet en détail et autorise le défilement avec les touches de direction du clavier. Toutefois bien qu'appréciable, le résultat est légèrement en deçà de ce que l'on obtient sous Firefox. Pour bénéficier de SmoothScroll, n'oubliez pas de télécharger la dernière version de Google Chrome 5.0 bêta pour Mac depuis les serveurs Clubic.




  • Télécharger SmoothWheel pour Firefox Mac
  • Télécharger SmoothScroll pour Google Chrome Mac
000000FA02969232-photo-smoothwheel-firefox-mac.jpg
000000FA02969194-photo-smooth-scroll-google-chrome-mac.jpg


Sommaire :

Décuplez les fonctionnalités de Safari Mac !

0000006401946224-photo-mike-safarilogo.jpg
Même s'il est également disponible sous Windows, Safari est historiquement un composant de Mac OS X, et un composant dont on se sert assez souvent, même, car il faut bien l'admettre : il reste le navigateur le plus rapide et le mieux intégré au système sur Mac. Pourtant, Safari est loin, très loin d'être parfait, et il est notamment assez rigide et minimaliste (Apple oblige) : pas de possibilité d'ajouter des moteurs de recherche, gestion assez minimale des onglets... Tout à fait suffisant pour l'utilisateur lambda, mais peut être un peu juste pour les plus pointus et avides de personnalisation. Pour ces derniers, l'extension Glims devrait leur apporter satisfaction.

Il vous suffira d'installer le paquet de 4,4 Mo (compatible avec Snow Leopard) et de redémarrer Safari pour constater l'étendue des avantages disponibles. En vous dirigeant du côté des préférences, vous pourrez configurer à loisir les multiples options présentes au menu : ajout de moteurs supplémentaires, suggestion de recherche, prévisualisation des résultats en surcouche, ajout de vignettes dans les résultats, affichage du navigateur en plein écran, ou encore restauration de la dernière session. Parmi les moteurs de recherches intégrés par défaut, vous trouverez Google, Google images, Bing, Cuil, Yahoo, AOL, Myspace, Facebook, Amazon, MacUpdate, VersionTracker, Wikipedia, Lycos, MacOSHints, iTunes, IMDB, CocoaDev, MTV, eBay, Dictionaty, Ask et About. Si cela ne vous suffit pas, il vous sera possible de compléter facilement cette liste. Bref, vous l'aurez compris, Glims transforme Safari en navigateur pour « power users ». De quoi l'adopter ou y revenir...

0190000002450942-photo-capture-d-cran-2009-09-29-17-42-30.jpg


Libérez le potentiel de votre Magic Mouse !

MagicPrefs

0000009602713696-photo-magicprefs-logo-mikeklo.jpg
En novembre dernier, Apple a sorti sa Magic Mouse, la première souris « multi touch » selon le constructeur. Problème : les possibilités de cette dernière sont un peu limitées. On peut scroller de manière multi directionnelle à un doigt (très pratique cela dit, pour mettre fin aux séances de nettoyage de la Mighty Mouse) ou bénéficier du raccourci Précédent/suivant avec deux doigts. Heureusement, certains développeurs se sont penchés sur le sujet. C'est le cas de Vlad Alexia et de son MagicPrefs, qui permet d'exploiter pleinement la Magic Mouse en lui offrant de nombreuses fonctions intelligentes exploitant judicieusement son interface tactile et multipoints. Après une installation rapide dans le dossier application, vous trouverez les options de configuration via les préférences systèmes, mais aussi depuis l'icône située dans la barre de menu. Parfaitement réalisée, l'interface claire permet de personnaliser la souris d'Apple en fonction de vos besoins. En plus des trois modes présents par défaut, vous pourrez créer vos profils en sauvegardant vos réglages et passer rapidement d'un à l'autre.

Les possibilités offertes sont presque illimitées. Les combinaisons peuvent être réalisées avec un, deux, trois et même quatre doigts simultanément. Pour ne pas vous y perdre, elles seront clairement illustrées en survolant les diverses options. Vous pourrez définir des raccourcis multipoints à base de clic, de tapotements sur la surface, de glissés dans toutes les directions et de maintiens. Cerise sur le gâteau, la pomme sur la souris peut être utilisée comme repère. En associant chaque mouvement à une fonction, il est entre autres possible de retrouver le clic du milieu, les clics droit et gauche, la fonction Exposé (Bureau et Fenêtres), Spaces, le Dashboard ou encore l'accès au terminal ou à Spotlight.

Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, il permet la création de nouvelles fonctions pour démarrer une application, activer un raccourci clavier ou encore lancer un AppleScript. Pour finir, on trouve des réglages de sensibilité et de réactivité. Au final, l'ensemble fonctionne parfaitement et la seule difficulté reste de mémoriser l'ensemble des raccourcis créés.

0190000002713694-photo-magicprefs-mikeklo.jpg


Associez des actions aux coins d'un écran principal ou secondaire !

CornerClick

0000007802839224-photo-cornerclick-logo-mikeklo.jpg
Les débutants sont souvent peu à l'aise avec l'utilisation des coins actifs sous Mac OS X. Toutefois après quelques semaines d'adaptation, cette particularité au goût de pomme devient rapidement une des fonctions incontournables du système. Les habitués finissent même par trouver l'ensemble bien trop limité. Bonne nouvelle, Clubic a mis la main sur une solution pratique et gratuite offrant la possibilité de dépasser les traditionnelles frontières imposées par Apple !

