Protéger un dossier et son contenu par chiffrement

Frédéric Cuvelier
28 septembre 2009 à 11h11
0
Il y a, en informatique, de nombreuses manipulations jugées on ne peut plus simples par l'utilisateur averti. Pour autant, il a bien fallu un jour apprendre à les effectuer ! Sous la forme de fiches pratiques, nous offrons à ceux qui font leurs débuts aujourd'hui un document synthétique pour réaliser l'une ou l'autre de ces tâches élémentaires. Les plus aguerris de nos lecteurs pourront également profiter de ce nouveau service pour rediriger les demandes d'aide qui leur sont adressées.
0280000001053102-photo-header-fiche-pratique.jpg

Fiche pratique : Protéger un dossier par chiffrement


Les données informatiques attisent de plus en plus de convoitises et protéger les plus sensibles d'entre elles devient indispensable dans certains métiers. Le particulier quelque peu méfiant peut également ressentir le besoin de mettre ses données à l'abri des pirates, notamment.

Une solution relativement simple s'impose alors : le cryptage de vos données, ou chiffrement. Dans ce domaine, un logiciel fait figure de référence : TrueCrypt. Gratuit, complet, multi plates-formes et simple d'utilisation, ce logiciel servira de support à ce tutoriel.

Etape 1 : Téléchargement et installation



01053068-photo-t-l-chargement.jpg
1. Récupérez TrueCrypt dans notre logithèque.
2. Lancez l'installation du logiciel (mode « Install »).
3. Téléchargez, sur la même page, le patch français.

Décompressez le fichier téléchargé et copiez « Language.fr » dans le dossier d'installation de TrueCrypt (C:Program FilesTrueCrypt). La traduction n'est malheureusement pas complète, mais vous sera tout de même très utile.

0190000002444792-photo-fenetre-principale.jpg


Etape 2 : Création d'un volume



Pour mettre à l'abri vos documents les plus précieux, la solution la plus simple consiste à créer un lecteur virtuel qui sera protégé par le logiciel. Pour cela, voici les étapes à suivre :

1. Au démarrage du logiciel, choisissez une lettre de lecteur et cliquez sur « Créer un volume ».
2. Choisissez ensuite la première méthode proposée (« Create an encrypted file container »).
3. Sélectionnez le volume standard ou le volume caché ; ce dernier sera à la fois protégé par mot de passe, mais également invisible sur votre ordinateur.
4. Choisissez un emplacement pour le volume TrueCrypt dans votre ordinateur.

0190000002444790-photo-creation-de-volume.jpg
   
0190000002444802-photo-type-de-volume.jpg

Etape 3 : Choix de la méthode de chiffrement



Le chiffrement est l'étape la plus importante de la protection de vos données. Le choix de la méthode à employer va conditionner à la fois la qualité de la protection, mais également la durée de l'opération. Trois algorithmes sont disponibles : AES, Serpent et Twofish. Toutes ces méthodes génèrent des clés codées sur 256 bits et offrent un très bon niveau de sécurité. Pour les plus paranoïaques d'entre vous, sachez qu'il est possible de combiner deux, voire trois de ces méthodes entre elles.

Trois méthodes sont également proposées pour le « hashage » (RIPEMD-160, SHA-512, Whirlpool). Cette fonction permet de vérifier l'intégrité et la validité de la clé utilisée. RIPEMD-160 génère une signature sur 160 bits, tout comme la fonction SHA-512. La fonction Whirlpool produit quant à elle des empreintes sur 512 bits.

0190000002444794-photo-methode-de-cryptage.jpg


Etape 4 : Options du volume



Les prochaines étapes consistent à définir les options du volume crypté que vous allez créer.

1. Commencez par définir la taille de l'unité cryptée. Veillez à sélectionner un espace suffisant pour accueillir toutes les données que vous comptez protéger.
2. Définissez ensuite le mot de passe du volume. Celui-ci doit être le plus complexe possible : n'hésitez pas à utiliser des caractères spéciaux, tout en étant sûr de retenir votre mot de passe.
3. Vous pouvez également choisir de générer un mot de passe à partir d'un fichier. Attention, dans ce cas, ce fichier ne doit en aucun cas être effacé ou même modifié.
4. Définissez enfin le système de fichier pour l'unité cryptée, FAT ou NTFS. Lancez alors le formatage de l'unité.

0190000002444800-photo-taille-de-volume.jpg
   
0190000002444798-photo-mot-de-passe.jpg


Etape 5 : Montage et utilisation du volume



Pour utiliser votre unité cryptée, il faut maintenant la « monter ». Voici comment :

1. Dans la partie inférieure de la fenêtre principale du logiciel, cliquez sur « Fichier ».
2. Explorez vos dossiers à la recherche de votre unité cryptée.
3. Une fenêtre vous demande alors votre mot de passe : entrez-le (ou indiquez le chemin vers votre fichier-clé).

0190000002444796-photo-montage-unite.jpg

L'unité apparaît alors dans la liste. Double-cliquez dessus pour l'ouvrir et y déposer les fichiers que vous souhaitez protéger. Ceci fait, vous pouvez démonter le volume.



Crypter un disque dur ?

Si nous vous avons indiqué la méthode permettant de construire une unité virtuelle de stockage cryptée, TrueCrypt permet également de chiffrer toute une partition, qu'elle contienne le système d'exploitation ou non. Dans ce dernier cas, ce sont des disques durs externes ou une partition de données que vous pouvez protéger par cryptage. Si vous décidez de crypter votre disque-système, c'est à dire la partition sur laquelle est installé Windows, alors quiconque cherchant à l'utiliser devra entrer le mot de passe choisi et ce, à chaque démarrage de Windows. La protection est dans ce cas bien plus efficace que le simple mot de passe d'ouverture de session que propose le système d'exploitation de Microsoft, mais également plus risquée : si vous oubliez votre mot de passe, impossible de récupérer quelque donnée que ce soit !


Pour aller plus loin


Voici quelques articles dont la lecture pourra vous faire progresser dans le domaine :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top