Guide pratique du MP3

15 mars 2001 à 16h14
0
MP3... Qui aujourd'hui n'a pas entendu parler de ce fameux sigle, soi-disant responsable de pertes de plusieurs milliards de francs pour les maisons de disques ? Tout les médias ont au moins une fois, mentionné ce format de compression audio mais finalement peu de gens savent vraiment de quoi il s'agit, car le plus souvent il n'était question que des dangers de ce diablotin numérique. C'est bien dommage car mis de côté le piratage de morceaux de musique, il offre des possibilités remarquables pour les possesseurs de micro-ordinateurs. Nous allons donc, au travers de ce modeste guide, tenter d'éclaircir un peu les choses en vous montrant comment il est possible de créer rapidement des compilations de vos morceaux préférés sur des CDs Audio ou au format MP3...


Les principes du MP3



0051000000047771-photo-joseph-fraunhofer.jpg
MP3 signifie en fait, MPEG-1 Layer 3 et n'est qu'un format de compression audio, c'est à dire une formule mathématique destinée à réduire la place occupée par les sons en général et la musique en particulier. C'est vers la fin des années 80, que l'institut allemand Fraunhofer a développé cet algorithme. Intégré au format de compression MPEG (qui contient aussi des formules destinées à la vidéo), il s'est surtout développé grâce, il ne faut pas se voiler la face, au piratage et à des logiciels comme Winamp ou Napster.

005A000000047777-photo-compression-d-un-cd.jpg
S'il peut compresser n'importe quel bruit, il est surtout utilisé pour la musique. Il permet effectivement de diminuer la taille d'un morceau par 12 tout en conservant une qualité très proche de l'original. Ainsi, un CD dont on dit qu'il contient 74 ou 80 minutes, voit sa capacité passer à plus de 15 heures ! Le fonctionnement théorique de l'algorithme est finalement très simple et même si évident qu'on pourrait se demander pourquoi personne n'y a pensé plus tôt ! Il s'agit tout bonnement, de supprimer les informations (les sons) qui utilisent des fréquences que l'être humain ne peut entendre. Schématiquement tous les sons au-delà de 16KHz sont éliminés pour libérer de la place.


Dans les faits



0096000000047778-photo-chauve-souris.jpg
Cette barrière arbitraire n'est cependant pas sans poser quelques problèmes. Des animaux sont capables d'entendre les sons bien au-delà de 16KHz et, de la même manière, les humains n'ont pas tous la même perception du bruit. Il est donc possible de moduler cet algorithme pour obtenir un résultat plus proche de l'original mais aussi forcément de plus grande taille. Il faut également savoir que cette musique une fois compressée au format MP3 n'est alors plus lisible sur une platine disque traditionnelle. Pour expliquer simplement c'est un peu comme si pour diminuer la taille d'un texte on enlevait des mots peu importants (les déterminants par exemple). Le sens du texte est toujours compréhensible mais il manque quelque chose. Pour certains ce ne sera pas gênant, pour d'autres au contraire, ce sera une catastrophe... Il en va de même pour le MP3.

003A000000047770-photo-napster-logo.jpg
Il existe plusieurs moyens de se procurer des fichiers MP3. Le plus connu, sans aucun doute, est d'utiliser le fameux logiciel Napster. Sans entrer dans les détails et devenir rapidement hors-sujet, on peut dire que ce logiciel permet l'échange de morceaux de musique libres de droits. L'éditeur du logiciel dispose de serveurs qui inventorient les utilisateurs connectés et les morceaux partagés. Il suffit alors de prendre ce qui nous intéresse en utilisant un moteur de recherche intégré au programme. Le nombre de fichiers étant faramineux, on a vite fait de franchir la limite de la légalité. Il faut rappeler que l'on ne peut posséder un fichier MP3 que si l'on dispose de l'original ! Il est tout aussi illégal de copier des MP3s sous copyright, que de dupliquer un CD sur une cassette...

Les autres moyens sont assez simples en fait : un ami vous en amène par l'intermédiaire d'un CD ou d'un disque dur par exemple, ou alors vous décidez de vous y mettre et des les faire par vos propres moyens ! Pour y parvenir, nous allons voir une méthode simple, accessible à tous et gratuite. Nous utiliserons principalement le logiciel Musicmatch Jukebox qui a l'avantage d'exister en une version gratuite où toutes les fonctionnalités importantes sont activées. Nous ne nous limiterons cependant pas à ce seul logiciel et s'il constituera notre référence, nous verrons également d'autres programmes susceptibles de le remplacer ou de le compléter.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top