Tout simplement excellent, vous permettra d'assigner une multitude d'actions intelligentes aux coins de votre écran principal et même à ceux d'un moniteur secondaire. Se contentant d'enrichir le principe intégré par défaut sous Mac OS X, sa configuration comme son utilisation vous semblera naturelle. Personnalisable à souhait, vous pourrez définir une ou plusieurs actions en combinant le survol du coin d'écran avec un clic gauche ou un clic droit ainsi que les touches Màj, Option, Commande, Circonflexe et Fn. Ainsi, il vous sera possible d'ouvrir rapidement un fichier, un dossier ou une adresse web, d'exécuter un AppleScript, de masquer une ou plusieurs applications, mais aussi de reprogrammer les fonctions « Exposé », « Dashboard » et « Screensaver ». À essayer de toute urgence de Tiger à Snow Leopard, vous y gagnerez en productivité !
  • Télécharger CornerClick pour Mac
0000019002839214-photo-cornerclick-mikeklo.jpg


Sommaire :

Activez les fonctions cachées de QuickTime X !

QuickTime X Preference

0000007803003072-photo-quicktime-x-logo-mikeklo.jpg
Réservé à Snow Leopard, QuickTime X fut annoncé comme une des innovations phare du petit chat enneigé d'Apple. Au menu, on a découvert une interface plus agréable, l'enregistrement audio-vidéo de la webcam et de l'écran, mais aussi le partage rapide des données multimédia sur YouTube et MobileMe. Toutefois, la firme à la pomme a cru bon de supprimer le menu des préférences en conformité avec sa politique actuelle. Un cadeau en or pour les hordes de trolls déjà rassasiées, puisque la seule solution par défaut pour personnaliser l'application est de passer par le fameux Terminal. Pour combler cette lacune, Clubic vous propose d'adopter QuickTime X Preference !

En plus d'offrir un accès rapide et sans risque aux paramètres de QuickTime X, cette solution vous permettra d'activer quelques fonctions cachées du programme d'Apple. L'ensemble viendra s'insérer directement dans le menu « Préférences Système » dans la catégorie « Autre ». D'utilisation enfantine, il vous suffira d'activer ou de désactiver les réglages d'un simple clic. Au menu, l'affichage des bords arrondis, le démarrage automatique de la lecture, l'activation des sous-titres et légendes d'accessibilité, la possibilité de forcer le mode plein écran, d'indiquer le nombre de documents récent ou encore de masquer la barre de contrôle.

L'option la plus intéressante est l'enregistrement simultané de plusieurs vidéos. Vous pourrez ainsi, démarrer la capture vidéo de votre écran et lancer simultanément plusieurs enregistrements vidéo en multipliant les entrées vidéo et audio. Idéal pour faire du Multi-Cam et saisir une scène sur plusieurs angles de vues, vous n'aurez plus qu'à monter le tout avec iMovie par exemple.
0000019002392120-photo-quicktimex-preferences-mikeklo.jpg


Accédez facilement aux réglages cachés de l'interface de Mac OS X !

OnyX

0000005002751446-photo-capture-d-cran-2010-01-15-14-22-49.jpg
Apple a toujours pris le parti de simplifier la tâche de l'utilisateur, notamment en limitant son accès à la personnalisation du système. C'est une aubaine pour l'utilisateur lambda qui ne se retrouvera pas déconcerté par des panneaux de configuration trop touffus, mais quid du « power user » qui souhaite personnaliser son système d'exploitation aux petits oignons ? Sur ce point, Mac OS X n'est pas une distribution Linux mais permet tout de même d'accéder à certains réglages « cachés ». OnyX est un outil aux fonctionnalités multiples, notamment en ce qui concerne le nettoyage de Mac OS X. Néanmoins, il propose aussi une partie personnalisation assez poussée : vous pourrez ainsi gérer plus précisément l'emplacement du Dock, changer le positionnement des boutons des ascenseurs, choisir le format par défaut des captures d'écran, désactiver les animations du Finder sous Snow Leopard ou encore utiliser un économiseur d'écran en guise de fond d'écran animé. Le logiciel est disponible en plusieurs versions, spécifique à chaque version majeure de Mac OS X, et proposant des fonctionnalités adaptées à celle ci. Un indispensable dans la trousse à outils du Mac user amateur de personnalisation !

0190000002751444-photo-capture-d-cran-2010-01-15-14-22-26.jpg


Affichez les widgets Dashboard directement sur le bureau !

DashIt

0000006400988466-photo.jpg
Introduit avec Mac OS X Tiger, le Dashboard permet d'ajouter divers « widgets » au système, pour afficher une horloge, une calculatrice, les cours de la bourse ou encore bénéficier d'accessoires tels qu'un convertisseur d'unités ou un traducteur. Seul problème : l'implémentation de ces widgets est un peu étrange puisqu'elle passe par une surcouche que l'on appelle d'un raccourci clavier. Pourquoi Mac OS X ne permet-il pas d'afficher ces gadgets à même le bureau ? En fait il le peut, mais il faut passer par un outil tiers. DashIt est un Widget réussi, puisqu'il saura autoriser le passage de vos Widgets préférés directement sur votre bureau. Après installation, activez Dashit depuis le Dashboard en cliquant sur Off. Le procédé de transfert est des plus simples, mais demande quand même un petit entraînement. Cliquez sur un Widget en le déplaçant dans le Dashboard, maintenez votre clic puis tapez sur la touche F12 pour le faire glisser sur le bureau. Le chemin inverse nécessite la même procédure. Les amateurs de widgets ne sauront plus s'en passer !

0190000000988464-photo.jpg


Sommaire :
Modifié le 21/05/2021 à 15h59
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page